Accueil > Sports >

Entretien avec M. Makboul El-Hadi, président de la fédération Algérienne des sports de boules

« Nous oeuvrons pour la massification de cette discipline sportive »
lundi 25 mai 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

n marge du tournoi national de pétanque organisé ce week-end à Sétif, nous avons rencontré M. Makboul El-Hadi, récemment élu à la tête de la fédération Algérienne des sports de boules. M. Makboul a bien voulu nous dévoiler ses ambitions pour développer cette discipline.

Quelle est la priorité pour M. Makboul afin de redynamiser cette fédération ?

Voila deux mois déjà que nous sommes à la tête de cette fédération, on est entrain de revoir tout le système de compétition. C’est un système très archaïque qui date des années 80. Il est impératif d’opérer des accommodations au niveau local pour faire hisser cette pratique sportive à un niveau meilleur. Nous voulons qu’il y ait de la massification, une bonne emprise au niveau local et bien sûr, faire émerger l’élite des boules en Algérie. Car cette discipline ne cesse d’évoluer partout dans le monde.

Quels sont les grands axes du programme élaboré pour la circonstance ?

Mettre en place un plan de formation, suivi d’un sérieux programme de développement pour cette discipline. A ce sujet on a mis sur place pas moins de 26 tournois nationaux qui se tiendront à travers les villes du pays. Ces tournois interviennent après les phases éliminatoires au niveau local, wilaya et région en plus de la coupe d’Algérie. Ces activités s’intègrent dans le programme d’action tracé pour la saison 2009 et pour lequel notre ambition est qu’il y ait dans chaque commune où il y a une activité de boule, que soit traditionnelle ou de compétition une école des sports des boules. Nous œuvrons également pour la massification et le développement de cette discipline. Pour se faire, le renouvellement de l’aspect ressource humaine s’impose afin de disposer d’une meilleure qualité. C’est dans ce sens d’ailleurs que plusieurs joutes sont programmés dans différentes catégories de licenciés ; les jeunes catégories, les filles, les moins de 17 ans et le championnat des seniors. 200 équipes sont concernées, affiliées aux 41 ligues de wilayas.

Y a-t-il d’autres actions plus spécifiques ?

Nous considérons que l’axe de formation est un axe central pour le développement de cette discipline, c’est dans cet objectif d’ailleurs que nous allons entamer la formation des encadreurs et des éducateurs à travers les 41 ligues avec comme première phase, la formation des formateurs. La création d’un centre fédéral pour la prise en charge l’élite nationale fait également partie de nos préoccupations les plus urgentes. Nous comptons aussi faire bonnes prestations dans les prochaines joutes internationales, notamment aux Jeux méditerranéens prévues du 26 juin 4 juillet, les Championnats du monde et enfin aux championnats d’Afrique qui se dérouleront en Tunisie vers la fin de l’année.

Propos recueillis par :


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
a/rezzak :
enfin un espoir pour ce genre de sport

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus