Accueil > Sports >

ES Sétif : Bourahli reprend

Les Sétifiens iront en France
mercredi 27 juillet 2005, écrit par : Nedj

L’Entente de Sétif effectuera comme prévu son stage précompétitif à Vichy, en France. C’est, en tout cas, ce que nous avons appris selon une source digne de foi qui ajoute que le déplacement vers l’Hexagone se fera au début de la semaine prochaine.
Cela dit, les camarades de Azzedine Benchaïra ont poursuivi les séances de préparation le plus normalement du monde avec la présence de la totalité de l’effectif ententiste, y compris Bourahli, qui a repris le chemin de la préparation et qui semble récupérer la plénitude de ses moyens. Seul Hadj Aïssa, blessé au cours d’une séance d’entraînement, a été ménagé, mais a tenu à être présent à la reprise de cette semaine. Continuant donc leur préparatif en prévision du début de la compétition, les gars de Aïn El Fouara devaient disputer, hier, au stade du 8-Mai-45, un deuxième test amical après celui livré, il y a une semaine, face au MSPB.
Cette fois-ci, les hommes de Hocine Zekri accueilleront le NC Magra. Une joute qui tombe à point nommé pour le staff technique afin de savoir l’état de la préparation de l’ensemble du groupe et jauger les capacités des uns et des autres.
Dans un autre registre, malgré ses déclarations concernant sa situation vis-à-vis de son ancien club, Achacha est, selon la direction du club, tributaire de la lettre de libération. “Qu’il déclare ce qu’il veut. Il n’a qu’à s’informer auprès de la FAF et de la LNF pour connaître sa situation administrative”, nous a déclaré une source autorisée. En fait, il faut savoir que le rouget des Noir et Blanc est encore lié à l’ESS jusqu’à juin 2007.
D’ailleurs, on a appris dans ce cadre que les dirigeants des Sanafir, qui ont sollicité leurs homologues sétifiens pour connaître la situation des joueurs qu’ils veulent recruter en prévision de l’exercice prochain, ont été informés à cet effet cas par cas.
Concernant, en outre, la situation de Riadh Benchadi, les dirigeants du CABBA continuent de déclarer qu’il leur appartient toujours, en affirmant que le contrat de la nouvelle recrue ententiste avec les Criquets jaunes expire en juin 2006.
Chose que réfute catégoriquement le joueur qui persiste sur sa position en clamant haut et fort qu’il est en fin de contrat. “Non, c’est faux ! Je suis libre de tout engagement”, nous a-t-il déclaré en substance. Une chose est sûre, l’enfant de Batna est déterminé à jouer chez les Noir et Blanc et aller jusqu’au bout dans cette affaire, quitte à solliciter la justice pour trancher.

F. R., Source : Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus