Accueil > Sports >

Entretien avec Dif Malek, président de Ecole Sportive Féminine Sétifienne (L’E.S.F.S)

lundi 8 juin 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

our le président de l’E.S.F.S, Ecole Sportive Féminine Sétifienne, Dif Malek, le sport féminin, étant ce qu’il est, n’est plus un tabou en Algérie, d’ailleurs beaucoup de filles s’intéressent au foot, au Karaté et même à la boxe. Dans cet entretien, il nous parle justement des motivations qui ont poussé certains à créer cette association de foot féminin à sétif.

Pouvez-vous nous dire pour quel objectif, l’E.S.F.S a été créée ?

Dif Malek : l’E.S.F.S est une association sportive féminine Fondé le 22 février 2008 par un groupe d’étudiant de Université Farhat Abass de Sétif. Elle a été créée, suite à l’appel de certains volontaires, qui veulent faire du sport féminin leur priorité au niveau de Sétif et ce, malgré l’échec de plusieurs associations du genre. A cet effet, on s’est réuni dans une assemblée générale, et les présents m’ont désigné pour prendre les destinées de cette association. Le début a été fructueux, puisque le mouvement au sein de cette association commence à prendre route, et on a réussi à regrouper plus de 174 licenciés filles (mois de JIUN 2009) dans différentes disciplines, avec un objectif de 1000 licenciés pour la fin du cycle olympique.

Sincèrement est-ce que vous vous attendiez à atteindre ce chiffre ?

J’avoue qu’au tout début, nous avions quelques appréhensions, mais avec le temps, les choses ont évolué dans le bon sens. On dénote une prise de conscience chez les parents de ces jeunes filles, qui croient dur comme fer que le sport en général est fait aussi pour les jeunes filles. Aujourd’hui, ce qui nous stimule à aller de l’avant, c’est bien toutes ces disciplines en athlétisme, en basket, en gymnastique et en Football qui nous ont ouvert les brèches.

Et qu’en est-il de l’encadrement sportif ?

Les filles sont encadrées par des jeunes diplômés des instituts spécialisés, en plus des éducateurs sportifs. Nous travaillons selon un planning bien étudier pour les enfants de différentes catégories d’âges. Pour les minimes Filles on a 21 athlètes (section de basket-ball), Benjamines Filles : 53 athlètes (Section : football et basket-ball), Ecole Filles : 86 athlètes (section : basket, foot, Athlétisme, Natation) et Bébés Filles : 14 athlètes (section : basket, judo).

Bébés filles ?

Tout à fait, ce sont des enfants de deux à quatre ans, à qui nous leurs dispensons des activités sportives et éducatives bien encadrées par des spécialistes. Leur faire aimer le sport dés cet âge. Nous pensons que le sport en général s’apprend à être aimer dés les premiers mois de l’enfant.

Propos recueillis par :


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus