Accueil > Sports >

ESS Infos

vendredi 29 juillet 2005, écrit par : Nedj

Bras de fer Serrar-Achacha

Le torchon brûle entre le président ententiste et le joueur
Djallel Achacha qui vient de signer au CSC.Le premier responsable du club ne cesse de déclarer que cet élément est toujours lié à l ’Entente alors que ce dernier soutient le contraire.Ce bras de fer prend d ’autres proportions.Le signataire au CSC a appelé mardi, Serrar, pour qu ’il lui remette son passeport.Ce dernier conditionne la remise de ce document de voyage par l ’échange avec le chèque de garantie en possession de Achacha qui ne veut pas,nous dit-on,céder son dû, estimé à plus de 130 millions de centimes.L ’on apprend que le
joueur qui est décidé à déposer le chèque pour encaissement, tente par là d’accentuer la pression sur
son ex-président.Pour ne pas tomber dans l ’inextricable piège « du chèque sans provision »,le boss ententiste vient de bloquer son compte qui est,selon notre source,bien alimenté. Serrar en question vient en outre de faire opposition au chèque précité,et ce,pour motif de litige sportif.Pour trouver une issue à ce bras de fer,les
deux parties sont appelées à s ’asseoir autour d ’une table pour trouver un compromis devant sauvegarder les intérêts de l ’un et de l ’autre. Par ailleurs,le boss sétifien a tenu à aviser son homologue du CSC sur la situation de l ’ex-Ententiste ayant signé à Constantine. Ghoualmi doit donc s ’approcher de la direction de
l ’Entente pour discuter et éventuellement remettre un chèque en contrepartie de la lettre de libération de ces joueurs qui sont toujours sous contrat avec l ’Entente.

Les effets d ’un report

Avant de partir en stage,les Ententistes doivent prendre leur « mal » en patience.Ces derniers,qui devaient être à Vichy,depuis mardi, comme nous l ’avions annoncé dans l ’une de nos précédentes éditions, sont toujours à la maison,en train d ’attendre,de poireauter tout simplement. Ce report de dernière minute,qui n ’était programmé ni par le staff technique ni par les joueurs,aura de mauvaises répercussions sur le moral d ’un groupe qui était psychologiquement à Vichy avant que cette mauvaise nouvelle ne tombe. Le programme de préparation ne sera, quant à lui,pas épargné par ce coup de sort qui n ’est pas passé inaperçu du côté d ’Aïn El Fouara.Pour les plus avisés des fans,cette histoire de visa collectif et individuel ne tient pas la route. « Pourquoi l ’USMA qui se trouve à Lisses qui est une ville française,n ’a pas eu de
difficultés pour obtenir les visas ?On veut bien avoir une réponse à ce sujet »,nous dit un supporter.Pour d ’autres, cette histoire a, disent-ils,un relent de sabotage. « Serrar qui ne peut être au four et au moulin,
doit au plus vite faire le ménage autour de lui car certains pseudo sympathisants de l ’Entente ne font non seulement rien pour l ’aider mais nuisent à l ’image du club. »Les ultras vont plus loin :« S ’il ne peut pas les
dégommer,on est ,disent-ils,disposés à le faire.L ’Entente qui s’est de tout temps préparée à l ’étranger n ’a jamais connu une telle mésaventure », rétorquent nos interlocuteurs. Un joueur,qui ne cache pas la
déception du collectif,dira,en substance :« Ce report a été difficilement accepté par le groupe qui était déjà à Vichy avant d ’y mettre pied.Mais on doit faire avec cet impondérable qui tombe au moment où la pré paration bat son plein.Cette chaleur caniculaire ne nous permet pas de
fournir l ’effort nécessaire ou de récupérer par un sommeil réparateur. » Contrarié par cet imprévu,le staff technique,qui a du pain sur la planche,est obligé de parer au plus pressé,de revoir ses plans.Le programme tracé sera donc revu pour ne pas dire chamboulé.Avec un tel coup du sort,la planification est complètement remise en cause.Aux
dernières nouvelles,la question des visas et en voie de règlement,les protégés de Zekri prendront l ’avion demain ou en début de semaine.Le séjour de trois semaines sera vraisemblablement amputé de sept jours d ’une préparation qui enregistre un sérieux coup !

Affaire Bourahli : Allik exige 500 millions

Pour libérer son attaquant qui s ’entraîne actuellement avec l ’Entente où il a signé un contrat de deux ans,Saïd Allik,le président usmiste, aurait,selon,une source digne de foi,exigé de Serrar 500 millions de centimes.Cette somme est,pour de nombreux Ententistes,exagérée d ’autant
que les Usmistes n ’ont déboursé aucun centime pour recruter Bourahli.« Ce n ’est pas normal que l ’Entente paye une telle somme pour un joueur qui n ’a rapporté avant son départ à l ’USMA le moindre sou au club qui
doit revoir sa politique en matière de libération de joueurs »,nous dit un groupe de supporters qui n ’est pas contre le retour du joueur en question. Comme un malheur n ’arrive jamais seul,le CRB vient,nous dit-on,vient
de vient demander 600 millions en plus de la lettre de libération de Farès Mekhalfi.Cette proposition n ’a pas été du goût des Ententistes qui ne comprennent pas la position des deux clubs algérois,n ’ayant,selon nos
interlocuteurs,pas admis le fait que l ’Entente puisse concurrencer en matière de recrutement les clubs nantis de la capitale.Concernant le cas Zarabi qui crie sur tous les toits qu ’il n ’a jamais signé de contrat,Serrar reste serein :« Le marché est libre.Les gens ont le droit de proposer des montants.Nous aussi,avons le doit de faire des contre-propositions qui seront discutées avec nos homologues du CRB,de l ’USMA et de Kouba qui sont avant tout des amis.Je suis persuadé qu ’on va trouver un compromis qui ne doit léser aucune partie »,nous déclare Serrar.

Lahlou :« C ’est la saison de l ’Entente »

Comment se déroule la préparation ?

Dans de bonnes conditions. Le groupe travaille bien,les
joueurs commencent à se connaître et des affinités sont
déjà nées.Cependant la chaleur nous perturbe quelque
peu.

Que pensez-vous du travail effectué par le coach et son
staff ?

Zekri est un entraîneur qu ’on ne présente plus.Sa méthode
de travail nous convient d ’autant qu ’il sait communiquer et les joueurs s ’adaptent facilement à sa démarche.

Le report du stage ne vous a pas perturbés ?

On doit faire avec cet impondérable qui ne nous perturbe
pas outre mesure du fait que le staff a trouvé des solutions de rechange.

Beaucoup d ’encre a coulé à votre sujet et celui de Bensaïd à propos d ’un éventuel retour au MOB ...

Les dirigeants du MOB ont tenté de racheter nos contrats
mais Serrar n ’a rien voulu savoir car il compte beaucoup
sur nous.Les positions des Crabes et de Serrar nous ont
fait plaisir à Bachir et moi.

Quelle a été votre position à ce sujet ?

Quand le cœur et la raison se disputent,nul n ’est en mesure de prédire le moindre pronostic ou émettre un quelconque avis.Vous m ’avez compris,je pense.

La semaine passée,le président s ’est réuni avec le
groupe ;que vous a-t-il dit ?

Le président a été clair avec nous.Il a demandé l ’implica-
tion totale de tout un chacun, et ce,pour atteindre les objectifs tracés à savoir jouer les premiers rôles.Je pense que cette saison doit être celle de l ’Entente.

Magra au menu

Le report du stage a contraint le staff technique à revoir ses plans.Et pour meubler le temps, l ’Entente,qui a reçu une offre de Magra,équipe évoluant en inter-régions,pour disputer un match d ’application mercredi,a répond
favorablement.

Benchadi persiste et signe

L ’ex-sociétaire du CABBA, Benchadi qui alimente,sans le
vouloir,une polémique ne disant pas son nom,entre son ex-club et l ’Entente,a déclaré à un de ses proches qu ’il n ’a pas renouvelé son contrat l ’été 2004.

El Hadj Aïssa ménagé

Le maître à jouer du onze sétifien ne s ’est pas entraîné ces derniers jours.El Hadj Aïssa qui a de petits soucis de santé a bénéficié d ’un congé devant lui permettre de souffler quelque peu,lui qui est sur la brèche depuis le début de la saison dernière.

Des tours de piste pour Younès

Le transfuge de l ’USMAn, Younès qui a fait l ’impasse sur
les exercices de la semaine dernière,a repris les entraîne-
ments.Avant de rejoindre le groupe qui achève la troisième
semaine de préparation,le joueur s ’adonne actuellement à
des tours de piste.

Fellahi réintègre le groupe

Farès Fellahi,qui a rempilé lundi,s ’entraîne avec le reste du groupe. Le déficit n ’a pas empêché Fellahi de rejoindre le collectif,en attendant que le staff lui confectionne ainsi qu ’à d ’autres joueurs tels Zarabi,Benchaïra et Younès,un programme spécial pour combler leur retards.

Achacha :« Je suis au CSC et je défie Serrar de me
bloquer »

C ’est un Achacha souriant et décidé plus que jamais à jouer au CSC que nous avons rencontré à l ’occasion de l ’entraînement du lundi :« Si je suis ici avec le groupe c ’est que j ’ai décidé de signer auCSC.J ’estime que j ’étais en droit de le faire.Je ne sais pas pourquoi mes anciens dirigeants disent que je suis lié à l ’Entente par contrat. Ils savent pourtant que je suis en possession de mon contrat qui stipule que je suis libre de tout engagement.J ’ai donc pris la ferme décision de signer et je défie Serrar d ’apporter la preuve du contraire au niveau de la Ligue. »Ça c ’est pour la situation admi
nistrative. Pour le climat qui règne au CSC,Achacha dira :« Mon choix de venir au CSC est motivé par l ’ambiance qui règne au sein de cette formation.Je n ’ai senti aucune nouveauté durant les premières séances d ’entraînements ce qui a eu pour effet de me permettre de rentrer de plain-pied dans le travail.Pour l ’heure tout va
pour le mieux et le groupe est en train de s ’améliorer de jour en jour et,croyez-moi,si tout va bien on fera de belles choses. »

Serrar obtient la libération de Zarabi

Selon des sources proches du club,le président de l ’ESS,M.Serrar,a fini par obtenir,mardi dernier,la lettre de libération de Kheireddine Zarabi qui avait signé pour deux saisons au profit de Sétif alors qu ’il était encore lié au RCK jusqu ’en 2006.En effet,selon nos informations, les dirigeants ententistes ont dû débourser la somme de 250 millions de centimes pour obtenir le fameux document qui leur permet de régler définitivement ce cas.En échange,celui-ci a dû remettre aux responsables du Raed un chèque en bois de 50 millions de centimes qui date de
l ’époque de l ’ancien président,Mustapha Lamali.Et pour éviter à ce dernier une autre affaire Adjali,la direction du club banlieusard a été contrainte de trouver une solution à l ’amiable qui arrange les deux camps.

Source : Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus