Accueil > Sports >

Le bus de la délégation algérienne caillassé

Saïfi, R Halliche et Lemouchia légèrement touchés
jeudi 12 novembre 2009, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

En arrivant au Caire pour disputer le match retour de la zone Afrique, la sélection algérienne est tombée dans un véritable traquenard juste après avoir quitté l’aéroport. Lors de l’assaut de leur bus, trois joueurs ont été blessés : Rafik Saïfi légèrement blessé à la main, Rafik Halliche et Khalid Lemouchia ont été touchés à la tête.

Les vitres du bus ont été défoncées par des pavés lancés par les supporters égyptiens, et ce malgré l’escorte policière. Scènes « de guerre civile » au Caire. C’est en tout cas ce qu’a révélé Antar Yahia contacté par Luis Attaque en direct sur RMC. « Ils ont caillasé le bus avec des grosses pierre. Des joueurs ont la tête ouverte et en sang. On était allongé dans le bus. Toutes les vitres étaient cassées. On a vécu un véritable calvaire tout le long du trajet jusqu’à l’hôtel. Des voitures étaient colées au bus et les pavés de 5 kilos et autres projectiles nous tombés de partout ». Par ailleurs, cinq supporters et deux journalistes algériens dont un reporter photographe ont été agressés. Ils se trouvent actuellement en observation dans un hôpital de la banlieue du Caire.

Du coté d’El Mouradia, les autorités algériennes ont exprimé leur-indignation" suite à ce grave incident et ont demandé, avec insistance, aux autorités égyptiennes de prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’assurer la sécurité à l’ensemble de la délégation algérienne, ainsi qu’aux supporteurs algériens. A noter qu’une centaine de chaînes TV et radios ont rapporté l’information de ce gravissime incident.

Plus de vidéos :

https://www.youtube.com/watch?v=V4ISx7vC-7c


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus