Accueil > Sports >

ES SETIF

Un moral au beau fixe
mercredi 31 août 2005, écrit par : Nedj

La défaite concédée récemment par l’Entente de Sétif face au CR Belouizdad, pour le compte de la première journée, ne semble pas avoir altéré le moral des hommes de Hocine Zekri, d’autant plus que les échos parvenus d’Alger ont fait état d’une prestation honorable des « Noir et Blanc » sur le tartan du stade du 20 Août 55. L’effectif au grand complet a repris les entraînements, après trois jours de repos accordés par l’entraîneur « pour, dit-il, permettre aux joueurs, qui sont restés trois semaines en France, de se retremper dans l’ambiance familiale et bénéficier d’un repos bien mérité. Un repos dont nous aurions aimé profiter au retour de Vichy ». Le coach sétifien a semblé serein, malgré certains écrits qui ont « monté en épingle » son altercation verbale avec Bourahli lors du stage dans l’Hexagone. « La vie en groupe est ainsi faite, dit-il, pleine de sautes d’humeur et d’accrochages inévitables qui font partie de la vie en communauté. Ce n’est pas pour cela qu’il faut en faire toute une histoire et porter, de la sorte, atteinte au groupe ».

Revenant sur le faux pas enregistré face au CRB, Zekri pense avoir tiré les enseignements nécessaires pour rectifier le tir. « Lors de notre premier match, et en raison de quelques impondérables qui ont émaillé notre préparation, comme cette histoire de visas délivrés en retard, nous n’étions pas au top physiquement. De plus, l’opposition que nous avons rencontrée au cours des matches amicaux disputés en France, n’était pas du calibre qui permet de savoir où l’on se situe exactement ». L’avenir de l’ESS en championnat dépend, selon le coach, de la capacité des joueurs, « de tous les joueurs », précise Zekri, à s’intégrer au groupe et à accepter la concurrence. « Nous avons un effectif de 30 joueurs et il est fatal que certains joueurs n’auront pas le temps de jeu qu’ils souhaiteraient avoir. Ceci dit, il faut qu’ils sachent que chaque match que nous disputerons sera gagné ou perdu par ces 30 joueurs, car ils font partie du même groupe, et s’il se trouve que des éléments se tiennent en retrait ou ne se sentent pas membres à part entière du groupe, cela pourrait se répercuter négativement sur nos résultats et donc compromettre nos objectifs. L’ossature ne se dessinera qu’avec les matches officiels », soutient l’entraîneur. En conséquence, chaque élément devra cravacher dur pour gagner sa place de titulaire. Une occasion de convaincre le coach sera offerte à tous les joueurs, dès ce jeudi, les Sétifiens devant disputer une rencontre amicale face au CA Batna. Une rencontre que l’entraîneur Zekri compte mettre à profit pour parfaire la cohésion de l’équipe, notamment dans l’entre-jeu et en attaque, et voir à l’oeuvre les joueurs qui ont raté le stage de Vichy, comme Fellahi et Ikhlef.

Adel Mahmane, Source : Quotidien d’Oran


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus