Accueil > Sports >

L’Entente pour un quitte ou double à Harare

dimanche 15 août 2010, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Avec un seul point dans son escarcelle après duex journées en ligue des champions africains de football (phase de poules, groupe A), l’Entente de Sétif n’a désormais plus droit à l’erreur et se voit-condamnée" à ne pas retourner bredouille du National sports stadium de Harare, face au Dynamos FC, lors de la 3e journée. Une défaite dans l’enceinte mythique de la capitale zimbabwéenne, dimanche face aux Dynamos FC pour le compte de la 3e journée, serait, en effet, plus que calamiteuse pour les camarades de Slimane Raho qui pourraient se voir irrémédiablement distancés par les Tunisiens de l’Espérance (1er avec 6 points) et les Congolais du TP Mazembe (2e avec 4 points) qui en découdront dans le même jour à Lubumbashi. C’est dire que la pression risque de peser sur les épaules des Noir et Blanc au cours d’une rencontre qui prend les contours d’un véritable quitte ou double face à un adversaire obligé lui aussi de réagir après deux revers consécutifs et qui aura l’avantage d’évoluer sur son terrain.

Le climat de Harare, l’heure du match (14h à Alger) et le jeûne sont les autres données avec lesquelles le coach, Noureddine Zekri, devra composer pour permettre à son équipe de rester dans la course. Vaste programme lorsqu’on sait que l’Entente sera privée de Faouzi Chaouchi, qui a demandé (et obtenu) à être exempté pour cause de-fatigue", de Abdelkader Laïfaoui, qui n’a pas obtenu de visa d’entrée en Afrique du Sud (escale obligée sur la route du Zimbabwe), de Mourad Delhoum et Nabil Hemani, suspendus, et de Mohamed Yekhlef (blessé).

Il reste malgré tout que les Sétifiens ne se présenteront pas sur le terrain du national sports stadium de Harare en victimes expiatoires.- Le challenge est aussi intéressant que motivant et, croyez-moi, nous n’aurons le temps ni de gamberger, ni de nous lamenter. Nous joueront pour gagner et nous en avons les moyens", affirme en effet le meneur de jeu sétifien Lazhar Hadj Aïssa. Ce dernier affiche une belle assurance en soutenant que le résultat obtenu en déplacement face au tenant du titre, le TP Mazembe, lors de la journée précédente (2-2), a-replacé" son équipe qui-tient à engranger 6 points à l’occasion de la double confrontation avec le Dynamos" (les Zimbabwéens rencontreront l’Entente à Sétif lors de la 4e journée). Le N° 10 sétifien table, pour cela, sur la qualité et la richesse de l’effectif, ainsi que sur la solidarité du groupe qu’il trouve-extrêmement motivé" et-décidé plus que jamais à atteindre le carré final".

Le coach, Noureddine Zekri, renchérit en affirmant que la clef d’une qualification en demi-finale-passe par un succès à Harare". Tous les joueurs-en sont conscients et les supporters peuvent être sûrs que chaque élément donnera le meilleur de lui-même pour permettre à l’équipe d’arracher une victoire", ajoute l’entraîneur dont la seule crainte à trait aux effets du jeûne, les joueurs devant disputer, à cette occasion, leur premier match durant le Ramadhan et, qui plus est, à 15 h (heure locale). Pourtant, conclut Zekri,-la foi peut déplacer des montagnes et nous avons foi en nos possibilités, quelles qui puissent être les conditions du match". Un aplomb qui démontre qui l’Entente n’a peut-être pas encore dit son dernier mot dans cette compétition.

La rencontre Dynamos FC-ES Sétif sera arbitrée par Eddy Maillet (Seychelles) assisté de ses compatriotes Damoo Jason et Petrousse HD.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus