Accueil > Sports >

Es Sétif - il revient sur son avenir et ses relations avec son staff

Les explications de Zekri
dimanche 23 octobre 2005, écrit par : Nedj

Même si elle fut difficile à se dessiner, la seconde victoire d’affilée des Ententistes, la troisième depuis le début de cet exercice, a néanmoins permis aux camarades de Issaâd Bourahli de gagner quelque place au classement et rester donc collés au haut du tableau. Pour le coach sétifien, Hocine Zekri, ce succès reste important pour le moral en attendant que la machine puisse trouver sa véritable vitesse de croisière. “Pour tout vous dire, on s’attendait à ce que l’équipe de Biskra vienne pour nous prendre en individuel tout en mettant plus de joueurs en milieu de terrain et en défense. Donc, plus le temps passe, plus le doute s’installe. Néanmoins, on comptait bien sur la volonté de nos joueurs car ils ont continué à croire en leurs moyens jusqu’à la dernière minute. Il faut dire, en outre, qu’on n’est pas encore à l’aise. Certes, on engrange des points mais on n’est pas encore arrivé à maîtriser parfaitement le jeu. Cela dit, notre victoire est méritée au vu des efforts déployés par nos joueurs”, nous a-t-il dit. À la question de savoir pourquoi il a mis tant de temps avant d’effectuer les changements au cours du match, notre interlocuteur se dit satisfait d’abord de la production de l’ensemble du groupe et du fait que les joueurs acceptent le statut de remplaçants. “Je ne vais quand même pas faire les changements en première mi-temps. On comptait sur les joueurs qui ont fait une belle prestation face au MCO tandis que les autres ont été là pour les suppléer. Dieu merci, nos changements ont apporté leurs fruits puisque ceux qui étaient avant sur le terrain ont peut-être fatigué l’adversaire, alors que ceux qu’on a alignés au cours du match ont fait leur devoir. Ils ont donc donné le plus qu’il fallait”, a-t-il encore souligné.

“Mes deux pieds sont à Sétif”

Pour mettre fin, donc, à tout ce qui se dit à propos du conflit qui l’oppose à Zekri, Malik Zorgane dont on a annoncé même son transfert chez les jeunes catégories, a réapparu sur le terrain en compagnie du reste du staff technique.
D’ailleurs, l’ex-coqueluche des supporters de l’Aigle noir a dirigé la séance d’échauffements sous les regards de milliers de socio-présents. Interrogé justement sur ses prétendus problèmes internes, le driver des Noir et Blanc a affirmé qu’il a eu une discussion avec Serar, le président, sur ce sujet. “On a fait ce qu’il faut avec le premier responsable du club, à savoir Serar. Je crois qu’il a agi pour en régler au moins quelques uns. Moi en tout cas, je n’ai jamais dit que j’ai eu un problème avec l’un de mes adjoints”, a-t-il dit et d’ajouter : “Tout ce qui a été dit sur ses prétendus problèmes est faux. Tout comme les contacts que j’ai eus avec le CABBA. Jusqu’à preuve du contraire, j’ai les deux pieds à l’ESS”, a-t-il tenu encore à préciser. Enfin, ayant reçu un méchant coup du défenseur biskri, Thiam, l’attaquant sétifien, Malik Ziaya, qui fut évacué en urgence au CHU de Sétif, s’en est sortie finalement indemne. Plus de peur que de mal donc, pour le transfuge Guelmi qui a repris ses esprits après les premiers soins.

F. R., Source : Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus