Accueil > Sports >

ESS Infos

samedi 5 novembre 2005, écrit par : Nedj

Belhout attendu ce dimanche

Rachid Belhout,l ’actuel coach du club belge Virton,une formation évoluant en 2e division,sera à Sétif demain dimanche.Cet entraîneur, qui possède une carte de visite étoffée,prendra le vol Paris-Béjaïa, avant de prendre ses fonctions.Il ne reste que quelques détails à régler,
à savoir le volet financier qui n ’a pas encore été abordé avec le boss sétifien.Pour ceux qui ne le connaissent pas,Rachid Belhout est un algérien vivant en Belgique depuis 1955.Cet entraîneur,qui a drivé de nombreux clubs belges,luxembourgeois et un club français est né en
1944,à Salah Bey (Sétif).Ce coach, qui est depuis trois saisons à la tête de l ’Excelsior de Virton,a entraîné
les jeunes de différents clubs belges. Il a même disputé les éliminatoires de la Coupe de l ’UEFA avec une for-
mation luxembourgeoise.Il convient de souligner que Belhout
n ’est autre que l ’entraîneur de l ’équipe qui a rencontré la JSK lors du dernier passage des Canaris en
Belgique.Sa formation (Virton) avait fait match nul (1 à 1)avec les partenaires de Yacef.

Fellahi :« Je laisse Zekri à sa conscience »

Que pensez-vous du départ de Zekri ?

Je n ’ai pas d ’avis à émettre à ce sujet.Je n ’ai jamais donné mon point de vue sur les arrivées et les départs de coachs.Je n ’ai en ma qualité de joueur pas à juger un
entraîneur,surtout après son départ.

Pourtant vous n ’avez pas beaucoup joué avec lui,
contrairement à ce qu ’il en était avec ses prédécesseurs ...

Ce n ’est pas une raison suffisante pour le descendre en
flammes.Il est vrai que je n ’ai pas beaucoup joué sous la houlette de Zekri,mais ceci ne me pousse pas à le dénigrer ou à porter un jugement de valeur à son encontre.Je le
laisse avec sa conscience ni plus ni moins.

Vous ne lui tenez pas rancune ?

Je ne suis pas rancunier.Une page est tournée,on ne doit pas se focaliser sur un tel sujet qui fait désormais partie du passé. L ’essentiel est de se remobiliser
pour bien entamer la suite de la compétition qui devient de plus en plus difficile.

Qu ’allez-vous faire pour retrouver votre place ?

Je n ’ai pas d ’autres choix que de travailler davantage pour gagner la confiance du futur coach et retrouver à l ’occasion le chemin des filets. Avec du sérieux et de la persévérance,j ’y arriverai.

La concurrence des autres attaquants ne vous gêne-t-elle pas ?

Non,la concurrence ne m ’effraie pas,d ’autant que notre attaque ne brille pas ces derniers temps. Fellahi,qui a de tout temps accepté les choix du staff,fera le maximum
pour reprendre sa place et remettre son compteur en marche.

Pensez-vous jouer face au CAB ?

Il est probable que je sois présent face au CAB.Le dernier mot revient au coach.

Pensez-vous que l ’équipe est en mesure de redresser la barre,à commencer par le match de jeudi prochain ?

La question ne se pose pas sous cet angle.Le groupe n ’a pas le choix et doit au plus vite réagir. Pour se réhabiliter aux yeux de nos fans déçus,on doit cravacher dur face au CAB qui n ’est pas facile à manier.Les trois points sont dans nos cordes,il suffit d ’être efficaces
face aux buts adverses.

Propos recueillis par Borhane B.

Revoilà Debbouz !

Le longiligne défenseur sétifien Rabah Debbouz,qui est resté éloigné des terrains des mois durant à cause d ’une méchante blessure contractée en Ligue des champions arabe,vient de reprendre les entraînements.Le retour de Rabah a fait énormément plaisir aux Ententistes qui apprécient sa fougue et son engagement sur les terrains.

Benchadi dans l ’expectative

Le dossier de Riad Benchadi,qui s ’entraîne régulièrement à l ’Entente, n ’a toujours pas été finalisé,en dépit du complément d ’informations envoyé à la FIFA qui n ’a toujours pas rendu son verdict.Cette situation, qui met le joueur dans l ’expectative,joue sur le moral du concerné qui ne sait plus où donner de la tête.

Bourahli et Derradj retrouvent le groupe

Les deux attaquants de l ’Entente Bourahli et Derradj,qui ont fait l ’impasse sur le match de Blida,pour des raisons de santé,viennent de retrouver le groupe qui n ’a pas enregistré beaucoup d ’absents,la semaine dernière.

Zorgane assure l ’intérim

La reprise des entraînements prévue pour samedi,à 16 heures,sera assurée par Malik Zorgane qui sera à l ’occasion secondé par le coach des gardiens Berarma qui n ’est pas un novice,sachant qu ’il possède une expérience de 14 années passées en Italie.

Mezaïr diffère son retour

Le gardien Hichem Mezaïr,qui était le premier à quitter Sétif en direction de Tlemcen et ce,dimanche dernier,soit vingt-quatre heures avant ses coéquipiers,ne reprendra le travail que demain dimanche.Ce keeper a donc bénéficié d ’une semaine entière de repos.

Les « managers » s ’activent
En prenant connaissance du divorce entre l ’Entente et son désormais ex-coach Zekri de nombreux « managers » actionnent leur fax pour envoyer des CV de leur protégé à la direction du club qui vient d ’opter pourtant pour Rachid Belhout,un Sétifien qui réside depuis 1955 en Belgique.

Source :Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus