Accueil > Sports >

USM Sétif

Les raisons d’une entame ratée...
lundi 7 novembre 2005, écrit par : Nedj

Le doyen des clubs sétifiens, ayant de fort belle manière animé la finale de la Coupe d’Algérie qui lui a permis de sortir de l’anonymat et de se mettre sous les feux de la rampe, a, au grand dam de nombreux sétifiens, raté le début d’une saison qui s’annonçait, au vu de l’étincellent parcours en coupe, sous de meilleurs auspices. Les inextricables problèmes vécus à l’intersaison ont transformé le rêve en cauchemar.

« l’USMS paye actuellement la rançon de la gloire mal gérée par le comité sortant qui a laissé partir aussi facilement les meilleurs atouts du club, à savoir Mouyet et Megouas (ASO), Bouadam (ESS), Della (Chéraga), au moment où il devait renforcer l’effectif qui n’a en fin de compte rien gagné de cette finale », tels sont les amères propos des fans de l’USMS qui vient après son dernière nul, réalisé à Aïn M’lila, de céder la place de lanterne rouge au club de Nezla. Cette peu reluisante position d’un club, qui aspirait à jouer l’accession, trouve son explication dans la reprise tardive des entraînements et le quelconque recrutement de certains joueurs qui n’ont pas été à la hauteur de la confiance placée en eux, et des grandes sommes perçues pour un joueur évoluant en interrégions. Cette situation qui ne prête pas à l’optimisme n’effraie pas pour autant le nouveau président, Zine Madani, le patron de Sofafe qui dit : « Les nombreux problèmes rencontrés à l’intersaison n’ont pas permis à l’équipe de bien entamer le championnat. Il n’est pas du tout évident d’affronter d’autres prétendants avec une équipe formée à la hâte et qui avait auparavant perdu de nombreux titulaires, et n’ayant en outre pas réalisé une préparation digne du nom. » Le numéro un usmistes, qui est de nature optimiste, fixe la fin de la phase aller pour dresser un bilan et situer les chances de son équipe qui n’a pas été aidée, dit-il, par le calendrier d’un début de championnat démentiel. « L’équipe qui retrouve ces derniers temps ses repères est en nette progression. L’ossature qui se dessine peut, avec un renforcement lors du mercato, nous valoir de meilleurs satisfactions. Il est pour l’heure prématuré de parler d’objectif qui n’a pas été revu à la baisse. Un premier bilan d’évaluation sera dressé dès la fin de l’aller. Avec deux ou trois bons résultats à l’extérieur, l’équipe peut se remettre en selle... », souligne Madani qui fait de l’accession en superdivision une obsession. « Le travail que réalise actuellement Khalfa donnera un jour ses fruits. Pour faire accéder le club, on doit continuer dans cette politique qui valorise le sérieux, le travail et les sacrifices consentis par les joueurs du cru », conclut le boss des Grenats qui viennent de se séparer de certains joueurs, et ce, pour insuffisance technique...

K. B., Source : El Watan


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus