Accueil > Sports >

ESS Infos

vendredi 11 novembre 2005, écrit par : Nedj

Quand les mauvaises langues se délient

Force est de reconnaître que Zekri n ’a,en dépit des moyens mis à sa disposition,pas atteint les objectifs tracés ou n ’a pu constituer un groupe compétitif en mesure
d ’aller loin dans ce championnat qui n ’a toujours pas dégagé de favori (s)pour le titre derrière lequel court e club phare des Hauts Plateaux depuis des lustres.Après
donc un long sommeil,les esprits « éveillés » tentent,,pour se disculper ou montrer leurs forces,qu ’ils ne sont pour rien dans cette entame mi-figue,mi-raisin,de descendre en flammes Zekri qu ’on tente par presse interposée de désigner comme le seul et unique coupable,pardon,le responsable de la mauvaise passe dans laquelle se trouve le onze sétifien.Il est hors de nos intentions de dédouaner ou donner un quitus à l ’ex-coach ententiste, mais il est de notre devoir de dénoncer la mauvaise
publicité ou plutôt la campagne de dénigrement menée à l ’encontre d ’un technicien qui n ’est pas aussi mauvais que le laissent penser certains profanes et footeux qui,à
coups de déclarations,tentent de faire diversion rien que pour trouver un bouc émissaire derrière lequel ils veulent cacher leur propre échec.Ces faux devots se rendent compte après bien des péripéties que le groupe retrouve finalement la « joie de jouer » et le « plaisir » de se défoncer sur le terrain,à l ’entraînement avant de
prouver ce dont il est capable en compétition officielle.D ’autres snippers,qui ont fait des misères
aux différents entraîneurs,nient en bloc en déclarant qu ’ils ne sont pour rien dans le départ attendu et
demandé de Zekri avec qui le courant ne passait plus depuis un certain temps.Les « esprits éveillés » découvrent maintenant les nouvelles règles du jeu,une nouvelle méthode de travail,la discipline,la rigueur et l ’équité dans le choix du onze rentrant.Le « nouveau discours » a,selon,les « esprits éveillés » boosté les troupes qui
étaient,d ’après les mêmes esprits, hypnotisés par Zekri,qui a,nous dit-on,fait perdre l ’Entente face à
Blida.Comme le ridicule ne tue pas,les langues qui se délient maintenant alors qu ’elles ont laissé faire Zekri qui n ’a convaincu personne,et n ’ayant en outre pas su
ou pu travailler ou composer avec de supposées vedettes qui sont loin des investissements placés par la direction,doivent pour leur bien se taire car nul n ’a le droit de dénigrer ou de porter un jugement de valeur sur un « ex » d ’autant que ces « nouveaux juges » n ’ont ni le
niveau intellectuel,ni l ’expérience en matière d ’entraînement,ni les compétences pour être à la fois
juge et partie et surtout clouer au pilori bien tardivement Zekri qui était appelé par ces nouveaux
« détracteurs » Si Hocine ((M.Hocine).Ces acteurs qui ont travaillé avec l ’ex-coach sétifien ou sous sa houlette,et qui n ’est en rien responsable des dires des « esprits éveillés » et leurs « attachés »,doivent,faut-il le rappeler, s ’abstenir s ’ils ne veulent pas faire
leur mea-culpa ou annoncer sur les colonnes de la presse qu ’ils sont les autres artisans de cette mauvaise
copie pour laquelle des milliards ont été dépensés.

Hadj Aïssa :« C ’est comme si j ’étais au MSPB »

Le métronome de l ’Entente qui affronte pour la première fois de sa jeune carrière,le CAB,le frère ennemi de son ex-club,le MSPB,ce dernier ayant le noir et le blanc comme dénominateur commun avec son club actuel,estime que ce derby a une saveur particulière pour lui.Il nous dira :« Avec le noir et le blanc,je me dis que c ’est comme
si j ’étais toujours au MSPB.Je ferai le maximum pour que l ’Entente sorte victorieuse de ce derby qui s ’annonce dur.Le groupe qui s ’est bien préparé est décidé à bien négocier le virage qui peut être en cas d ’un résultat probant,un autre départ.Le CAB,que je connais très
bien,se déplacera à Sétif avec la ferme intention de surprendre par des contres pour fermer par la suite le jeu.On doit faire attention, c ’est-à-dire assurer nos arrières et porter en même temps le danger vers les bois adverses.Pour éviter toute mauvaise surprise,la vigilance, la concentration,la solidarité et la volonté seront,ce jeudi,de mise.L ’apport de notre public,qu ’on ne doit en aucun cas décevoir, nous est,en pareille circonstance, indispensable. »

Bensaïd :« La victoire est impérative »

L ’arrière droit,Bachir Bensaïd, qui a joué à son corps défendant sur le flanc gauche,où il a d ’ailleurs trouvé les pires difficultés lors du dernier match,estime
quant à lui que son team n ’a plus le choix,la victoire est impérative. Il dira en substance :« Je pense que
le temps est venu pour le groupe de bien retrousser les manches. Pour terminer dans le bon wagon, on doit sortir le grand jeu et faire le match qu ’il faut sachant que le
CAB ne se déplacera pas à Sétif pour faire du tourisme.Afin de ne lui laisser aucune chance d ’espérer,
il faut le prendre dès le coup d ‘envoi à la gorge.On doit,en plus,être généreux dans l ’effort et demeurer concentrés et vigilants 90 minutes durant,car la moindre
faute sera fatale face à un adversaire qui ne va pas se découvrir. Pour aborder les prochaines échéances du MCA et de l ’USMA dans les meilleures dispositions morales,on doit impérativement gagner ce match qui va permettre
au groupe de soigner son moral, fortement ébranlé par la débâcle de Blida.Avec un peu de chance et une meilleure efficacité de nos attaquants,on peut espérer.Cela dit,il ne faut surtout pas tomber dans le piège de l ’adversaire qui utilisera tous les moyens pour réussir le meilleur résultat possible.Le groupe qui s ’attend à tout est
donc conscient de la difficulté de la mission qui n ’est tout de même pas impossible. »

Benchaïra : « Ça va être le déclic »

Le demi défensif ententiste, Azeddine Benchaïra,qui n ’a pas beaucoup joué en ce début de saison,considère ce match ESS-CAB comme celui du déclic d ’autant qu ’il intervient dans des conditions particulières.« Pour ne pas être distancé par les autres prétendants au podium,on doit et
au plus vite réagir.Pour ce faire,il est grand temps de sortir le grand jeu.On doit à mon sens se montrer volontaires et présents sur toutes les balles,et ce,tout au
long de ce match qui ne sera certainement pas une simple partie de plaisir sachant que l ’adversaire,qui sait se transcender lors des derbies,est aussi connu pour sa fougue.En professionnel qui se respecte,l ’essentiel pour l ’heure, c ’est le résultat final.J ’aimerais bien prendre part à ce match si le coach le veut bien.Dans le cas contraire,je serai un peu frustré, mais je n ’en voudrais en aucune manière à Zorgane qui ne peut convoquer tout de même pas tout le collectif qui,cela dit,travaille
dans une atmosphère bon enfant. Je dois en outre dire que le groupe est animé d ’une volonté extraordinaire rien que pour effacer le revers de Blida qui est resté en travers des gorges. »

Un milieu inédit :Younès-Hadj Aïssa-Hadi Adel

Le milieu de terrain ententiste qui continue de poser des problèmes sera lui aussi chamboulé.La récupération sera sans nul doute confiée à Younès,qui retrouve petit à petit son niveau.La construction du jeu et, l ’alimentation de l ’attaque en balles seront confiées au duo Hadj Aïssa-
Hadi Adel,dont le compteur est toujours bloqué.

L ’Entente avec un onze...classique

L ’ESS post-Zekri se présentera aujourd ’hui avec un onze formé essentiellement de noms,dont certains comme Hadi Adel,qui n ’a rien prouvé, seront encore une fois titularisés.

Amrane et...Yekhlef de retour

Comme arrières latéraux,il est fort probable de trouver les deux revenants qui n ’ont pas participé au dernier match de Blida,à savoir Amrane et Yekhlef.Ce dernier qui s ’est lui aussi payé une semaine de repos manque terriblement de compétition,il n ’a pas joué depuis le
match du CABBA.Ce paramètre qui n ’est pas du tout négligeable peut jouer un vilain tour au joueur et au groupe qui a besoin d ’un ailier et d ’un arrière à la fois,en mesure d ’attaquer et de défendre en même
temps.Le Tlemcénien aura-t-il suffisamment de ressources physiques pour jouer ce rôle dans un dispositif en 3-5-2 ?

Keita jouera dans l ’axe

L ’axe de la défense qui est habituellement formé de Maïza,Defnoun et Zarabi ou Lahlou sera cette fois, reconstitué par la reconversion à ne pas écarter de Keita,qui épaulera certainement le duo Maïza-Defnoun.Cette option peut valoir des satisfactions aux Ententistes
d ’autant que le Malien s ’est dans de nombreuses circonstances montré très lent dans la relance.

Ziaya et Bourahli en pointe

Le meilleur buteur,ayant à son actif quatre buts,reprendra sa place à la pointe d ’une attaque qui demeure,avec six réalisations,bien timide.Le transfuge de l ’ESG,Ziaya,qui n ’a lui aussi et en dépit de sa débauche d ’énergie pas marqué le moindre but en match officiel,sera d ’emblée titularisé à côté du renard des surfaces avec lequel il va
constituer un autre duo inédit.

La stratégie sera-t-elle revue ?

En faisant une lecture de l ’équipe probable,Mezaïr,Amrane,
Yekhlef,Maïza,Defnoun,Keita,Younès,Hadi Adel,Bourahli,Hadj
Aïssa et Ziaya,l ’on est en droit de s ’interroger si l ’Entente ne va pas transformer le 3-5-2,la stratégie préférée de Zekri,en un 4-4-2,un schéma appliqué avec succès par l ’Entente,l ’exercice écoulée.

Belhout est enfin arrivé

Le coach du club belge,Vitron,à savoir Rachid Belhout,est arrivé mardi par la correspondance Alger-Sétif.Avant de regagner l ’hôtel Frantz-Fanon où il élira domicile durant son séjour dans la capitale des Hauts Plateaux,le coach a été conduit au siège du club,cité Bon-Marché.Pour connaître ses intentions relatives à la prise en main ou
non du onze sétifien,l ’on s ’est vite rendu compte que notre déplacement au siège du club s ’est avéré infructueux et inutile à la fois car les décideurs de l ’Entente nous ont,pour on ne sait quelle raison,laissé
poireauter plus d ’une heure avant qu ’on rebrousse chemin, la mort dans l ’âme.

Source : Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus