Accueil > Sports >

ES Sétif : A propos de l’engagement de Belhout

Serar : “Tout sera réglé d’ici la fin de la semaine”
dimanche 13 novembre 2005, écrit par : Nedj

Pressenti pour prendre en main la barre technique de l’ESS après le départ de Hocine Zekri, Rachid Belhout est, depuis mardi dernier, à la capitale des Hauts-Plateaux. Rencontré à l’issue du rendez-vous de jeudi dernier, où il a eu l’occasion de superviser sa nouvelle équipe, il nous déclara, d’emblée, que les pourparlers avec le président du club, Abdelhakim Serar, sont en bonne voie et qu’il ne reste que quelques détails avant de finaliser. “J’estime que je suis à 95% à l’ESS. Avec Serar, on a fait le point sur tous les détails, même si on n’a pas vraiment abordé le volet financier. Pour moi, le plus important, c’est que je sois bien dans ma tête. Le fait d’être bien entouré par des gens qui aiment le club et l’ambiance qui règne depuis mon arrivée ici à Sétif m’ont mis du baume au cœur. Grosso modo, il y a beaucoup d’éléments qui me poussent à prendre en main l’équipe”, nous a-t-il dit, et de poursuivre concernant l’idée qu’il s’est fait sur la composante sétifienne après avoir assisté à la rencontre face au CAB : “J’ai constaté une envie de jouer de la part des joueurs, c’est-à-dire une envie d’arracher le ballon et ce, malgré l’état du terrain et l’opposition de l’adversaire qui était, quand même, bien regroupé dans son camp et défendait chèrement sa peau. Cela dit, je pense que la victoire de l’ESS a été bien méritée.” De son côté, interrogé sur ce sujet, Abdelhakim Serar, le président du club, nous a affirmé que les discussions avec Belhout se poursuivent toujours tout en indiquant, par ailleurs, qu’il prendra le temps nécessaire avant de faire son choix. “Écoutez, en ce moment, les entraîneurs ne courent pas les rues. Je pense que ce n’est pas possible de trouver un coach compétent et qui peut donné un stimulant en un temps record car, comme vous le savez, nous avons deux importants matches consécutifs au courant de cette semaine. À mon avis, quelle que soit la valeur de l’entraîneur qui viendra, il n’aura pas beaucoup de choses à faire pour effectuer des changements ou autre. C’est un truc beaucoup plus psychologique, rien d’autre”, soulignera le boss ententiste.
Et d’enchaîner : “On a tout le temps pour réfléchir avant de prendre une décision. Cela ne m’empêche pas de dire que Belhout est quelqu’un qui connaît parfaitement son sujet et qui possède une grande expérience. On a longuement discuté avec lui. En tout cas, tout sera clair d’ici la fin de cette semaine.” Enfin, en prévision de la virée algéroise et des deux importants rendez-vous qui attendent les Aiglons noirs cette semaine face au MCA lundi prochain (match retard) et contre l’USMA trois jours plus tard, dans la cadre de la 10e journée du championnat, les Sétifiens devront rallier la capitale aujourd’hui. Ils éliront domicile à Dar Diaf pendant leur séjour. Des séances d’entraînement sont en outre programmées durant cette période.

Hadj Mansour dans le staff

Saâd Hadj Mansour est de retour à l’Entente de Sétif. L’entraîneur palestinien a, en effet, paraphé hier son nouveau contrat avec le club phare des Hauts-Plateaux. Selon une source digne de foi, l’ancien coach du CSC devrait entamer ses nouvelles fonctions à la reprise des entraînements prévue hier en nocturne au stade du 8-Mai-45. Il sera, nous dit-on, au côté de Rachid Belhout à la barre technique des Noir et Blanc en attendant que ce dernier finalise ses discussions avec Abdelhakim Serar au courant de cette semaine.

F. R., Source : Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus