Accueil > Sports >

ESS Infos

Après USM Alger- ES Sétif...
dimanche 20 novembre 2005, écrit par : Nedj

Mezaïr : « Les supporters de l’USMA sont des ingrats »

Tout d’abord, quelle analyse faites-vous de cette rencontre ?

Que voulez que je vous dise ? C’est une défaite difficile à digérer dans la mesure où notre équipe a bien joué, mais nous avions manqué de lucidité. Le football est ainsi fait
et on ne peut rien y changer. Cela dit, je déplore l’attitude des supporters de l’USMA qui m’ont réservé un
accueil spécial.

Que voulez-vous dire par là ?

J’ai joué durant plusieurs années à l’USMA où j’ai passé des moments formidables, mais je ne m’imaginais jamais une telle attitude des supporters de l’USMA. Pourtant, j’ai
défendu de mon mieux les couleurs de leur club et, au lieu de se montrer reconnaissants, ils m’ont réservé un accueil froid. Je me demande pourquoi cette méchanceté alors que je me suis donné corps et âme durant mon passage à l’USMA.
J’appelle cela de l’ingratitude pure et simple et c’est vraiment dommage.

On sent que vous êtes beaucoup affecté ?

Comment ne pas l’être. La défaite m’a affecté mais pas autant que le comportement des supporters.

Sale après-midi pour lui

Le gardien de l’Entente de Sétif, Hichem Mezaïr, a vécu un sale aprèsmidi avant-hier jeudi au stade Omar Hamadi. En plus d’avoir encaissé deux buts, l’ex-Usmiste n’a pas été ménagé par les supporters des Rouge et Noir qui lui en ont fait entendre des vertes et des pas mûres durant toute la partie. Les fans usmistes ne lui ont jamais pardonné en fait, la manière avec laquelle il avait tourné le dos à l’USMA à l’intersaison. En plus, le comportement du keeper sétifien sur le terrain les a irrités.

Sera-t-il signalé dans le rapport de l’arbitre ?

Au coup de sifflet de la pause, Hichem Mezaïr s’est dirigé vers l’arbitre Djaballah à qui il reprochait certaines de ses décisions. Mezaïr n’a pas été tendre avec le referee et on a dû intervenir pour le calmer et le conduire vers les vestiaires de son équipe. Un dirigeant de l’Entente avait peur que Djaballah mentionne le gardien sétifien dans son rapport et est allé, pendant la pause, s’excuser auprès de lui au nom de Mezaïr. Il a également demandé à ce dernier d’aller serrer la main de l’arbitre et de lui demander des excuses avant le coup d’envoi de la deuxième période. Reste à savoir si Djaballah en tiendra compte.

Le public sétifien nombreux

Les supporters de l’ESS sont venus en grand nombre assister à cette rencontre. D’ailleurs, une tribune complète leur a été réservée. Il faut dire que même avec le
soutien de leurs inconditionnels qui sont venus aussi en masse, trois jours auparavant face au MCA. Les Sétifiens sont repartis sans le moindre point de la capitale.

Pas d’espaces pour le renard des surfaces

Rabah Deghmani a été l’auteur d’une très belle prestation face à l’Entente de Sétif. Sa mission était de s’occuper de l’attaquant le plus dangereux de la bande à Mansour Hadj , Bourahli en l’occurrence. Le défenseur axial des
Rouge et Noir s’est acquitté convenablement de cette tâche,
puisqu’il n’a laissé aucun espace au renard des surfaces en ayant été son ombre durant toute la partie. « Il fallait priver Bourahli de ballons et limiter les espaces devant lui, ce qui a été fait », nous dira l’entraîneur Biskri.

Il n’est plus le bienvenu à Bologhine

On se demandait, à la veille de ce rendez-vous, quel accueil allait être réservé à Issaâd Bourahli par les supporters de l’USMA. Il semble à présent, que le joueur adulé hier, n’est plus le bienvenu aujourd’hui à Bologhine.
Bourahli a été hué et insulté par les fans rouge et noir qui, comme à Mezaïr, ne lui ont pas pardonné la manière avec laquelle il avait quitté l’USMA, et surtout, d’avoir laissé tombé l’équipe à un moment crucial de la saison passée. Toutefois, à la fin du match, quelques supporters
l’avaient tout de même applaudi.

Zarabi : « La programmation de la LNF nous a joué un mauvais tour »

Votre équipe vient de concéder une nouvelle défaite après celle enregistrée trois jours auparavant face au MCA...

Il y a des jours comme ça où rien ne marche. Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes pour repartir avec de bons résultats, mais le sort ne nous a pas gâté.

Qu’est-ce qui n’a pas marché, selon vous ?

Comment voulez vous réaliser de bons résultats alors que notre équipe a été soumise à un rythme infernal durant cette semaine. Nous sommes les seuls à avoir disputé
deux matches en trois jours seulement et ce n’est pas logique. Tout ce que je peux vous dire c’est que la programmation démentielle de la LNF nous a joué un mauvais
tour.

N’avez-vous pas peur que cette défaite affecte votre moral ?

Non, je ne le pense pas. Les deux défaites enregistrées face au MCA et l’USMA ne sont que des accidents de parcours. Par conséquent,nous devons cravacher dur pour
décrocher de bons résultas à l’avenir.

Source : Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus