Accueil > Sports >

Qui succédera à Jacques Castellan ?

jeudi 22 septembre 2011, écrit par : Dj. Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

La direction du club phare de la capitale des Hautes Pleines semble encore indécise quant au choix de celui qui va remplacer le désormais ex-entraineur ententiste, Jacques Castellan.

Les supputations vont donc bon train à ce sujet dans les milieux du club, qui vient de concéder sa première défaite par la plus courte des marges, à l’issue du match de mise à jour disputé avant-hier à Bologhine face au MCA. Plusieurs noms de techniciens, comme Alain Michel, Noureddine Zekri, Enrico Fabro, et autre Bernard Simondi, sont sur toutes les lèvres dans l’antique Sitifis. En effet, les informations sont à la fois multiples et contradictoires.

Sinon, comment expliquer la teneur des déclarations de Rachid Salhi, membre influent au sein du staff dirigeant ententiste et qui se dit, en outre, mandaté par l’administration du club ? Des déclarations qui font état d’accords conclus avec l’ex-coach des Noir et Blanc en l’occurrence Noureddine Zekri. Les deux hommes ont même affirmé conjointement, à l’issue de leur rencontre à Sétif dans l’après-midi de mardi, qu’ils ont engagé fructueusement les pourparlers et qu’il ne restait plus qu’à finaliser les termes du contrat lors de la rencontre prévue hier à l’hôtel Chilia de Batna.

Moins d’une heure plus tard, c’est le président du CSA, Hassen Hammar, qui intervient en direct sur les ondes de la Chaine 1 pour battre en brèche les affirmations de son collègue Salhi tout en annonçant « le Suisse Alain Geiger, à 99% comme nouvel entraîneur des Noir et Blanc ».
Avec un tel pourcentage, la logique voudrait dire que la direction
du club d’Aïn Fouara a finalement jeté son dévolu sur le technicien suisse qui a eu à driver par le passé le FC Sion Suisse (1978-1981, 1990-1995), l’AS Saint Etienne France (1988-1990) et la JS Kabylie. Pas sûr, disent les plus avertis dans les milieux du club qui connaissent bien le langage des dirigeants sétifiens dans de telles circonstances. Et par conséquent, ils disent que dans cette affaire, il ne faut surtout pas s’étonner si l’on assiste à des rebondissements spectaculaires.
Dj.Gherib, Le Jeune Independant


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus