Accueil > Sports >

ESS Infos

ESS 2 - NAHD 1 : Le NAHD séduit, l’Entente gagne
mardi 29 novembre 2005, écrit par : Nedj

Stade du 8-Mai-45.
Affluence faible
Arbitres : Djaballah-Benmansour, Itchali.
Avertissements : Gana (21’), Aliche (32’), Chaâbna (34’), Kabri (68’), Ousserir (82’) (NAHD) ; Bourahli (36’),
Defnoun (50)’, Amrane (90’) (ESS)

Buts : Keïta (sp 20’), Hadj Aïssa (90’+2’) (ESS) ; Aliche (45’) (NAHD)

• ESS : Haouchi, Amrane, Ikhlef, Defnoun, Maïza, Keïta, Hadj Aïssa, Bourahli, Diallo (Lahlouh), Benchaïra
(Boutemdjet), Fellahi.
Entraîneur : Mansour Hadj

• NAHD : Ousserir, Gana, Amirat, Djeradi, Kabri, Nezlioui, Abdeslam, Bagamboula (Ferhati), Chaâbna
(Alag), Aliche, Ouznadji.
Entraîneur : Anghelescu

Les supporters de l’Entente ont sans doute bien fait de ne pas se déplacer en masse hier après-midi pour suivre le match qui a opposé leur équipe au NAHD car le suspense y était de mise jusqu’à la 90’+2’ et beaucoup parmi eux
n’auraient sans doute pas survécu à une telle tension. En effet, l’équipe locale qui, visiblement, ne s’est pas encore remise de ses mésaventures avec les clubs algérois
est passée complètement à côté ce lundi et personne n’aurait crié au vol si le NAHD l’avait emporté car il a outrageusement dominé cette rencontre. C’est dire que l’Aigle noir peut vraiment s’estimer heureux d’avoir
engrangé les trois points car vu la physionomie de cette rencontre, la victoire était très peu évidente. Quoi qu’il en soit et même s’ils ont subi le jeu pendant la majeure
partie du temps, les Sétifiens ont fait preuve d’un réalisme inouï puisqu’ils ont transformé les deux
véritables occasions qu’ils se sont procurées. La première sur penalty obtenu par Hadj Aïssa et concrétisé par Keïta et la seconde à quelques encablures du coup de sifflet final lorsque Hadj Aïssa a profité d’un cafouillage dans la
surface de réparation pour offrir une victoire inespérée à l’Entente. Le but nahdiste, quant à lui, est survenu à la 45’ grâce à Aliche qui s’est trouvé au bon endroit et au
bon moment pour reprendre de volée un ballon relâché par le gardien.

Mansour Hadj : « Nous y avons cru jusqu’au bout »

La tâche n’a pas été du tout facile face à une bonne équipe du NAHD qui a développé un jeu plaisant et qui a réussi à nous inquiéter à plusieurs reprises. Je félicite mes joueurs pour les efforts qu’ils ont fournis et je considère que cette victoire est amplement méritée car nous y avons cru jusqu’au bout. Néanmoins, et même si je suis satisfait de ce résultat qui, je suis sûr, va nous faire beaucoup de bien au moral, en prévision des échéances à venir, je dirai qu’il reste encore beaucoup de
travail à faire.

La main de fer de Mansour Hadj

Mezaïr « l’incontesté et incontestable » gardien de l’Entente n’a pas été, et à la surprise générale des Ententistes, convoqué pour ce match, tout comme El Hadi Adel qui a joué presque tous les matches. L’absence injustifiée aux entraînements est la cause de cette non-convocation de ces deux « titulaires » qui apprennent
à leurs dépens que le professionnalisme ne se résume pas à un « nom », mais rime au contraire avec sérieux, persévérance, discipline et surtout générosité dans
l’effort, d’autant que l’on est grassement payé. Par ce coup de poker, le staff a voulu secouer le cocotier.

Belhout attendu... aujourd’hui

Le coach Rachid Belhout est en principe attendu aujourd’hui à Sétif où il va renforcer le staff technique ententiste déjà composé de Hadj Mansour et de Berarma, le préparateur des gardiens de but. Avec l’engagement du désormais ex-entraîneur de Vittron, la venue de Kamel
Abassen comme souhaité par Hadj Mansour est presque écartée.

La piste Maouche se précise

Le recrutement du Mouloudéen Kamel Maouche se précise de jour en jour du côté de Aïn El Fouara, où certains proches du club parlent d’un accord déjà trouvé entre les recruteurs de l’Entente qui, nous dit-on, ont invité Maouche à venir assister au match ESS-NAHD.

L’Ivoirien en sursis

Le sort de l’inter-gauche ivoirien, dont l’identité est toujours gardée au secret, n’est pas scellé. Le joueur qui évoluait au Qatar attend l’avis du coach ententiste, Hadj Mansour qui est beaucoup plus préoccupé par la préparation des matches qui se suivent. Aux dernières nouvelles, l’inconnu joueur n’est pas meilleur que les autres Africains ayant séjourné et aux frais de la princesse à... Sétif.

Benchadi dans l’expectative

Décidément, l’affaire du latéral gauche Benchadi ne trouve toujours pas l’épilogue souhaité par les parties concernées, le joueur surtout qui ne sait à quel saint se vouer d’autant que la FIFA ne s’empresse pas de répondre
d’une manière ou d’une autre aux différentes correspondances transmises par le club sétifien, où s’entraîne le joueur qui n’a d’autre choix que d’attendre
l’ouverture du mercato.

Altercation Amrane-Ouznadji

A la fin de la rencontre, le jeune Ouznadji, sans doute déçu par la défaite amère de son équipe, s’en est pris à l’arrière droit sétifien Mounir Amrane qui n’a pas cessé de le provoquer tout au long de la rencontre. Les deux hommes en sont arrivés aux mains jusqu’à ce qu’ils soient séparés par les éléments du service d’ordre.

Mise au vert au Fanon hôtel

Les Ententistes se sont retranchés, dimanche, comme à l’accoutumée, au Frantz Fanon hôtel, situé en plein centre-ville, et ce, à environ cent mètres de Aïn El Fouara. Le coach Hadj Mansour, qui donne une grande importance aux volets de la concentration et de la récupération, a, une
fois de plus, imposé l’extinction des feux à 22 heures et procédé à la confiscation des portables, autre source de perturbation des joueurs

Entraînement spécifique pour les remplaçants

Hassen Mameri et les autres remplaçants qui n’ont pas été retenus pour le dernier match contre l’Entente ont suivi un programme de préparation spécifique ici à Alger pour rester compétitifs. C ‘est l’entraîneur adjoint Abdelkrim Kacem-Boudhar qui les a pris en charge.

Younès et Derradj non convoqués

L’attaquant Yacine Derradj, n’ayant pas encore récupéré, n’a pas été convoqué par l’entraîneur en chef, tout comme le transfuge de l’USMAn, Younès, qui a été terrassé ces derniers jours par une forte grippe qui l’a d’ailleurs empêché de prendre part au dernier match amical USB-ESS, disputé mercredi.

El Kahla s’essouffle

Le numéro deux de l’Entente News n’a pas été mis à la disposition des supporters avides de nouvelles des partenaires de Lahlou. La « disparition » brusque de ce bulletin est, nous dit-on, lié à des difficultés financières. Les initiateurs d’un tel projet n’ont pas donné suite à la requête des rédacteurs de la publication qui ne voulaient pas, et à juste titre, « collaborer
bénévolement », a-t-on ajouté.

Source : Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus