Accueil > Sports >

ES Sétif : Le pari réussi de Serrar

mardi 27 décembre 2011, écrit par : Dj. Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

L’Aigle noir sétifien a finalement remporté le titre honorifique de champion d’hiver, à l’issue de sa belle et précieuse victoire acquise face à la coriace formation algéroise de l’USMA, lors d’une rencontre pleine de rebondissements et de suspense jouée au stade du 8-Mai 1945.

En effet, cette rencontre comptant pour l’ultime rendez-vous de la phase aller du championnat a tenu toutes ses promesses, tant les deux antagonistes ont fourni une belle prestation devant un public record, et ce, en dépit du froid glacial qui a sévi dans la région de Sétif. Le coach Alain Geiger devait nous déclarer à la fin des débats : « Je suis très content de cette victoire du cœur arrachée par un groupe volontaire à souhait, malgré l’absence de quatre éléments de taille, en l’occurrence Delhoum et Karaoui (suspendus), Djahnit et le buteur maison Hachoud (blessés) ». Notre interlocuteur a même estimé que le groupe qu’il a sous la main n’a rien à envier à l’effectif de l’USM Alger, de la JSM Béjaïa ou du CR Belouizdad, et il l’a bien prouvé lors du dernier match. « Mieux vaut avoir des jeunes courageux et perspicaces que des noms sur le terrain et qui déçoivent », fait-il savoir. Il faut dire que lors de cette belle affiche, l’USMA, qui a fourni beaucoup d’efforts tout en faisant preuve d’une bonne organisation dans le jeu, n’a finalement pas dérogé à la règle pour ce qui est des matches disputés hors de ses basses. En effet, hormis les derbys disputés au stade du 5-Juillet, la formation algéroise s’est souvent montrée fragile loin de ses bases. Pour preuve, l’équipe n’a engrangé que deux points sur quinze possibles.

Du côté de la cité d’Aïn El-Fouara, il semble bien que le temps a fini par donner raison au boss ententiste, Abdelhakim Serrar, au sujet de la politique de rajeunissement prônée cette saison. Le premier responsable du club nous a rappelé, à ce propos, qu’au mois de juillet dernier, « On aurait été ridicules d’affirmer à cette époque que l’équipe allait postuler pour ce titre honorifique… Et pourtant on savait que l’ESS était une force tranquille capable de ressurgir à n’importe quel moment ». Il a avoué plus loin qu’il avait toutefois demandé à l’entraîneur suisse, Alain Geiger, d’assurer au moins 22 points pour permettre à l’équipe d’aborder à l’aise les matchs retour. « Aujourd’hui que nous au comptons 27, c’est normal que nous revoyions nos objectifs à la hausse ».

Il faut souligner également que les fans des Noir et Blanc sont aussi contents des performances d’Aoudia (auteur du 2e but) qui est devenu buteur du championnat et partage, par là même, la première place du classement avec son coéquipier Abderrahmane Hachoud et Mohamed Messaoud de l’ASO. La ligne d’attaque ententiste a été impressionnante lors de cette phase avec ses 34 buts inscrits, contrairement à la charnière défensive qui encaisse pratiquement dans chaque rencontre (25 buts jusque-là). L’ESS, qui vient, par ailleurs, d’engager officiellement le revenant Slimane Raho, le milieu offensif Youcef Sofiane (ex-MC Alger) et le latéral gauche Sofiane Bengorine (MC Oran), continue de miser sur la piste africaine dans l’espoir de dénicher deux joueurs de métier, notamment dans le poste de défenseur axial et de milieu récupérateur.

Selon les dirigeants ententistes, l’équipe bénéficiera de trois jours de repos, tout juste après le match des 32es de finale de coupe d’Algérie, prévu contre le MCO samedi prochain à Oran, et ce avant de reprendre du service le 4 janvier, date du départ vers Sousse (Tunisie) pour un regroupement hivernal d’une dizaine de jours.

Publié dans Jeune Indépendant


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus