Accueil > Sports >

L’ESS veut chasser le doute en coupe d’Algérie

mercredi 18 avril 2012, écrit par : Dj. Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

Les supporters de l’équipe des Hauts Plateaux, l’ES Sétif, ont toutes les raisons du monde de s’inquiéter du sort de leur team qui risque tout simplement d’être similaire à celui de la saison passée, où l’équipe est sortie bredouille dans les différentes compétitions qu’elle a disputées.

L’Aigle sétifien qui bénéficiait, il y a à peine une semaine, d’une confortable avance sur ses poursuivants, a eu à concéder deux contre-performances successives à domicile, une défaite contre le CR Belouizdad et un nul face au MC Oran, qui risquent d’être lourdes de conséquences au décompte final. Il est vrai que l’équipe demeure vaille que vaille leader avec 44 points et qu’il lui reste encore six rencontres à jouer, dont un match de retard contre la CA Batna.

Mais force est de relever que les Sétifiens ont réduit considérablement leurs chances de terminer le parcours du championnat en apothéose, en raison des cinq points perdus, lors des deux derniers matchs disputés sur la pelouse du 8-Mai 1945. Il y a également lieu de rappeler que l’Aigle noir a laissé des plumes sur cette même pelouse, durant la phase aller, avec une défaite contre la JSM Béjaïa et un nul face au MC El-Eulma, ainsi que deux autres défaites et un nul lors de la phase retour, face respectivement au MC Alger, au CR Belouizdad et au MC Oran, soit un total de 13 points de perdus. Mais les retombées négatives les plus ressenties par l’équipe et ses nombreux fans sont les deux derniers échecs qui ont, bien évidemment, fait le bonheur des poursuivants, notamment la JSMB (43 points), l’USMA (43 points) et l’ASO (41 points) qui leur ont donné l’occasion de reprendre grandement espoir dans la course au titre national.

Interrogé par nos soins sur ces deux contre-performances et leurs répercussions sur le mental du groupe, le coach sétifien, Alain Geiger, nous a fait savoir qu’il préférait plutôt parler de l’avenir de l’équipe et ses prochaines échéances. « Les matchs du CRB et du MCO font déjà partie du passé et, par conséquent, je préfère parler de l’important match de la demi-finale de la coupe d’Algérie qui nous attend, ce vendredi, à Sétif, contre la formation harrachie », a-t-il affirmé. Le technicien helvétique a mis, dans ce contexte, l’accent sur le travail psychologique dont le groupe doit bénéficier pour « reprendre le réflexe du succès », d’où la mise au vert de l’équipe décidée par les dirigeants depuis lundi, à l’hôtel El-Hidhab.

Au cours de ce regroupement, le coach Ententiste doit trouver, en priorité, la solution pour éliminer le doute qui s’est installé dans les rangs de l’équipe, avant de travailler les autres aspects de la préparation. Geiger n’a pas manqué, au passage, « d’exhorter les supporteurs Noir et Blanc de cesser de mettre la pression sur les joueurs qui sont appelés à leur offrir un titre, « d’autant plus que la formation dispose d’éléments qui n’ont pas beaucoup d’expérience », précise-t-il. A Sétif, tout le monde s’accorde à dire que seule la qualification en finale peut réconcilier l’équipe avec ses milliers de fans. Mais la mission des camardes d’Abdelmoumen Djabou est loin d’être aisée, même si les Sétifiens partent avec les faveurs du terrain et l’appui du public, car ils ont affaire à une formation harrachie dotée d’un groupe solide et cohérent qui a les moyens de dire son mot.

Article publié aussi dans le Jeune Indépendant


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus