Accueil > Sports >

Sécurité dans les stades : Hamlaoui un exemple à suivre.

lundi 26 novembre 2012, écrit par : A Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Poursuivant son périple à travers certaines localités de l’Est, M Tahmi,le ministre de la Jeunesse et des Sports, s’est longuement arrêté au stade Hamlaoui de Constantine pour manifester sa satisfaction devant la gestion de ce complexe. « Le parfait état de la pelouse en gazon naturel du stade Hamlaoui devrait inspirer Les gestionnaires des autres stades qui devraient en prendre l’exemple » a-t-il déclaré.

Sur la même lancée, en évoquant les problèmes de la sécurité dans les stades, M. Tahmi a mis l’accent sur l’organisation et la fluidité des entrées et des sorties du public, l’ouverture des portes à des horaires stricts, etc. Et d’annoncer en dernier lieu que le stade Hamlaoui sera doté de 16 caméras numériques d’observation et de contrôle, dont 7 seront mobiles, et qui seront manipulées à partir d’une salle de contrôle installée dans l’enceinte du complexe.

Gageons que ces bonnes initiatives puissent réunir l’adhésion de tous les acteurs et protagonistes des rencontres sportives pour lutter contre le phénomène des violences à l’intérieur et à l’extérieur des stades où avions nous annoncé, la révision des textes de lois et règlements pour sévir contre le hooliganisme qui prend des proportions énormes chez nous ces dernières années.

Les premières mesures à prendre consisteraient à frapper fort contre les dirigeants des clubs comme nous l’avons observé lors de la confrontation de l’Entente et du MCA où, ne sachant pas contester de façon civilisée, le président du MCA et son staff se sont violemment pris à l’arbitre qui aurait été lynché en public, devant les yeux de la caméra, sans l’interposition de la police. Ce comportement indigne est générateur et déclencheur de conflits entre les supporteurs des camps adverses.

Nous souhaiterons qu’à ce titre, la LNF et la commission de discipline puissent prendre dans ces cas, des décisions conséquentes, pouvant entraîner le cas échéant la suspension des clubs fautifs, récidivistes et fauteurs de troubles dans les stades.

Chaouichi le « sauveur » de Oum Dorman, ne devrait plus en tout cas figurer sur les listes, tant il vrai qu’il donne de tout le temps la mauvaise image pour notre jeunesse par son comportement et ses gestes des plus condamnables.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
nacer gamaz :
parions que des qu,il rentrera a alger ,le ministre changera d,avis ,car les lobbies algerois monopolisent la presse et la tele et influes negativement sur toutes les actions projetes.de plus,c,est guerib qui a annoncer la non fermeture du 5juillet ,le ministre a enteriné ,ensuite ,es ce qu,il est toujours membre de l,ag du mca (le ministre bien sur)
KAHLOUCHI :
L’Algérie ne verra pas le jour tant que c’est les médiocres et les voyous qui sont au pouvoir.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus