Accueil > Sports >

Kheireddine Madoui : « L’Entente a réalisé un travail de titan »

samedi 25 mai 2013, écrit par : Dj. Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

Considéré comme l’un des artisans du sacre, « Kheiro », comme l’appellent les intimes, réalise, sans trop de bruit, un travail colossal dans la mission technique du club sétifien, et ce, depuis quelques saisons déjà. Il fait dans cet entretien, le bilan d’un parcours Ententiste couronné par un merveilleux titre de champion.

Vous devez continuer à savourer le bonheur du sacre ?
je pense qu’on a donné le temps pour savourer ce titre bien mérité et qui est acquis sur deux saisons consécutives, maintenant il va falloir redescendre du nuage d’autant plus qu’on a un match qui attend l’équipe au Gabon (1er juin NDLR). On a accordé cinq jours de repos aux joueurs, qui étaient vraiment saturés comme on pouvait le constater lors du match du CSC.

La défaite concédée justement face au CSC à failli gâcher la fête du sacre, n’est ce pas ?
Il faut dire que ce jour là, nos joueurs étaient plutôt venus pour fêter le titre avec leurs fans. Ils avaient donc l’esprit ailleurs. Force est de reconnaitre cependant que contrairement à l’adversaire qui était hyper motivé en ciblant la 3e place du tableau, on a rien fait pour préparer ce match. A cela s’ajoute les blessures inattendues d’où les changements forcés. L’équipe a même évolué à dix après la sortie de Ziti qui s’est blessé lui aussi. En somme, la chance nous a tournés le dos dans ce match marqué aussi par ce problème financier qui a surgi la veille. Heureusement que les esprits se sont calmés et le public a fêté avec son équipe le titre dans une ambiance de joie et de gaité. Bien sûr on aurait souhaité que le groupe parvienne à préserver la longue série d’invincibilité à domicile, cela n’a pas malheureusement été possible au regard des données qui entouraient ce match.

Quand vous faites le bilan de la saison, quelles sont les choses qui traversassent le plus vote esprit ?
D’aucuns affirment que le bilan est vraiment positif, sachant qu’à l’entame du parcours personne ne misait un sou sur cette équipe. En plus, la direction se fixait comme objectif de bâtir une équipe compétitive pour jouer les premières rôles. Mais au fil des rencontres et des bons résultats enregistrés notamment à domicile et aussi à l’extérieur, l’équipe s’est nourri de l’espoir d’aller loin dans ce championnat. Elle réalisé en effet, le parcours de champion avec e en prime 59 points dans l’escarcelle, la meilleure attaque avec 55 buts et la meilleure différence de buts. Et pourtant l’équipe n’était pas épargnée des difficultés comme celles liées à l’absence de Aoudia (5 matchs) en raison des convocations en En, la blessure de Amir Karaoui qui a beaucoup déstabilisé la ligne de défense.

En quoi l’ESS était supérieure pour décrocher le titre ?
La force de l’Entente cette saison réside dans l’état d’esprit du groupe qui s’est montré solidaire et homogène. Et c’était vraiment un défi pour défendre le titre par cette l’équipe qui a connu un nouvel entraineur et un grand remaniement dans l’effectif.
Le parcours sans faut à domicile auquel s’ajoutent les quelques victoires à l’extérieur nous ont permis d’occuper la tâte du peloton et terminer victorieusement la saison et ce en dépit des nombreux problèmes dont celui du nerf de la guerre et l’élimination en coupe d’Algérie et en champions league africaine.

Qu’est manquait à l’ESS justement pour réussir cette compétition Africaine ?
Il faut rappeler qu’on a été éliminé par l’équipe qui a remporté la coupe de la CAF l’an dernier (l’AC Léopards du Congo ndlr). Aucune des équipes Algériennes n’a réussi à atteindre ce titre depuis une décennie. Ceci dit, avec l’aide de l’arbitre lors du match Aller, l’équipe a du fournir un effort de titan pour remettre les deux protagonistes à égalité dans le score (3 à 1). Malheureusement la chance n’a pas voulu sourire à l’ESS qui s’est éliminée à la séance tirs aux buts (5 à 4).

Et maintenant que l’équipe est reversée dans la CAF ?
On doit jouer nos chances à fond. On a l’avantage de deux buts inscrits en match aller à Sétif, on fera tout ce qui est en notre possible pour préserver cet écart tout en étant conscient que la mission sera loin d’être facile au regard des compétences de l’adversaire.

Selon vous, quelles sont les lignes qui méritent d’être revues ou consolidées dans l’équipe ?
Il faut dire qu’on avait surtout un problème au poste du milieu excentré gauche, sachant que notre équipe a évolué 4 2 3 1. Ce qui nous a poussé à essayé bon nombre de joueurs dans ce poste dont Annab, Soltani, Chaalali et Ogbi. On a finalement « bricolé » avec Madouni qui a toute fois réussi par moment et qui eu au moins le mérite de contribuer à 60% dans les buts inscrits par Aoudia.
On a constaté aussi ces derniers temps la fébrilité de la ligne défensive notamment à gauche et dans l’axe. On estime en revanche que le compartiment du milieu a bien assumé sa tache avec Karaou, Ferrahi qui l’a remplacé et Djahnit sans oublier la plaque tournante de l’équipe qu’est le capitaine Mourad Delhoum.

Comment jugez-vous la nature de la relation en l’entraineur en chef H.Velud et K. Madoui ?
Très bonne. C’est un grand monsieur et ça se passe bien entre nous deux depuis le début de la saison. Bien sur, il était de mon devoir de le mettre au parfum de l’équipe, de lui fournir les informations nécessaires au bon fonctionnement de la formation et l’informer surtout que Sétif et ses habitants ne respirent que du football (rire). Il avait compris aussitôt le défi et on a commencé le chantier avec l’aide aussi du préparateur physique Mr Boumilat.

Peut-on connaitre maintenant le sort du staff technique au sein du club ?
A ma connaissance, on ne devrait pas tarder à savoir si Mr Velud renouvelle ou non son contrat à l’Entente. En ce qui me concerne, je ne peux me prononcer su le sujet pour le moment. Je le ferais tout juste après le match retour de l’US Bitam qui coïncide justement avec l’expiration de mon contrat.

Un mot sur les supporters de l’ESS ?
Il faut reconnaitre qu’on réalisé un miracle cette année. Et ce miracle n’était possible que grâce aux efforts consenti des joueurs, staff technique et administration, mais aussi grâce à ce précieux appui de nos supporters auxquels je dédie ce titre. Tout comme je le dédie à tous ceux qui aiment l’Entente et à toute ma famille.

On vous laisse le soin de conclure ?
Je me permets de tirer la sonnette d’alarme en espérant que l’administration du club se penche sérieusement sur ce problème financier qui envenime la vie du club et qui risque d’engendrer de gros préjudices.

Entretien réalisé par Dj. Gherib pour le jeune indépendant


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus