Accueil > Sports >

Selon le ministre, les travaux du stade de 50 000 places démarreront en décembre 2013

samedi 7 septembre 2013, écrit par : Dj. Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, a abordé plusieurs questions liées aux activités de son secteur lors d’une visite de travail et d’inspection effectuée jeudi dans la capital des hautes plaines.

Au sujet du projet de réalisation d’un complexe sportif de 50 000 places couvertes, octroyé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors de sa visite à Sétif en juin 2007, et qui ne voit toujours pas le jour, le ministre a déclaré aux journalistes qui l’accompagnaient dans sa mission, que l’entreprise chargée de la construction de ce méga-projet sera connue très prochainement et que les travaux devraient être lancés avant décembre 2013.

Pour rappel, cette infrastructure tant attendue par les sportifs de Sétif et qui est le fruit des performances du club phare de la région l’ES Sétif, a connue jusque là d’incroyables péripéties bureaucratiques ; à commencer par l’inscription du projet, la phase d’étude, la révision du code des marchés, l’approbation du cahier des charges, l’avis d’appel d’offre etc...

Ainsi, l’opinion sportive à Sétif nationale qui ne compte plus le nombre de promesses des responsables (ministres et walis, DJS) au sujet du lancement des travaux, espèrent que « cette fois ci, c’est la bonne ».

L’hôte de Sétif, qui après s’être rendu dans les communes de Mezloug, Ain Oulmane, Ain Azel pour visiter les différentes structures relevant de son secteur, et en lancer d’autres, a procédé à,la clôturé solennelle, présence de Mr Mutapha Berraf, président du COA ( comité Olympique Algérien), du 1er camp national d’entrainement en direction des jeunes qui a accueilli durant 10 jours au sein de l’ école nationale des sports olympiques (l’ENSO) 216 athlètes encadrés par 49 formateurs dans 13 disciplines.

Tout en rendant hommage à tous ceux et celles qui ont contribué dans la réussite cet important évènement sportif, Mr Mohamed Tahmi a informé qu’il a eu vent de certains cas d’indiscipline qu’il réprouve fortement.

Tout comme il a exprimé sa répréhension quant à ce retard considérable dans l’achèvement des travaux de la piscine olympique de l’ENSO. « Je comptait envoyer ici une équipe de haut niveau, mais là, je vois que je suis contraint de la domicilier ailleurs ». dira le ministre en s’adressant, sur un ton plein de reproche, au directeur de wilaya de la jeunesse et des sports.

Interrogé sur le processus du professionnalisme du football en Algérie, le ministre de la jeunesse est des sports affirme que nos clubs de l’élite sont bel et bien professionnels et que certains joueurs perçoivent jusqu’à 3 000 millions de centimes/mois. Néanmoins, tout en précisant que le professionnalisme exige une meilleure organisation, Mr Tahmi indique que la phase transitoire qui devrait découler notamment sur le désengagement de l’Etat et l’auto financement des clubs, peut encore aller jusqu’à 2018. Renchérit-il.

Le Jeune Indépendant


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus