Accueil > Sports >

Rabah Saâdane quitte l’ES Sétif

lundi 27 janvier 2014, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Le directeur technique de l’ES Sétif, Rabah Saâdane, a annoncé son retrait officiel de son poste après seulement un mois de présence au sein du club champion d’Algérie de football en titre.

"L’environnement régnant actuellement dans le football algérien ne m’encourage pas à travailler à l’ESS ni dans un autre club. J’estime que je n’ai plus ma place dans ce milieu", a déclaré, Saâdane, dimanche soir lors d’une émission sportive de Chourouk TV où il exerce en tant que consultant.

Saâdane n’a pas donné signe de vie au cours de la semaine passée, qui coïncidait avec les préparatifs de l’équipe au match à domicile contre le CS Constantine dans l’affiche des huitièmes de finale de la coupe d’Algérie (élimination des Sétifiens 1-1, 0-3 tab).

Cette absence a poussé le président du club Hassan Hamar à déclarer qu’il envisageait de se réunir avec l’ancien sélectionneur national pour trancher sur son sort avec l’Aigle noir.

"Mon problème n’est ni avec le président, ni avec les joueurs. J’estime qu’avec un environnement aussi malsain que celui prévalant actuellement dans le football algérien, celui-ci est tout simplement en danger", a ajouté le ’’Cheikh’’.

Saâdane avait rejoint l’ESS en novembre dernier pour un contrat de six mois renouvelable. Il avait pour mission de tracer la politique sportive du club dans toutes ses catégories et les chapeauter.

Récemment, l’homme avait laissé entendre que le club vit des problèmes internes, mettant en exergue les difficultés financières rencontrées par les dirigeants. Il est allé jusqu’à révéler que l’Entente avait besoin de 400 millions de dinars pour terminer la saison.

Un chiffre que Hamar a vite démenti, le qualifiant de-très exagéré’’, rassurant au passage que la situation financière de son club-n’est pas aussi alarmante comme le pensent certains".

L’ESS est le deuxième club que Saâdane quitte après un bref passage, puisqu’il avait agi de la même façon l’été passé quand il avait été désigné directeur technique du CS Constantine, club pensionnaire de la L.1 algérienne qu’il a quitté avant même d’avoir entamé ses nouvelles fonctions.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus