Accueil > Sports >

Journée d’étude sur la violence dans les stades

lundi 24 février 2014, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Sensibiliser les supporters sur la violence dans les stades et favoriser la culture du fair-play ont été les deux principaux points évoqués ce lundi par les participants à une journée d’étude tenue dans la salle des conférences du siège de la Sûreté de wilaya à laquelle ont pris part les présidents des clubs ESS et MCEE, les directeurs des stades 8 mai 1945 de Sétif et Messaoud Zeghar d’El Eulma, des cadres de la Sûreté de wilaya et des journalistes.

Les intervenants n’ont pas manqué de souligner les causes de ce phénomène dans notre société qui a pris des proportions alarmantes. De nombreux points liés à la violence dans les stades ont été analysés par les intervenants. Ces derniers ont proposé la mise en place de caméras de surveillance et des hauts-parleurs et le bon accueil des supporters avec la diffusion sur les écrans des spots incitants au fair-play.


Partager cet article :
10 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°216052 :
Les présidents des clubs sont seulement responsables de leurs équipes et leurs d’érigent. Ils peuvent imposer des règles de jeux aux joueurs et les sanctionner en cas d’infraction. Sétif a frôlé l’émeute suite à un bras d’honneur d’un président, peut être faut t il commencer par le haut y compris la police. Les problèmes de sécurité reviennent uniquement à la police, c’est à elle de faire correctement son travail nécessaire, fouilles, installations des détecteurs de métaux aux entrées, faire une listes des fouteurs de troubles (hooligans) et les surveiller, chercher les fumigènes etc. Les spots seront inutiles et les caméras indiscrètes feront de la provocations sévères. Je n’aime pas voir les policiers même en survêtements sportifs sur la pelouse des terrains, cela se fait uniquement que chez (...)
merouche charaf eddine :
c’est des conneries depuit des années que sa dure dans les stades de football algériens et en dehor des stades beaucoup de morts et pas d’entretien des stades pouries comme le stade du 5 juillet a alger un éxemple au stades de blida pas d’organisations de la part de la faf et l’états et les ligue en installant des caméra de surveillance et des agents de sécuriter et une fouille au corp a l’entrés des stades et plus de gichets.
MABROUK GUIDOUM EL EULMA :
Salam a tous , et a toutes , On n’a pas grand mérite à prendre patience quand on est incapable d’un mouvement de colère... de juste violence On passe sa vie à redouter la violence du monde extérieur, et on s’aperçoit qu’elle est en nous, pour finir , dans nos stades , impossible d assister a un match , avec un proche , fils , freres ou voisins , hchouma allina , en europe y a plein de stades , pleines a craquer de supporter de sexe feminin , on entend jamais de mauvauses paroles , que le meilleur gagne , soyons sportifs inchaallah un jour ou l autre viendras la politique de la sagesse des stades dans notre charmant pays , salam
Commentaire n°216083 :
تنظيم معرضين تجاريين في محيط ملعب بعد سطيف صراع خفي بين البلدية ومركب 8ماي 1945 حول ال ماي مداخيل صراع خفي بين البلدية ومركب 8ماي 1945 حول المداخيل نشر المقال في 09 فبراير 2014 الشــروق اليومي مـــد يــــر الـمـركب 8 ماي سطيف : شكل مؤخرا تنظيم تظاهرة تجارية ضمن محيط ملعب 8 ماي 1945 بسطيف ضمن نصب خيمة عملاقة فضيحة من العيار الثقيل عكست الوجه الحقيقي لتسيير المرافق العمومية وتعدي صارخ من جانب مدير إدارة المركب الرياضي الذي استغل علاقات مدير الشباب والرياضة مع الوالي السابق لمنحها ترخيص تنظيم تظاهرة تجارية لمدة 15 يوما في محيط الملعب والذي اعتبرتها جهات أمنية لعب النار خصوصا وان تامين الموقع يتطلب تجنيد عدد كبير من أعوان الأمن الوطني خلال إجراء المقابلات الرياضية علما أن الأرضية ملك للبلدية والتي خصصتها كمضمار لمدارس تعليم السياقة . مدير المركب يرى أنه تحصل على ترخيص من مديرية التنظيم والشؤون القانونية ،وتمت الاستعانة بمصالح سونلغاز لتركيب العدادات الخاصة بكل عارض ،كما تم عقد اجتماع مع الوالي السابق لإيجاد مكان بالتنسيق مع مديرية النقل ،كما أكدت أن مصالح الأمن الوطني اعترفت بعدم وجود أي خروقات خاصة وان الموقع سبق له احتضان سيرك عمار العالمي .، كما يتساءل بعض العارفين بالتسيير عن مصير أموال الكراء (...)
Gomez :
La solution est simple Distribution de cachets génériques de somnifère à l’entrée des stades pour tous les supporters.
staifihorr :
l’article parut dans le journal d’echourouk, veut tout dire sur la violence du moment que le directeur de l’opow organise des tantes gigentesque الخيمة العملاقة et vous lutter contre la violence lisez bien l’article et vous verrez que ce genre de tante planteé auprés du stade peut engendrer des dégats humains surtout lors des match importants.il falait organiser une journée d’étude pour déterminer ou vont les recettes de cette خيمة؟ et pourquoi les autorités locales gardent le silence de cetteفضيحة من العيار الثقيل و أين انتم من هذه القضية التي كتبت عنها كل من جريدتي الخبر و الشروق بتاريخ 09.02.2014يا سيادة الوالي؟
Gomez :
Pour éradiquer la violence dans les stades, moi je propose : Équiper les stades de systèmes de vidéosurveillance. Cela a eu un fort effet dissuasif. Ça permet d’éloigner des stades les supporters les plus violents. Obligation d’avoir une carte de membre pour avoir accès à la billetterie. C’est une place par membre. Jouer les rencontres à guichets fermés, pour éviter les bousculades et les mouvements de foule. Donc achat du billet quelques semaines à l’ avance. Arrestation de tous ceux soupçonnés d’avoir pris part à des violences pour les présenter à la justice. Interdiction de fréquenter l’ensemble des stades, ou même de se rendre dans un périmètre donné. Création d’un fichier des exclus de stades. De cette façon, on isole ainsi la petite minorité de fauteurs de troubles et on encourage le reste des fans à s’autoréguler. Former des unités spéciales de la police destinées à récolter de l’information sur les hooligans. Améliorer l’arbitrage qui est cité comme principale cause du déclenchement de la (...)
setifien de paris :
bien dit Mrs GOMEZ, d’accord avec vous.
FAKOU :
C’est la police qui foute la pagaille dans les stades ,ce sont des trouillards,ce sont eux qui laissent leurs amis passer sur les murs pour ne pas payer les billets.A l’arrivée de l’ élection de TABDJNANOU il faut une bonne dose de calmants pour les jeunes,après laisser les comme des fous.
imène messaoudi :
pour endiguer la violence dans les stades..voici des mesures concrètes ! http://www.youtube.com/watch?v=csgeGB-oTPU mdrrrrr.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus