Accueil > Sports >

Ligue des champions : le président de l’ES Sétif promet cinq recrues de choix en vue de la phase de poules

mardi 1er avril 2014, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Le président de l’ES Sétif, Hassen Hammar, auréolé de la qualification de son équipe à la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football, a assuré lundi qu’il comptait-bien exploiter" les cinq licences africaines qui lui restent pour réussir un bon parcours dans cette phase décisive de la prestigieuse compétition des clubs.

"Nous avons encore cinq licences à exploiter pour le compte de la Ligue des champions, nous allons tout faire pour les utiliser à bon escient", a déclaré à l’APS, le premier responsable du champion d’Algérie en titre.

"Nous aurons droit à engager notamment trois joueurs étrangers et nous ne devrons pas nous tromper de cibles cette fois. Nous allons bientôt nous réunir avec le staff technique pour définir notre plan de recrutement en prévision de la compétition africaine", a-t-il ajouté.

Les Sétifiens ont réussi à relever le défi en validant leur billet pour la phase de poules sur le terrain du Coton Sport de Garoua (Cameroun). Vainqueurs à l’aller 1 à 0 à Sétif, ils ont réédité le même coup lors du match retour à Garoua dimanche.

"Je rends hommage à mes joueurs qui ont su surmonter toutes les difficultés rencontrées à Garoua pour revenir avec le billet de la qualification. Ils se sont montrés combatifs à souhait, et ils sont vraiment à féliciter", a encore dit le responsable de l’Aigle noir sétifien.

L’ESS a abordé la manche retour de ces huitièmes de finale dans des conditions extrêmement difficiles. Ses joueurs ont même failli boycotter le déplacement de Garoua pour réclamer la régularisation de leur situation financière.

"Nous avons toujours honoré nos engagements envers nos joueurs. L’ESS n’est pas le seul club algérien qui est confronté à ce genre de problèmes, mais tout va rentrer dans l’ordre prochainement", a-t-il assuré.

Par ailleurs, et évoquant le cas de l’entraîneur, Kheireddine Madoui, qui avait annoncé qu’il allait démissionner de son poste après le retour des terres camerounaises, Hammar a écarté cette éventualité.-Pour moi, Madoui restera toujours l’entraîneur en chef de l’ESS, du moins jusqu’à la fin de saison. Je ne tiens pas compte de ses déclarations faites sous l’effet de la colère", a-t-il expliqué.

L’ESS sera fixée sur ses trois adversaires en phase de poules le 29 avril à l’occasion du tirage au sort prévu dans la capitale égyptienne Le Caire.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus