Accueil > Sports >

Participation de l’USMS le SAS et l’ISS à la 32e édition du tournoi international de l’Aspre (Fr) : Plus bureaucrate que la DJS tu meurs !

lundi 9 juin 2014, écrit par : Dj Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

En réaction à la demande « d’autorisation de participation » de la catégorie des U13 de trois clubs (USMS, SAS et ISS), au tournoi international de l’Aspre qu’organise chaque année le FC Thuir (France), la Direction de la Jeunesse et des Sports de Sétif a montré une attitude digne des plus grands bureaucrates d’un temps révolu.

Cette institution chargée de développer et encourager toute action Allant dans le sens de la fructification de la pratique sportive sur le territoire de la wilaya, a tendance à faire malheureusement le contraire.

Le comportement de la DJS de Sétif, à travers son « d’autorisation de participation » qui rappelle les années de plomb, est en effet, aussi étonnant qu’ahurissant. Sinon, comment expliquer ce langage, pour le moins honteux, contenu dans la missive adressés au trois clubs concernés et qui, après avoir fait connaitre que ces équipes ne « doivent compter sur aucun concours financier de la DJS », use de menaces à peine voilée en soulignant en substance « qu’ il convient d’attirer votre attention que les dirigeants et les athlètes participants qui vont faire le déplacement à Thuir, doivent être licenciés au sein de leurs clubs et que les procédures de leur déplacement doivent être conformes à la circulaire ministérielle N° 001 du 18 mai 2004(…) et que la responsabilité de la, délégation s’avère être des prérogatives exclusives des dirigeants.

On aura remarqué que l’auteur de cette lettre n’a même pas pris la peine de dire un mot gentil pour encourager nos enfants dans cette mission, sachant que ce derniers ont eu à représenter dignement leur pays aussi bien par la qualité du jeu que par le comportement exemplaire lors des quatre précédentes éditions de ce même tournoi. (Documents, photos, vidéos font foi).

En fait le mot « encourager » les catégories jeunes a été, depuis bien longtemps, vidé de sa véritable substance et n’existe, en réalité que dans le discours de ces responsables de l’exécutif de wilaya chargés du sport et de la jeunesse.
En revanche, ces mêmes gestionnaires n’hésitent pas à se plier en quatre pour répondre aux nombreuses injonctions des walis dans le but de récolter les sommes faramineuses au profit des « footeux », budgétivores de la D1 et D2 du championnat national « professionnel ».

Et dire aussi que le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, ne cesse d’exhorter, chaque fois que l’occasion se présente, les DJS à jouer pleinement leur rôle dans le développement du sport et l’épanouissement de la jeunesse dans leurs wilayas respectives.

En revanche, ces mêmes gestionnaires n’hésitent pas à se plier en quatre pour répondre aux nombreuses injonctions des walis dans le but de récolter les sommes faramineuses au profit des « footeux », budgétivores de la D1 et D2 du championnat national « professionnel ».
Et dire aussi que le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, ne cesse d’exhorter, chaque fois que l’occasion se présente, les DJS à jouer pleinement leur rôle dans le développement du sport et l’épanouissement de la jeunesse dans leurs wilayas respectives,

Il est enfin, bon de souligner que les trois formations sétifiennes citées plus haut, sont depuis vendredi à Thuir grâce aux efforts presque exclusifs des parents d’athlètes. Et les échos qui nous sont parvenus du lieu du tournoi, font état d’une ambiance extraordinaire, N’en déplaise aux responsables de la DJS de Sétif qui doivent changer impérativement de vision et de conduite afin de permettre un environnement propice pour l’essor du sport et l’épanouissement des jeunes à Sétif.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus