Accueil > Sports >

Serrar évoque son retour à l’ES Sétif

dimanche 5 octobre 2014, écrit par : APS

Abdelhakim Serrar, fraîchement démissionnaire de la présidence de l’USM Bel Abbès (Ligue 1, Algérie) n’écarte pas son retour aux affaires de l’ES Sétif, où il était joueur puis président, et qui pourrait se faire après la finale de la Ligue des champions d’Afrique à laquelle est qualifié le club de Ligue 1 algérienne.

"J’étudie sérieusement mon retour à l’ESS. N’oubliez pas d’ailleurs que je suis toujours l’actionnaire majoritaire de la société sportive par actions (SPA) du club, même si j’ai démissionné du poste du président du Conseil d’administration ça fait deux saisons", a déclaré Serrar au micro de la chaine de télévision Stade News.

"Tout porte à croire que mon retour aux affaires de l’ESS se fera après la finale de la Ligue des champions. Ce serait malhonnête de ma part d’effectuer mon come-back avant ce rendez-vous, car je ne suis pas un opportuniste", a-t-il ajouté.

L’ESS affrontera le Vita Club (RD Congo) le 24 ou le 25 courant en match aller à Kinshasa. La manche retour aura lieu le 1er novembre au stade Mustapha Tchaker de Blida (50 km d’Alger).

"C’est un grand exploit que vient de réaliser l’ESS en se qualifiant à la finale de la prestigieuse compétition africaine. Ses chances sont intactes pour remporter le trophée et devenir par là même la première équipe algérienne à gagner cette épreuve dans sa nouvelle version", a encore estimé Serrar.

Le nouveau standing de l’ESS exige du club de revoir son organisation en se dotant notamment d’un-conseil d’administration de qualité", selon les dires du désormais ex-président de l’USMBA, poursuivant que si l’équipe de ses premiers amours parvient à remporter le trophée africain,-elle sera dans son droit le plus absolu de revendiquer son intégration dans une grande entreprise économique nationale".


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus