Accueil > Sports >

ES Sétif - Western Sydney ce mercredi 17h00

mardi 16 décembre 2014, écrit par : Boutebna N.

L’ES Sétif revoit ses ambitions à la baisse dans la coupe du monde des clubs qui se poursuit au Maroc et mise désormais sur une cinquième place, en affrontant les Australiens de Western Sydney mercredi (17h00 heure algérienne) dans le grand stade de Marrakech.

La défaite du champion d’Afrique en titre en quarts de finale contre les Australiens d’Auckland City (1-0) samedi passé à Rabat, aura ainsi chamboulé les calculs de l’Entente qui souhaitait marquer de son empreinte la première participation du football algérien dans cette compétition.

Peine perdue, puisque les protégés de l’entraîneur Kheireddine Madoui étaient méconnaissables dans ce match, selon les propos du coach lui-même. Une élimination somme toute logique qui devrait servir de leçon aux gars d’Ain El Fouara.

A présent, Sofiane Younes et ses coéquipiers vont sans doute aborder le match de mercredi sous le signe du rachat. Pas question pour eux de rentrer à la maison avec deux défaites pour autant de matchs. Ce serait un coup dur pour l’image de marque que l’Aigle noir a réussi à bâtir grâce à son parcours retentissant en Ligue des champions d’Afrique cette année.

"Après avoir perdu le pari de se qualifier au moins aux demi-finales du Mondial, on est censé sauver la face en décrochant la cinquième place", déclare le jeune coach de l’Entente, Madoui (37 ans). Ce dernier, très déçu par la prestation des siens samedi passé, compte procéder à plusieurs changements dans son équipe type, histoire notamment de donner aux joueurs laissés sur le banc contre Auckland, leurs chances de participer à cet évènement historique, a-t-il dit.

Mais la mission ne sera guère facile contre une bonne équipe australienne, qui avait tenu tout le monde en haleine avant de confirmer sa participation dans ce tournoi en raison du conflit financier qui avait surgi entre ses joueurs et leur direction.

Cela n’a toutefois pas empêché les Australiens de donner du fil à retordre à Cruz Azul, leur adversaire mexicain en quarts de finale, en l’obligeant à recourir aux prolongations pour valider son billet pour le dernier carré (3-1) où il affrontera le favori en puissance pour le titre, le Real Madrid.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus