Accueil > Sports >

Le MC El Eulma face au dur apprentissage

lundi 16 mars 2015, écrit par : Boutebna N.

Expression - Les coéquipiers d’Ousserir peuvent encore se qualifier à Kumasi, tant ce dernier (0-0) n’a pas définitivement enterré les chances de qualification du MCEE au prochain tour.

Notre actuel représentant en Ligue des champions, aux côtés de l’ES Sétif et de l’USM Alger, en l’occurrence le MC El Eulma, s’est finalement contenté chez lui du 0 à 0, avant-hier face aux Ghanéens de l’Ashanti Kotoko.
Un match nul qui n’a tout de même pas encore réglé le sort des Eulmis, d’autant plus que les protégés du coach Aït Djoudi ont évité d’encaisser le moindre but, samedi dernier au stade Zeggar. Mais une fois de plus, que d’occasions gâchées par les gars de Babya, devant un adversaire ghanéen qui a su tenir bon.
Les Derrardja et consorts, ont encore confondu vitesse et excès de précipitation et souvent manqué de réalisme dans le dernier geste. Il est vrai que l’absence de Hamiti à la pointe de l’attaque du Mouloudia d’El Eulma, a visiblement constitué un sérieux handicap pour les Eulmis. Il n’en demeure pas moins que les Chenihi, Abbès, et autres Kara, ont vraiment failli dans un registre devenu récurrent, ces dernières semaines au sein du MC El Eulma.

Les Eulmis qui possèdent actuellement la meilleure attaque du championnat et comptent aussi en leur sein le meilleur buteur du moment, en l’occurrence Derrardja, n’ont malheureusement jamais su concrétiser au tableau d’affichage, les très nombreuses franches occasions qu’ils s’étaient procurées face à l’Ashante de Kumasi. Cela avait d’ailleurs été aussi le cas, lors du précédent tour contre les modestes Ethiopiens de Saint-Georges, qui s’étaient finalement bien sortis avec une très courte défaite au stade Zeggar d’El Eulma, alors que les Eulmis pouvaient facilement s’imposer chez eux sur un score éloquent, au lieu de se contenter d’un unique but. Il est clair que le MC El Eulma effectue actuellement son dur apprentissage dans la compétition africaine des clubs la plus huppée. Il n’en demeure pas moins que les camarades de Maïza pouvaient se rendre à Kumasi avec premier avantage au score, d’autant plus que l’Ashante Kotoko, n’est plus du tout aujourd’hui ce grand ténor d’antan. Pour cause, l’Ashante de Kumasi traîne sérieusement en queue de l’actuel championnat du Ghana.
En d’autres termes plus clairs, les Eulmis ont joué avant-hier, face un adversaire, certes accrocheur mais qui était vraiment prenable en défense. Il est clair que les coéquipiers du portier Ousserir peuvent encore se qualifier à Kumasi, tant ce dernier 0 à 0 n’a pas encore définitivement enterré les chances de qualification du MCEE, au prochain tour. Il va donc falloir se battre, comme cela est souvent le cas de compétition qui n’a absolument rien à voir avec le championnat.

Les Eulmis ont certainement raté le coche chez eux. Mais rien ne dit que le Mouloudia d’El Eulma est réellement dans l’incapacité de revenir prochainement du Ghana, avec un autre billet qualificatif.
A Kumasi, les gens sont très réputés pour leur courtoisie légendaire, et leur fair-play. Et avec le retour en attaque de Farès Hamiti, l’attaque du MCEE se doit de sortir de son mutisme, C1 oblige.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus