Accueil > Evénements >

Scandales en masse à Sétif dans le secteur de l’Urbanisme

samedi 6 juin 2015, écrit par : Boutebna N.

Les habitants de Sétif interpellent l’intervention de Monsieur le Wali au sujet des permis accordés à la construction des bâtiments et des promotions immobilières au sein de nombreuses cités résidentielles.

« Sétif Info » avait soulevé ce problème en 2010 au sujet d’un certain promoteur connu à Sétif sous les noms de « Magraoui » et « El-Bariki » concernant la construction des immeubles à plusieurs étages à Boumarchi, l’une des prestigieuses cités résidentielles de la ville de Sétif.

Le centre-ville historique de Sétif, appelé communément « bled » est touché également par cette anarchie urbaine où de nombreux immeubles de l’ère coloniale sont démolis. Des nouvelles constructions à plusieurs étages y sont érigées sans aucune considération à notre patrimoine. A lire avec des photos : Le centre-ville historique de Sétif tombe en ruine.

Après la défiguration architecturale du centre-ville et de la cité « Boumarchi », c’est autour des cités des « Cheminots » et d’« El Gasria » qui connaissent aussi ce phénomène d’anarchie urbaine. Pas moins de 20 chantiers de construction y sont en cours et disposent à priori des permis de construire selon les panneaux affichés et la taille des grues géantes installées.

L’identité des personnes impliquées dans la délivrance de ces permis de construction devrait être connue sur une simple enquête même si certains noms sont déjà prévisibles.

Par ailleurs, les cités résidentielles de « Lahchama » et « El Hidhab » sont dépassées par ce problème puisqu’elles sont transformées depuis de nombreuses années en véritables zones d’activités. De nombreux ateliers de menuiserie, de tôlerie, de soudage et de stockage de matériaux de construction de tout genre y activent en toute impunité. On se demande si on peut les qualifier de « clandestins » puisqu’ils travaillent au vue et au su de tout le monde y compris les agents de l’ordre et les autorités locales.

Les habitants se demandent aussi des questions au sujet des critères utilisés pour l’attribution des terrains situés sur la RN5 en face de la cité des 1000 Logts, au sujet des lots de terrains détournés dans les années 1990 sur le futur boulevard qui devrait relier le CHU de Sétif à la cité El Bez et encore au sujet du partage de la zone industrielle.


Partager cet article :
58 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°243377 :
Merci pour cet article. Il ne faut pas oublier le grignotage de la znadia par des constructions sur son flanc sud du côté de Bel Air. Ainsi une véritable promotion dite des juges pour éloigner toute contestation s’est construite, détruisant à coups de brise-roche toute une partie de ce site naturel.
hanoucha :
parce que nous avons un maire de l ESS et non pas pour la ville de sétif . avec un don de 9 milliards de centime chaque année et laisser la ville pourrir . mr Ouahrani le mandat est a son fin , réveille toi la ville de sétif mérite mieux .
bouzid :
oui,c’est un fleau ou tous les services de l’urbanisme son coupable spéçialement les service de l’urbanisme de l’APC de setif qui sont gongrainé par la corruption je dit bien les service de l’urbanisme de l’APC de SETIF qui sont la cause de se désastre surtout aprés les avoir autorisé a signé et confirmé les permis de construire. ils ont signée des permis de construire pour 4 étage au milieu de cité résidancielle avec une occupation au sol de 100% ,sans laissé le moindre metre qui est une obligation de vis a vis et avec des sortie de balcon qui sort de l’allignement des autres résidance . comment ils ont approuvé ses permis de contruire ?????????????????? L’état doit obligatoirement déposé plainte contre ses résponsable qui se sont permit de défiguré le paysage de toute une ville pour de l’argent. Les citoyens ont tout fait pour ne pas en arrivé la,mais devant la corruption on ne peu rien sans une main de fer de (...)
D :
Chut ! tu vas te trouver en taule......
Commentaire n°243382 :
Si ce wali bougeait, les Pyramides feraient le marathon
Commentaire n°243383 :
Il y a beaucoup à dire sur ce point, le problème ils ont commis l’irréparable c’est bon setif est un mega bidonvilles.
Commentaire n°243384 :
Il est certain que personne n’aime le style de construction faites à boumarchi , personnellement je trouve ces immeubles complètement étrangers, voir même intrus au paysage, mème si leur qualite soit ttes bonne...mais bon , Bariki ou pas... tant qu’il respecte les lois, personne n’à le droit de lui mettre les battons dans les roues...Oubli ça Boutebna. .. CEPENDANT, et concernant le centre ville, les service de l’urbanisme peuvent exiger que le plan rchitectural d’un immeuble soit harmonieux avec l’image que ces services veulent conserver et préserver de ce même centre ville...Mais ont-ils une idée claire là dessus ?...Personne ne le sais...
fayss :
un âne on ne peu pas en faire un cheval de course
Commentaire n°243386 :
La solution est entre les mains du peuple, ya ni Wali ni maire ni Amar Bouzouar, le peuple doit se révolter contre ce régime mafieux..Ni plus ni moins..!
billou :
tous detruire, est recommencé sur des bases solide des bases saines
Commentaire n°243388 :
Je me souviens comme si c’était hier, quand j’étais étudiant dans un lycée, de1972à 1980. Beau marché était un quartier que n’habitaient que des gens civilisés, pas riches, mais savaient ce que c’est la vie. Il n’ y avait que des villas en rée de chaussée avec des tuiles rouges , des arbres sous lesquels, ça faisait plaisir de s’asseoir sous leur ombre, des oiseaux qui gazouillaient du lever du jour au crépuscule, un vrai récital.Il y avait également un crémier, un boulanger et un épicier. Si vous passez à midi dans ce quartier paisible, vous n’entendez ni brouhahas, ni ronflement des moteurs, ni cris des commerçants sans scrupules faisant leurs affaires sans respecter la quiétude des riverains. Aujourd’hui, ce quartier est ruralisé. Un souk arabe, quoi !
kamel :
chaabe ihebe elkazola
Commentaire n°243391 :
C’est grâce à la loi de la conformité que tous ces dépassements ont eu lieu, les 99 logements de l’université qui appartiennent toujours à l’OPGI ont été transformés en résidence de 4 étages et plus ; à côté de la mosquée Salah Eddine (Gasria), un néo promoteur a érigée un immeuble sz 3 étages (la mosquée est dans l’ombre) pour ses fils, et qu’il a revendu comme appartement promotionnels, et pis il rajoute ces jours ci un nouvel étage !!!!!!!!
Commentaire n°243392 :
mais touts çà avec la complicité de quelques architectes notable de Sétif. c’est l’héritage de la mauvaise gestion des agences foncières de Sétif et les scandales avec le marché des coopératives que tout le monde parlaient à Sétif. maintenant ses pseudos entrepreneures sont entrains de défigurer le paysage de notre patrimoines immobiliers. quelle loi dans l’urbanisme qui dise que tu peux construire une promotion dans un lotissement ??????????? . on dirait que le service technique + urbanise de Sétif venaient tous du service état civil harasse baladi un patriote devenue entrepreneure dans le bâtiment, avec respects à toute les patriotes algériens. et celui qui EST UN TECHINCIEN SUPREIEUR EN BATIMENT après 6 mois il a déposé le bilan.., Mrs patronat de (...)
sam :
Setif oui je confirme dans les annees 70 80 c etais une tres belle ville j aimais bien le quartier de l angar les gens vivaient pour vivre et non pour l argent maintenant c est une ville sale tjrs en chantier troitoir defoncé en plus meme pas dans l alignement des rues . bus degoutant poluant café restaurant odeur douteuse facade decripie avec ces paraboles et ces balcons transformé en cage pour animaux des citées lepreuse qui dans qq années serons de veritables coupe gorge circulation infernal aucun respect du code de la route sans parler de courtoisie c est pas des milliards qu il faut mais plutot de l education et du sens civique les gens ont bien changé bien dommage et on me parle de gourbis a milliards allez plutot en Espagne a 40 000 euros t a un appart propre et magnifique je le dis sincerement c est ce que j ai fait je voulais achetez a setif mais c plus une course a la speculation en tout cas bon (...)
Djamel :
J’habite la cité Hachemi première tranche et ce depuis 1988, les premières constructions respectaient parfaitement le plan imposé par le service de l’urbanisme à l’époque, avec un garage et un petit jardin d’au moins 2 m. Actuellement, il y a une nouvelle tendance, des personnes qui achètent des maisons, les détruire et bien sur un immeuble de 4 ou 5 étages commence à grimper sans respecter le voisinage , ni le style des ancienne constructions. A titre d’exemple, un terrain de 340m2 ( double façade) a été vendu, le nouveau propriétaire l’a rasé ensuite un building de 5 étages est cours de construction,avec tout le mal qu’il cause : une grande grue qui domine et qui bloque le quartier, les matériaux de construction étalés d’une manière catastrophique, sans parler du danger que peut causer ce chantier , aucune mesure de sécurité n’est prise, dans chaque étage il y a 3 appartements, au total 15 appartements, je dis bien 15 appartements, donc il y ’aurait 15 propriétaires qui vont remplacer 1 seul !!!!!?????. (...)
toubibe :
nasser je suis un collègue , n a tu pas un remord envers notre chère ville ? la situation s est dégrader et tu aime trop l entente ( ESS ) Au lieu de t attaquer au problèmes du citoyen , routes , hygiène , éclairage , aires de jeux pour nos enfants . on soffre mon ami , tu est trop present a el haddef tv .
amar :
ces dernières années, ils ont défiguré la cité Tlydjéne (Bon Marché), la cité cheminots. et désormais on atteint le centre ville, tout le monde peut voir les 2 immeubles démolis à la rue Ben Boulaid. la cause de tout cela est l’argent sale. les barons de l’import-import utilisent l’immobilier pour blanchir leur argent avec la connivence des autorités locales, à leur tête l’APC et son service d’urbanisme.
Klouchen :
Ce Magraoui, tghirou menou parcequ’il a de l’argent....... voila toute la chanson.
WALOU WALOU :
a DALLAS ET CHIMINOT ils construisent des promotion avec des permis de construction individuelle ensuite il passe le descriptive de la construction A la conservation foncier et chaque appartement aura son acte il ne paie aucun dinars en matière TVA+TAP+IRG en plus il exerce sans registre de commerce sans agrément de promoteur
zawali mais hamdolilah :
n’oubliez pas quil ya des gens qui ont vue leurs morceaux de terrain volés ainani w chems tala le cas de la cooperative om el hayat dont le president est celui de l’ESS qui a fait fortune au dos des cooperateurs innocents et enfin de compte lorsquil ont reclamer leur droit il les a enlever de la liste parceque monsieur le president de lentente ess setif est un feraoun sur terre avec la complicite de tous les services de l’APC de SETIF affaire en cours de justice a la cour supreme d’ALGER kayen rabi chedda fih.
Tahar :
Salam, ça fait 2 ou 3 ans quelqu’un avait lancé un site pour justement débattre et éventuellement intervenir que cesse l’anarchie, mais malheureusement le monde n’a pas suivi. Sachez que c’est l’administration qui est à l’origine de tout ce désordre. Il y a à boire et à manger dans ce domaine et n’attendez surtout que les autorités vont intervenir pour mettre de l’ordre, si ce n’est une ou deux opérations pour faire semblant. Et ne soyez pas étonné, dans tous les pays du monde y compris les pays développés, le bâtiment est pourri par la corruption, sauf que, dans ces pays ils ont une société civile très forte et c’est ça qui empêche le naufrage de l’urbanisme. IL NOUS FAUT UNE SOCIÉTÉ CIVILE FORTE. REVEILLONS-NOUS.
Zoheir :
C’est la faute à Degaule qui a céder sans mesurer les conséquences.
merouche charaf :
salam oualikoum - se qui et du centre ville de sétif pourqoi la mairie et la wilaya ne fait pas apélle a une entreprise de réféction spésialiser pour sertaint monuments ou déstruction et faire construire des grandes maison sur le style arabo andalou a vendre ou a louer comme au maroc c’est manifique a sétif de telle construction sont inéxistant.
salim 19 :
une brouette et deux pelles , tu te trouve entrepreneure qui joue avec les milliards , des corrompus , des voleurs et des délinquants , qui sont entrain de massacrer une aussi belle ville , on détruit l ancienne ville ( les vrais habitants de sétif savent de quoi je parle) pour construire n importe quoi .
hi :
A l’image de ce qui se passe à la cour d’Alger...
FAkou :
Il est normal que la ville se métamorphose, les villas ne sont pas des constructions de centre ville ?Si ces immeubles grimpent c’est pour loger davantage de monde et tant mieux ! vendez vos villas et allez vivre dans les douars aux alentours !!? à moins que vous voulez le beurre et l’argent du beurre, à savoir mi ville mi campagne. Cheminot et Boumarchi étaient des quartiers de colons à la périphérie de Sétif-ville ,aujourd’hui, ils sont devenus son centre, c’est un problème ! La rue de Constantine pourrait devenir une des plus belles avenues du monde en démolissant les quelques immeubles et villas hideux .
Kamel :
Mais où est le problème Mr Boutebna ? On est en Algérie. Un pays où la liberté est totale et où chacun a le droit de faire ce que bon lui semble. Tous les responsables de cette situation sont tous des Algériens. Alors ? La seule solution radicale est la disparition totale de cette vermine et tant pis pour les rares innocents. Il ne reste que la castration à la naissance comme remède.
cipion :
on a fait plusieurs pétitions contre ce genre de constructions à la cité bouras mais rien à fair , malheureusement, c’est chkara qui gouverne. on a plus d’intimité dans nos maison, par exemple à quelques maitre de ma maison, un batiment viens d’émerger , ainsi mes nouveaux voisins peuvent voir meme ce qu’il y a à l’interieur de la cuisine !!!! à bon intendeur
cipion :
ça se voit, tu ne connais rien dans la vie !!! tu crois qu’il n y a que l’argent qui compte dans la vie !!! mais non ........ tu as tort mon vieux
Commentaire n°243414 :
c’est facile de critiqué, parlé comme ça ! c’est gratuit. j’ai lut pratiquement tous les commentaire est personne ne propose de solution, je connais pas ce magraoui ou bariki mais mais les constructions qui été avant touché a leurs fin et leurs propriétaires sont des héritiers alors ils vendent,
..... :
Salem Halikoum je suis allée à Sétif, et je constate que la ville se dégrade de plus en plus chaque année. c’est lamentable, les rues, les trottoirs tellement sales, sous les arcades on se croirait dans les bidonvilles, comment les restaurateurs peuvent laisser leur établissement sans hygiène, on n’a pas envie de rentrer se restaurer tellement c’est répugnant, vous vous rendez compte de l’image donnée au !x visiteurs, je ne parle pas des touristes, ils sont inexistants, Quant aux maisons et bâtiments qui tombent en ruine, c’est sans commentaire, en plein centre ville !!!! Les travaux réalisés sont faits en dépit du bon sens, aucune finition, les peintures qui bavent, les joints de carrelage avec des bourrelets, des malfaçons partout, même sur des travaux de base élémentaires ; lorsque vous faites une remarque à un maçon, il se fâche et s’en va. LE PEUPLE ALGERIEN NE VEUT PAS TRAVAILLER. IL n’a aucun respect de l’autre, il attend pour profiter de tout. J’ai vu une jeune fille dans un bureau, elle (...)
nabila :
les responsables de cette catastrophe c est le maire et son service de l urbanisme .
bilili :
Allez faire un tour a la cité des 14 villas sonatrach les promotions poussent comme des champignons qu’elle tristesse
aboucharfoune :
Des grues géantes se baladent quotidiennement la cité El Gasria causant des dégâts au niveau des fils téléphoniques et électriques, sans que leurs propriétaires soient inquiétés, sans parler des autres désagréments. C’est l’anarchie totale.
ex douanier hrab min toghat installé par malat al kouffr :
la solution est simple. retour à KITAB ALLAH WA SUNATE RASSOUL ALLAH. on prend l’exemple de l’iran. une révolution islamique digne de ce nom. pas un rabie hébreu ou daache ou des mercenaires payer et forme par l’otanoccidentsionisme financer par les corbeaux du sykes picot. donc KITAB ALLAH ,éduque l’humain et le rend responsable de ses actes et lui donne un sens de sa présence sur terre. Il n’aura besoin ni de surveillance ni de rien.
Commentaire n°243432 :
Le. Centre. Historique. De. Sétif. Délabré. Des. Personnes. Sont. Mortes. Pour. Liberes. Ce. Pays. Voilà. Le. Résultat. Pauvre. Algérie
la solution :
Tous les responsables devant les tribunaux en passant par la case prison et retrait des biens personnels à tous ceux qui ont profiter du système, si nous avons encore une justice chez nous qui n’est pas contaminé par la pègre de l’urbanisme et autres. Sans justice pas de démocratie et pas de pays libre pour tous les gens honnêtes
habitant 1006 logts :
Pourquoi ne pas soulever au passage aussi la gabegie de certains entrepreneurs qui ne finissent jamais leurs travaux.Nous vivons depuis plus de 02 mois la misère dans nos modestes F3 et F4 des 1006 avec toute cette poussière que nous respirons 24 sur 24 et quand la nuit venue c’est le noir absolu !ce véreux entrepreneur a détruit la chaussée pour sois disons élargir les rues et au même temps abattus tous les poteau électriques.Depuis tout est a l’arrêt ?aucune explication ,je lance un appel aux autorités APC ,wilaya .... de se pencher sur ce problème afin qu’il reprenne ses travaux !!!!nous ne pouvons vivre ainsi !!!
Commentaire n°243435 :
Ah bon ! l’etat est impliqué dans le blanchiment d’argent !?
EL Maouani :
Vous publiez les noms de magraoui et de bariki parceque ce ne sont pas des entrepreneurs de setif , alors chiche citez nous les autres que vous connaissez tres bien , et qui sont nombreux, sont-ils vos amis ou par peur de represailles car les deux qui sont cites n osent pas vous toucher. Je donne un exemple la parcelle de terrain qui est adjacente a l,école primaire de la cite 294 en arrière de l ex ITE est prise par qui ? Les villas erigees sur ce lot sont a qui , vous les connaissez et vous n oserez rien faire ! Le terrain appartient a l’école mais ........ un certain Ahmine pourrais vous donner la reponse. Un autre exemple qui peut sortir un peu de la ville , à el maouane qui etait dans pas longtemps le poumom de setif , une carriere appartenant a kerouani qui ravage toute la montagne en haut du village et personne ne fait la petite remarque messieurs les ECOLOS alors qu un brouilard de poussière qui s étale sur toute la région . Kerouani c’est connu non ! . Le barrage un peu plus (...)
Commentaire n°243441 :
Merçi BOUTEBNA pour ce sujet qui nous tient à cœur quand on sait que tous les citoyens sont d’accord que La ville e sétif que je connaissais dans les années 80 était vraiment une ville propre donc il ne faut mentir aux bons citoyens qui aiment leur ville et non les BERRIYA dans le cerveau et non le lieu d’habitation et de naissance.
lokmane :
Peut être qu’il y a un peu de vérités dans toute cette histoire,mais,pour ce qui est des anciennes battisses au centre ville,il me semble qu’avec toutes les fissurations visibles elles représentent un réel danger deffondrement prévisible à tout instant,donc,leur démolissions doit se faire un jour ou un autre pour laisser place à quelque chose de solide,pour exemple,n’oublions pas ce restaurant en plein centre ville qui s’est écroulé sur les clients présents ;même à boumarchi,les quelques anciennes villas construites avec art il y a bien longtemps présentaient un vieillissement mis à nu par les différentes fissures et affaissement visibles.Pour ce qui les permis de construire,à mon avis il faut associer les architectes aux décisions d’accorder ou non ces fameux documents,c’est une façon de leur accorder un peu d’intérêt sur leur profession et surtout les responsabiliser,étant donné que la conception de l’ouvrage est faite par eux. Autre chose,toujours dans le même sillage de l’immobilier,il y a ce problème (...)
nisan :
A bou marchi et pauvre bou marchi les constructions à plusieurs étages font ravages et les povres anciens souffre du manque de soleil et les personnes agées sont devenus malades ils ne peuvent plus se réchaufer et rahoum yediou rabi bech esselek adhou ennesse fi lakhra et ils disent rabi yedhalemha alioumin challah que Dieu punit les délivreurs de permis de constriure et ceux qui construise des promos en mettant sur la pancarte maison individuelle menteurs-voleurs saccageurs nous avons déposé de nombreuses plaintes pour les chiens qui habite une villa, pour les dégradeurs de l’environnement mais rien toujours rien, la rigoula est bouché depuis des mois sur la route principale ( Mohamed saber) de bou marchi) nous avons vu l’onat rien la baladia rien CommENT faire SVP dites nous et merci, le coeur est plein mais Dieu (...)
hammou :
La jalousie fait parler. (الغيرة تهدر) . tal3bou fiha. Durant les années 60-70 , KAN EL FAKR LAHMAR : TBAYEB, LAGMEL ...... Avant l’indépendance, les arabes n’habitaient guère Beaumarchais (francisse) sauf quelque exception (les Benabid par exemple). En 1962, les biens des français sont devenus vacant et les opportunistes ont démolis pour s’installaient . L’état, qui avait ses obligations internationales, devait respecter les accords d’Evian et considérait ces biens vacants comme des biens de personnes absentes. En 1980 Chadli (RY) a payé ces biens et ceux de HIDRA(!!!) et la propriété de ces biens vacants se transférait à l’état qui a céder à son tour ces biens (devenus de l’état) à ses occupants. Maintenant les héritiers devenus plusieurs familles ne peuvent cohabiter et vivre dans une villa conçue pour une famille. Ils vendent et le reste on le (...)
Commentaire n°243464 :
Des délivrances de permis qui se sont faites en contradictions avec les règles générales d’aménagement et d’urbanisme et selon le pseudo directeur de la DUC tant impliquer dans la destruction de la ville de sétif avec les services de l’APC continuent de faire dans l’abstraction total du COS défini dans le RGAU et selon toujours les propos de ce pseudo directeur c’est un COS erroné voila qu’il accuse le ministère de promulguer des lois erronées.
la souricière :
Bonjour, à mon avis la transformation des villes en bourgades est le fruit de l’immaturité du peuple algérien d’après guerre d’indépendance, ceci est dû à l’ignorance et a l’exode rurale anarchique laissée pour compte par les autorités a leur tête un boumediene( bédouin) a l’origine et qui a fait qu’en sorte l’algérien vis dans l’illusion d’être le meilleur et le plus parfait des être humain. La réalité est tout le contraire biensur. Tous le monde est complice de cette situation désastreuse, comme l’on dit certain( l’état desastreuse des maisons et des immeubles de la villes sont le fruit de l’immaturité des algériens face au MOT CIVISME). Un conseil a tous nos entrepreneurs essayer de construire au moins des bâtisses homogenes avec le reste des maisons d’un quartier. Bougez un peu votre jugeote( cerveau). Espérant un avenir meilleur pour cette pauvre algerie( la vieille dame en a marre des bêtises de ces (...)
fucky man :
Dénoncez tout le monde pas seulement magraoui ou bariki espèce de peureux , la loi du plus fort , allez vendre zlabia la plume ça vous échappe
Commentaire n°243477 :
laisser les gens travailler
cirque amar :
vous parlez de l’urbanisme moi je prefere parlez terre a terre en longeant la rue entre belair et l’ADE et dar el mou3alam l’APC de setidf n’a meme pas daig,nez enlevé les pâncartes de cirque Amar .....................moi je suis intelligent j’ai compris c juste pour dire que l’APC actuelle est un cirque AMAR donc oublié l’urbanisme

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus