Accueil > Reportages >

Le centre-ville historique de Sétif tombe en ruine

lundi 6 avril 2015, écrit par : Boutebna N.

De nombreuses villes à travers le monde comptent des quartiers historiques qui datent d’un ou de plusieurs siècles. On peut citer l’ exemple de la Casba d’Alger, du quartier Ghotique de Barcelone ou encore du quartier Latin de Paris qui sont bien préservés et constituent de véritables pôles touristiques.

Pour la protection ces sites, la réglementation contraint les propriétaires de ces immeubles de les restaurer et de les rénover. En cas d effondrement , les reconstructions à l’identique sont les seules tolérées.
La ville de Sétif possède également son quartier historique qui date de l’ère coloniale. Il est appelé communément le « centre-ville » ou « bled » ,la ou trône la célèbre fontaine de Ain Fouara. A la différence des autres, ses anciens immeubles sont en partie démolis. D’autres sont menacés de disparition . Des nouvelles constructions à plusieurs étages y sont érigées sans considération aucune de la protection du patrimoine.

Y a t-il au moins un élu qui pourra sauver ce qui reste de ce quartier ?


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus