Accueil > Sports >

Le parcours de l’ancien footballeur Koussim en photos

mardi 4 août 2015, écrit par : Djamel Krache

L’ancien footballeur international, ex-buteur de l’ES Sétif, Messaoud Koussim, décédé aux premières heures de la matinée de lundi à l’âge de 74 ans des suites d’une longue maladie, a été accompagné après la prière d’El Asr à sa dernière demeure par une foule considérable.

Ci-après quelques photos du photographe Djamel Krache qui tracent le parcours de Mr Koussim dans les années 1960/1970 au sein du club de l’Entente de Sétif.


Partager cet article :
25 commentaire(s) publié(s)
MARTIGUES / MONGIROT :
Salem Je ne pouvais demeurer insensible à ces photos qui me rappellent le glorieux passé Ententiste. Sur la première photo, Koussim ( Saoudi ), reçoit la 3ème coupe d’Algérie du président Boumedienne c’était en 1967. Match ESS 1 JSMSkikda 0. C’est Saoudi qui a marqué le but de la partie. Sur un service génial, sur coup franc tiré par A. Kermali, Saoudi s’élève au dessus de tout le monde et marque de la tête. Pour rappel à nos jeunes sétifiens de nos jours : en ouverture de ce match et toujours en finale de coupe d’Algérie junior, le SASétif a battu le RCKouba par 1 à 0. En une seule journée SETIF a remporté 2 coupes d’Algérie / QUI POUVAIT FAIRE MIEUX QUE NOUS ? Que Dieu l’Agrée en Son Vaste Paradis Sur la 4ème photo : Finale ESS / NAHD en 1968,échange de fanions entre entre Saoudi et Saadi. L’ENTENTE remportera sa 4ème coupe d’Algérie ce jour par 3 à 2 après prolongation. A cette époque jouer les prolongations avec l’ESS c’est perdre d’avance. C’était le second souffle légendaire dont on parle encore (...)
kiko :
ALLLAH yarahlek Ya koussim yarham moslimines rahou wled stif qui jouer poûr l’honneur de la ville ont tout donner sans tricher leurs grande majorité li rah rah et les autre li mazalou rahoum des gens tres dimple zawalia (les belles photos me rappel ferchichi Rachid je l’attendais â chaque rencontre et me fait rentre àvec lui au stade Mohamed gassab Djina 3 .bi zodj doro baraka fi stif les joueurs issalfo sabatt foot Bach yala3bou Winek Ya stif Winek Ya kahla salami la famille Benbahouche .Bentriou et Belhaouchet 3ami khir AlLLAh yarhamou khloufi gharbi Lahcene Siffer les anciens dérogeants RABI yarham li mattou ....Kiko de France .
Commentaire n°246233 :
Toute une légende.....
djamel de londres :
Allah yerahmek Mr Koussim et Sbar a sa famille. A l’epoque on entendais dans les stade . L’entente Ezzina trois coupe ou championat ! Ya hesrah...
ZABACHI :
slm 3likom allah yarham koul enass khalaouna natfakhrou bihomme bled histoire toutes demaine histoire sport la culture la présse allah yarham kom yaskoune home eldjana
Beaumarchais :
allah yarahmou les medias sont hypocrites et apprennent les gens l’hypocrisie, car a son vivant c bouche cousue, mepris total à la personne, de ce qu’il a accomplis et son parcours glorieux, ça lui aurait fait plaisir si cela etait fait a son vivant et lui etre reconnaissant de son parcours les hypocrites ne font que générer des opportunistes je prefére que vous priez pour lui tadioula bi a rahma et maghfira et al jana inchallah, pour lui dounia la vie c fini allah yarahmou et saber ahlou
acid :
Allah yarahmou wyarhem amouwat elmmouslimin Amin C’est tout ce que j’ai a dire a ce moment
Zine :
Rahimahou Llah un vrai gentleman
USMS :
Il a eu l’honneur d’être le capitaine d’équipe et d’avoir remporté la plus belle finale à ce jour : NAHD-ESS 2/3. J’ai pleuré en regardant ces photos car je n’avais qu’ALLAH YARAHMEK YA.... en regardant khelifa, rachid kasima, aribi, layass, rachid essalou, kermali etc... La vie est ainsi faite.
C.A :
Je ne pouvais demeurer insensible à ces photos qui me rappellent le glorieux passé de l’E.S.S. ALLAH yarahlek Ya koussim yarham moslimines rahou wled stif qui jouer pour les couleurs et les honneurs de la ville ont tout donner (un ancien joueur).
DIJON :
Tout d’abord RABI YARHAM notre cher SAOUDI. Comment ne pas pleurer en voyant ces photos qui me rappelle beaucoup de souvenirs. Je n’ai jamais oublié l’élégance et la sympathie de SAOUDI,c’étais pour moi un grand plaisir de le croiser presque tous les jours .J’ habitais à LA PINEDE (cité d’orléans) de 1961 à 1969 au batiment luxe ,je salue par la meme occasion mes anciens voisins,la famille du facteur BEGAG,les familles GAMOURA,CHENOUF,SELMANI.MEHENTEL ETC.
hafid :
bonjour Allah yarham le défunt sabre inchallah pour sa famille.excellent ces photos souvenirs merci.pour les génération avenir et pour l’histoire des légendes pour chaque photo rehausserai la valeur historique de cette contribution encore une fois merci.AC
Amine HADDED :
بسم الله الرحمان الرحيم Que dire dans ces moments de tristesse qui viennent après la perte d’un vrai monument à SETIF en Algerie et même à l’extérieur, j’ai suivi avec grande attention les différents hommage et témoignage rendu à mon très cher et regrette oncle Saoudi, et je voudrais témoignage de ce que représente cette grand homme dans ma famille Sidi été le seul garçons de ses parent, son père Mohamed dit CHIKH EL KHOUTIR Et sa mère on tout donné dans son éducation et ses études qui lui donna le titre d’avocat, dans la famille tout le monde le respecte au point qu’on pouvait levé les yeux devant sa personne, il été d’une sagesse que personne ne pouvez faire quelque chose sans se retourner à son avis qui été irréversible, l’amour qui porté Sidi à sa grand famille été très remarquable malgré qu’il essayé de le voilé extérieurement parce-que Sidi, sa générosité ne peut être décrite car sa poche été au service de nous tous ainsi au gens pauvres et diminués de la région même au lit de sa maladie, tonton Saoudi (...)
hacene :
le but contre Carlos Gomez le garden du but de laJSD de Jijel au stade Mohamed Guessab me revient avec ce grand joueur et aussi un homme nationaliste qui a bien aimer son pays et sa ville Natale Setif. Je n’ai pas pu arreter mes lames en regardant ces images. Merci Setif Info. Ina lillah wa inna ilayhi rajihoun. Koussim etait heureux malgre son etat malade lorsqu’on Lui a presenter la coupe d’Afrique. Il part et il laisse derrière lui des bon souvenirs. Adieu Saoudi et au paradis incha ALLAH
merouche charaf éddine :
salam oualikoum -cette époque ou les joueurs de footbal algériens était formé en algérie et le championat était d’un bon niveaux avec c’est club formateur comme le naser hatlétique d’husseine dey a alger qui a former et d’écouver de trés bon joueurs comme rabah madjer et bient d’otre star mentantte de l’époque il avait une politique de formation pronée par des entraineur de renon comme fez -rener vernier-renolds-amarra boudissa et jean snela. l’équipe nationale d’algérie était l’une des meilleur équipe en afrique il on méme gagner la coupe d’afrique des nations de football en 1990 avec son jeux rapide et en passe et trés téchnique et deux partisipation a la coupe du monde 1982 et 1986.on 2015 le championat c’est des bagares et déstruction et des morts manque de stade football modérne et pas de sécurité . c’est la france qui fournie des joueurs a la fédération algérienne de football pour quil construise une équipe nationale de football aucune formation de la part des clubs algériens avec des écoles de football (...)
dd :
c ’était une vrai famille, les frères benmahmoud,belekfoul, gharzouli,mattem,messaoudi, que des souvenirs sur ces photos ! SAOUDI était un monstre avec ses coups franc c’était du solide allah yarahmou sans oublier salhi toufik thier bourouba neggache, khelifa,mahdaoui,rabi3, gaga. Quel période magnifique et sur les photos ça me rappel ma jeunesse !! il y avait le car de l’ess peint noir et blanc et on prenait le train pour voir la finale. ESS NAHD samir belkheir allah yarahmoun qui surveillait les sans billets, au retour de cette finale y a eu deux morts.allah yarahmou ouyarham les autres jours et coul el mouta elmouslimine.
HELAS :
DEUX LIONS SUR LA PHOTO RAHET AALIK YA DJAIR RABI YARAHMEK TONTON SAOUDI
Commentaire n°246334 :
Thank you Mr. Djamel Krache for publishing these meaningful pictures. Reminiscing them made me remember the good old times…جزائر العزَّة...جزائر الكرامة. I was a small kid, but I still recall the stories told to us by the older boys – We used to listen to those tales with admiration and respect. I love all these pictures, but my personal favorite photo is the first one – Of the two GREATS : Houari Boumediene and Massaoud Koussim (May Allah Rest Their Beautiful Souls…AMEEN). I was hoping that brother Dajmel would write some explanation under each picture, so that the non-Staifis, and the new generation readers would have a better idea of what they are looking at. In short, all of these MEN were truthful to Allah (SWT), our Nation and to our people. May Allah rest the souls of those of them who have passed away, and take care of the ones who are still alive…AMEEN ! مِنَ الْمُؤْمِنِينَ رِجَالٌ صَدَقُوا مَا عَاهَدُوا اللَّهَ عَلَيْهِ فَمِنْهُمْ مَنْ قَضَى نَحْبَهُ وَمِنْهُمْ مَنْ يَنْتَظِرُ وَمَا بَدَّلُوا (...)
legrnde vivante :
il est connu, admiré par toute une population, jeunes, vieux, issus de tous les contrés du pays et ce malgré l’existance de joueurs talentueux, les serridi, attoui, messaoudi beloucif, bouchache ; hadfi ; lalamas ; achour ; des équipes de esg, usma ; ask ; jsms, mco ; crb ALLAH YRHAMOU wa yarham koul el mominim
MARTIGUES/ MONGIROT :
Salem, Je reviens, pour parler un peu de la désagrégation du sport et du foot en particulier. A cette époque bénie des années KOUSSIM , NEGGACHE AHMED, BOUROUBA, ABBES LATRACHE, GAAGA, FERCHICHI, MATTEM LOUNIS et ABDELLAH, GUEDJALI, BENMAHMOUD, MESSAOUDI dit LE BRESILIEN , KERMALI, GRICHE, les frères SALHI et les autres ................ c’était le spectacle, tous de Sétif. Le jeu, le beau foot, la gloire pour les couleurs NOIRS ET BLANCS et surtout pour notre ville SETIF. C’étaient les victoires et autres titres pour le Nif et AAMAR LAHRAR. Terbeh el kahla ou nahdi lizzard. Le chant folklorique typiquement sétifien nous entrenait dans une sarabande à ne pas en terminer au grès de nos déplacements à travers tous les stades en Algérie. Ces glorieux joueurs n’étaient pas payé en milliard comme de nos jours. C’était tout simplement la joie de jouer et défendre les couleurs sétifiennes. Ils vaquaient dans leur vie quotidienne soit à leur travail ou à leurs études. Aux entrainements à Guessab, on était des (...)
dd :
sans oublier les freres SALHI ABDELHAMID ET LAYACHI
Roimalik. :
Allah yarahmou et nos condoleances à toute sa famille et à ses proches. KOUSSIM a marqué l’histoire du foot Algerien et Sétifien en particulier, il a fait une tres belle carriere et fut aussi un grand avocat. Rien qu’à voir ces belles photos on comprend la grandeur de l’Entente et la grandeur de ce joueur hors paire.
amertume :
Un peuple qui honore ces héros qu’une fois morts ne mérite aucun égard et respect de l’histoire et de l’humanité.
remadna farid :
jaa remercie beaucoup qtes quil a fait pour lentente pour moi et dautre cet in grand houeuer marci pourt lui allah yarahmou
azou :
eh oui Monsieur !!! ......quifah kouna et quifah walina ......... à méditer

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus