Accueil > Sports >

Ouled Adouane remporte le tournoi de beach-volley

vendredi 24 juin 2016, écrit par : Djamel Krache

La direction de la jeunesse et des sports a organisé du 19 au 20 juin derniers un tournoi national de beach-volley en face de la maison de la culture Houari Bumediene de Sétif.

14 équipes ont participé à ce tournoi. Le trophée a été remporté par l’équipe de Ouled Adouane après avoir battu son homologue de Constantine par le score de 2/0.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
CHERAGA EMBAREK :
c’est un sport qui prend de l’ampleur au niveau mondial - malheureusement chez nous il n’est pas encore rentré dans nos habitudes - dommage -
hanoucha chaabane :
Quoi ? Cheraga ? Encore en activité. Décidement dans ce pays les dinosaures ne sont pas extinguibles ! Où sont les filles ? Le beach volley c’est surtout feminin, c’est plus attractif. Beach Volley à Ouled Adouane, Ouled Nail, Ouled Ali Benasser, Ouled Khlouf, Ouled machin, tribalisme à l’ ère de la mondialisation. Continuez comme ça, vous êtes sur la bonne voie, hommes des cavernes parabolisés.
Commentaire n°266737 :
J’ai beau cherché dans la cartographie une ville côtière au nom de Ouled Adouane, mais en vain. Il me semble que commune a été delocalisée à ZIAMA MANSOURIAH.
CHERAGA EMBAREK :
sobhane allah - la jalousie s’est répandue dans les meurs des hommes - alors quelle n’était que lapanage de la femme que ouled addouane remporte un match de volleyball sur sable en quoi ça te dérange toi - wallah dommage - au lieu d’encourager on détruit les bonnes volontés
Commentaire n°266854 :
Comme ça je suis d’accord avec toi, un match de volley sur sable, mais ce n’est pas du beach-volley ( beach c’est la plage)
hanoucha chaabane :
M.Cheraga, on encouragera les activités qui ne font pas distinction entre les sexes et qui ne privent pas les filles d’avoir la possibilité de s’exprimer physiquement et mentalement. Toutefois, je vous comprendrais si vous me disiez : « Layssa fi dinouna. La femme doit être assise à la maison. » Par ailleurs, vous enfoncez le clou en étiquettant les femmes de jalouses par nature. Bonne digestion.
Commentaire n°266857 :
A l’intention de Mr HANNOUCHA CHAABANE. Puisque tu veux engager la discussion en matière de Sport féminin - à SETIF nos familles sont de nature conservatrices et malgré tout les moyens et motivations nous n’arrivons pas à faire décoller le volleyball féminin en comparaison avec nos voisins de la Wilaya de Béjaia qui font l’évènement de cette discipline en plaçant pas moins de 6 équipes en division nationale UNE sur les 10 qui composent ce championnat - wallah Ce n’est pas de la mysoginie mais malheureusement c’est une réalité dont moi personnellement je rejoint votre inquiétude - aidez nous à trouver une recette pour le volleyball féminin et la pratique féminine en générale - voilà amicalement
hanoucha chaabane :
Je vous crois M.Cheraga que les sétifiens voudraient bien encourager le sport feminin mais pas pour les jeunes filles sétifiennes. Pourtant dans un passé pas lointain les sétifiennes pratiquaient tous les sports et les familles sétifiennes étaient les mêmes. Paradoxalement la génération de ceux qui avaient 20 ans en 1945 était plus ouverte de la génération de leurs enfants ou de leurs petits enfants. Vous avez raison. Vous ne pouvez pas changer le monde. Sans parler de la pratique tres diffusée de l’exemption du sport scolaire par le biais d’un certifcat médical de complaisance. Salutations et excuses.
CHERAGA EMBAREK :
au responsable de l’article N° 266909 je ne vais pas répondre à la bassesse par la bassesse mais mais je vais proférer un DOUÄA à ton intention < amine ya raby

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus