Accueil > Sports >

ES Sétif : zone de turbulences pour l’ES Sétif

mercredi 6 février 2019, écrit par : APS

Rien ne va plus chez l’un des clubs les plus titrés du pays. L’ES Sétif a enregistré mardi la démission de son entraîneur Noureddine Zekri, deux mois et demi seulement après son arrivée en remplacement du Marocain Rachid Taoussi, plongeant l’Entente dans le doute.

Zekri n’a pas hésité à étaler le linge sale dans la presse, accusant même le président du club Hacène Hamar de « saboter » son travail. Des déclarations fracassantes qui sont venues porter un sérieux coup à la sérénité de l’équipe.

Avant la défaite concédée mardi à Alger en championnat face au CR Belouizdad, lanterne rouge (1-0), les Sétifiens restaient sur deux victoires convaincantes : devant l’USM Alger en 1/8 de finale de Coupe d’Algérie (3-1) et en Ligue 1 contre l’AS Aïn M’lila (4-0). Un redressement réussit qui intervenait après quatre défaites de rang concédées en championnat.

Seulement, les vieux démons ont resurgi pour entraîner le club dans le doute. Le constat a été fait par Zekri à l’issue du match face au Chabab.

"Le club traverse une situation difficile, notamment sur le plan financier. Il y a des personnes au sein du club qui s’immiscent dans des affaires qui ne les concerne pas. Je ne peux pas continuer à travailler dans un climat malsain. J’ai décidé de démissionner parce que je sais que je vais être limogé demain (mercredi), je ne vais pas leur donner l’occasion de le faire", a indiqué Zekri, qui n’a pas hésité à aller au clash avec son président. Ce dernier a alors demandé à traduire Zekri devant le conseil de discipline.

Impuissant face à l’objectif de reconquérir un titre perdu la saison dernière au profit du CS Constantine, l’Entente (6e, 27 pts) accuse désormais 14 points de retard sur le leader, l’USM Alger.

Pourtant, rien ne présageait un tel scénario au début de la saison quand les clignotants viraient plutôt au vert. L’ESS avait même réussi une-remontada" en phase de poules de la Ligue des champions pour se qualifier en quarts de finale en compagnie du TP Mazembe, après avoir comptabilisé 0 point au terme de la 2e journée.

Une belle performance pour une équipe alors dirigée par le technicien marocain Rachid Taoussi qui aurait pu lui permettre d’aller au bout de l’épreuve, mais elle a été sortie en demi-finales par les Egyptiens du Ahly. L’élimination en C1, suivie quelques semaines plus tard par celle en Coupe arabe des clubs champions, a fini par porter un coup de massue à l’Entente.

Le prochain entraîneur qui devrait être, sauf surprise, Nabil Neghiz (ex-JS Saoura), aura du pain sur la planche pour remobiliser ses troupes et aller jusqu’au bout en Coupe d’Algérie, seul objectif restant pour sauver une saison déjà à mettre aux oubliettes.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
MOHAMMED :
DEGAGE YA ZEKRINO ESS et SETIF SONT TROP GRANDS POUR TOI
labo25 :
un grand demeure(toujours) un mec Grand,ne t inquittes pas ,ils payront un jour(J),monsieur Zekri vous meritez tt le respect qui puisse exister sur terre et non sur setif, bon courage. labo25
Commentaire n°284868 :
Salam.defaite face au dernier du championnat Chema batatas loubia l entente touche le fond
selimsf :
Vous pouvez changer 1000 entraineurs le problème restera, les escrocs au pouvoir sans impunité .....le syndrome Hannachi arrive a Seif
azzedine 91 :
Salem alaikoum II à bien fait de partir , L’entente est plus grande que lui (l’homme aux deux visages ). Mr hammar il faut faire du nettoyage, l’ESS a besoin de sérénité VIVE LESS
le berri :
sentawa jubile attention daawat sidi el kheir ou amer lahrar rahi waara
merouche charaf :
Salam oualikokm.le problems cest une strategies prendre des joueur due club et travailler avec eus pendant 3 annee et plus et rien changer avec un entraineur comme Patrice carteron pour jouer les titre africain commercial le tp mazember ou dotre grand club.end change pas June equips qui gagne et des joueur qui se connaise bien.
Roimalik :
Qui a recruté cet escrocs de ZEKRI ? c’est HAMMAR et son groupe, trop de scandales(MADOU, AMADA, BOUCHAR, ZEKRI,le départ de MR TAOUSSI, le départ de ZORGANE, cas Djabou, Djahnit, SAAD ya SAAD.....) qui veut plus. Il faut être réaliste, il faut une révolution .....pour rebâtir l’Entente....VIVE ESSétif, mais pas avec Hammar et son entourage, ni les escrocs qui attendent et gravitent autour en semant la zizanie . VIVE ESSétif
Commentaire n°284882 :
ou est le temps ou l’entente faisait vibrer les foyers , redoutée sur tous les stades décevante entente et piteux match dernierement contre le CRB ,l’entente met un genoux à terre, meconnaissable victime de sa gloire peut-etre
Salem Akbou :
La plus grande bétise est d’avoir repris ce prestidigitateur zekri plus forte gueule qu’entraineur. Citez-moi un seul club où cet énergumène est resté plus de 3 mois ! Khsara un grand club comme l’Entente entre les mains de profiteurs qui ne pensent qu’à se sucrer au lieu de respecter ce club. J’espère que la venue de Neghiz sera salutaire pour un retour de l’Entente à la place qui lui convient.
Commentaire n°284902 :
Pourquoi est-il revenu le mec ?...A moins que c’est une personnalité qui accepte les coups de pieds aux fesses moyennant quelques sous....
selimsf :
@Romalik, tu te trompes cher ami , l’escroc . ce n’est pas Zekri mais bien son recruteur Hammar

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus