Accueil > Sports >

L’Entente s’envole aujourd’hui pour Amman

samedi 22 décembre 2007, écrit par : K. Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Nabil Foudi

Après cinq jours de repos, fête de l’Aïd oblige, les partenaires de Maïza s’envoleront aujourd’hui (14h30) en direction de Amman, où ils donneront la réplique au Faïçali le mercredi 26 décembre.

Pour rappel, les deux formations avaient animé la dernière édition (4e) de la Coupe arabe remportée par Sétif. Avant d’atterrir à l’aéroport de la Reine Alia, aux environs de 22h (heure locale), la délégation algérienne, constituée de 30 personnes, dont 20 joueurs (avec deux gardiens seulement, car le jeune Benzaïd vient d’être officiellement libéré), est obligée de faire une escale de deux heures à Istanbul. Déjà éreintée par un surbookage, le détour par la Turquie pèsera sans nul doute sur une formation qui a disputé 20 rencontres (toutes compétitions confondues) en 95 jours. Pour cette troisième virée jordanienne, L’ESS sera drivée par le nouveau coach, le Français Bernard Simondi. Le club des Hauts-Plateaux évoluera sans Hadj Aïssa. Son cas commence à inquiéter les Ententistes, sans oublier ceux de Raho ,Yakhlef, Benchaïra, Delhoum et Adico qui ne sont pas au mieux. Le staff médical ententiste a, de ce fait, du pain sur la planche. Il va devoir tout faire pour remettre sur pied ce panel de blessés qui ne seront pas de trop face à la bande d’Adnen Hamed, décidée à prendre sa revanche sur l’Aigle noir, qui l’avait cloué au pilori en mai dernier, à Amman. « Cette trêve tombe à point nommé pour le collectif qui avait besoin de souffler et permet en outre à nos blessés de retrouver des forces, d’autant qu’on aura fort à faire face à un adversaire avide de revanche », dira Boufenara, qui a prévu quatre séances d’entraînement et le visionnage de deux rencontres d’El-Faïçali. D’autre part, la nouvelle équipe de l’APC de Aïn Fouara compte entériner les décisions des élus sortants, ayant décidé d’octroyer à l’Entente une subvention de douze millions de dinars, et ce, au titre du budget primitif de 2008. La wilaya emboîte de son côté le pas avec, nous dit-on, dix millions de dinars qui vont donc renflouer les caisses de l’ESS, un véritable budgétivore. L ’USMS et le MCEE, les pensionnaires de la D II, n’ont pas été oubliés par la wilaya qui a consacré, nous dit-on, des enveloppes de cinq millions de dinars, pour chaque club.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus