Accueil > Santé >

Commune de Ras El Ma : Un hôpital qui fait l’exception

mercredi 21 janvier 2009, écrit par : Nabil Lalmi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

’EHS de Ras El Ma, une petite commune de la wilaya de Sétif, spécialisé en rééducation fonctionnelle, a été inauguré le 9 avril 2002, avec une équipe composée au départ de 2 administratifs, d’un médecin et de 5 kinésithérapeutes, et un budget de 60 MDA (millions).

Depuis, la structure ne cesse de s’améliorer et de progresser sur tous les plans,(financier, personnel et structurel) comme nous l’annonce avec fierté et modestie son premier gestionnaire, Mustapha Karbouaâ, à savoir financier, personnel et structurel. Le personnel a atteint les 350 membres, toutes corporations confondues, dont 13 administratifs, 11 médecins spécialistes, 6 médecins généralistes, 39 kinésithérapeutes, 73 paramédicaux, sans oublier les personnels d’entretien et de sécurité, qui sont les premiers à veiller sur la structure et à en avoir fait ce qu’elle est. Côté finances, le budget de l’établissement a atteint, pour l’exercice achevé, les 150 MDA (millions). Dans un souci d’augmenter et d’améliorer la capacité et la qualité d’accueil de cet établissement, qui reste parmi l’un des mieux tenus et des mieux gérés de tous ceux de la wilaya, pour ne pas dire de l’Est du pays, de nouveaux services ont été aménagés.

Ainsi, en plus du service Insuffisance motrice cérébrale (IMC), unique du genre en Algérie, qui prend en charge plus de 500 patients en consultation externe, un service de rééducation externe, un autre pour enfants et un quatrième d’exploration ont pu être installés au niveau de la structure, et ce sans gêner le moins du monde, ni les patients, ni l’activité de l’établissement. Le service d’exploration a été doté d’un électromyogramme (EMG), d’un appareil de rééducation périnéale et d’un autre urodynamique. Il faut signaler qu’au cours de l’exercice 2008, l’établissement a assuré 3 587 consultations, pris en charge 572 cas d’hospitalisation pour soins et 8 438 pour les séances de rééducation externes. Toujours dans le cadre de la prise en charge et de l’amélioration des conditions humaines de réception des patients et l’amélioration des conditions de travail du personnel, l’EHS a pu, depuis son ouverture en 2002, acquérir, sur son budget de fonctionnement, 4 véhicules utilitaires, 2 ambulances, ainsi que 2 camions et d’un minibus pour le transport du personnel, dont l’a doté le ministère de tutelle.

L’établissement ayant acquis l’option régionale, prend en charge les patients de 12 wilayas de l’Est, et connaît un flux national, selon son 1er responsable. Ce dernier annonce les projets de son équipe pour l’année 2009, de nouvelles perspectives, de nouveaux défis, pour rentabiliser l’infrastructure et en faire bénéficier le maximum de patients, et dans les meilleures conditions possibles. Il s’agit, d’abord, de la construction d’un mini-complexe, d’un amphithéâtre pour la formation du personnel, d’une auberge pour l’accueil de patients et autres visiteurs, en plus d’un service de consultations externes en exploitant un espace inutilisé, situé dans l’enceinte de l’hôpital. L’acquisition d’un nouveau matériel de diagnostic, tel l’échographe et d’un équipement numérique de radiologie, permettra de faire un diagnostic plus fiable.

Pour promouvoir et relancer l’activité de balnéothérapie, si bénéfique pour les patients, il est prévu l’aménagement de la piscine et l’acquisition de jakusis pour renforcer le service d’hydromassage. Toutes ces nouvelles et futures acquisitions aideront à améliorer les conditions de réception et de prise en charge des patients venus de très loin, dans la plupart des cas. L’entretien quotidien des équipements et matériels n’est pas oublié dans les projets de l’EHS Ras El Ma, qui ne dérogera pas à sa réputation d’établissement bien géré et bien tenu.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus