Accueil > Santé >

Les associations spécialisées dans le collimateur

samedi 26 juin 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Les associations caritatives et spécialisées, œuvrant aussi bien dans l’aide à la prise en charge des enfants malades que pour l’éducation thérapeutique, sont les principales destinataires des dons des bienfaiteurs qui désirent contribuer à rendre le sourire aux enfants malades à travers un geste humanitaires. Mais certains de ces associations sont depuis peu, dans le collimateur des instances concernées, qui les soupçonnent-de détournement de dons" et-d’abus de confiance" car les présents et autres donations sont souvent remis sous forme de sommes importantes d’argent et dont les mécènes ne reçoivent, en retour, ni de bon de reçu ni même une prise en charge pouvant garantir le dépôt de leurs donations.

Étant donné que la loi interdit aux associations ce genre d’acte, y compris la collecte d’argent quelque soit la somme, sans autorisation délivrée, il est impératif de s’intéresser, par contre, à la destination réelle de millions de centimes de dons des bienfaiteurs et autres firmes pharmaceutiques accordés à ces association caritatives, dont la plupart ne disposent à Sétif que d’une simple adresse de domiciliation.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus