Accueil > Débats >

Baltajia et hamadjia dites-vous ?

samedi 29 janvier 2011, écrit par : A. Nedjar, mis en ligne par : Boutebna N.

Que signifie ce terme de Baltajia ou Baltaguia, dit à l’égyptienne, pour nous algériens qui sommes habitués à-vociferer" beaucoup plus avec ces sons gutturaux, rugueux, faits le plus souvent de ces mélanges de tons tirés de notre patrimoine linguistique multiforme et des intonations pour le moins spécifiques qui trahissent immédiatement l’ appartenance à telle ou telle autre région ?

Baltaguia, Baltaguia, Baltaguia, je ne vous cacherai pas qu’en découvrant ce terme pour la première fois ,sortant de la bouche de manifestants Égyptiens lors de la confrontation footballistique Algérie-Égypte, je pensais naturellement qu’il s’agissait d’un compliment.

En fait, au vu des événements malheureux qu’avait vécu le pays et le peuple algérien ;de la mauvaise presse qui a été faite de notre lutte et de notre résistance, beaucoup nous avaient assimilés à ces tueurs barbares, bandits de grands chemins et détrousseurs de surcroit.

Bien évidemment, j’avais saisi plus tard la signification de Baltajia qui voulait dire littéralement : Bandes de voyous. Mais, est-il juste de qualifier tout un peuple, le peuple algérien de bandes de Baltajia ?

La réponse est donnée maintenant à suite aux événements que vit la population égyptienne qui lutte contre le pouvoir de Moubarak et sa baltajia politique .

Les images télévisuelles qui nous parviennent de différentes chaines qui couvrent ces événements nous renseignent sur les degrés de la violence et leurs lots de destructions , de pillages monstrueux à coté des morts et blessés qui se comptent maintenant par centaines.

C’est vrai que toutes les révolutions nourrissent en elle-même ce sentiment de violence. Nous avons vu des images d’incendies, de vols et de dégradations mais ce qui nous a le plus attristé, ce qui nous interpelé aux cotés des pertes humaines, c’est cette mise à sac et la destruction d’un important musée où réside en grande partie la mémoire multi-millénaire des Égyptiens .Elle a été décimée en un rien de temps.
Le spectacle affligeant et désolant de pièces archéologiques dégradées, jonchées à même le sol, des vitrines vides, brisées ou éventrées, la mise à sac du musée ,nous enseigne sur l’existence de la Baltajia parmi-l’élite"et nous rappelle le sort réservé au musée de Bagdad. Cette situation nous rend solidaire et nous réconcilie quelque peu avec ce peuple frère d’Égypte ,victime de la véritable barbarie ,de la mauvaise gouvernance et de son « ennemie intime » qu’est cette prétention de se croire Oum edounia,au dessus de tous.

Les Baltajia sont embusqués partout. Les plus véloces se trouvent tapis ,quelque part dans les arcanes des pouvoirs. La hamadjia ,c’est cet autre héritage commun à tous les gouvernants arabes. Ils n’arrivent plus à distinguer et à assimiler les niveaux des peuples qui les ont dépassés en termes d’émancipation et de politique.

On ne peut voler ou détourner indéfiniment ,fût-il une voix.
La première bande des Baltajia ,faite des Ben Ali Baba et des Trabesli est tombée,celle des Al Mourarak est sur le bon chemin .A quelle autre Baltajia sera réservé le prochain tour ?


Partager cet article :
19 commentaire(s) publié(s)
Hatchoui :
Il ne faut pas oublier que ce que vous appelez baltadjia est sorti de nos rangs et n’est que le fruit de notre éducation et notre rapacité...C’est quand elle ne fait pas nos intérêts qu’on crie au scandale...
arabe :
baltaguia chez les egyptiens veut dire voiyoux ou voiyoutisme
Kamel El Guelmi :
Quand le voyoutisme et la clochardise deviennent une culture dominante c’est le jour ou les civilisations sonnent leurs déclin. Ce qui m’a appris en regardant les événements en Tunisie et en Egypte , c’est que décidément on est pas les seuls (barbares) de l’Afrique du nord . certains vont jusqu’à trouver un lien entre la nature psychologique et le relief d’un pays mais dans le fond ni l’histoire millénaire ,ni la douceur de la plaine égyptienne n’a pu stopper cette incendie venu des quartiers anarchiques. Ça me fait vraiment de la peine mais quelque part ça me console de ne pas paraître comme les seuls à singes sauvages au yeux des nations respectables… ! Un point commun dans tout ces pays est qu’on est tous gouvernés par des voyous en cravate . Ils s’éliminent entre eux par le manière la plus barbare , exemple : l’assassinat de Boudiaf, Ali Tounsi, …Ils gagent leur vie n’ont pas par la création de richesse mais par le parasitage et l’expropriation de l’espace et des biens , exemple : Privilèges (...)
Commentaire n°89070 :
L’effet domino est parti de beb el oued , transitant par Setif et rentré a Annaba puis Tebessa , alors que les tunisiens en cette périodes de gréves depuis une vingtaine de jours , l’occasion et l’exemple leur a été démonté juste à la frontiere ALGERIENNE .C’est à ce moment qu’ils ont eux du courage pour manifester et transformer les greves en emeutes ; DONC arretons ; et observons ; la suite du domino , qui NE FERA PAS l’effet inverse dans sa direction ouest _ est .
Commentaire n°89076 :
Je considère que le logiciel de gestion des relations internationales élaboré aux Etats-unis et en Europe a trouvé ses limites en tunisie, en Égypte, au Yemen etc... Maintenant les peuples en question doivent participer a la confection du nouveau logiciel qui leur permet de participer au mieux à la gestion de leurs affaires, dans le cadre du nouvel ordre mondial.
Commentaire n°89077 :
Chez nous tout est baltadjia alors pas de risque !
Commentaire n°89090 :
En analysant le chez nous , je crois que c’est plus(+) affaire de conscience PERSONNELLE que politique et/ou démocratique . Deviner , si une révolution bis se produira en ALGEREIE ; alors qui va représenté le peuple au parlement , est ce un Algérien importé ou tout simplement , un indigéne ; ; ; JE CROIS QUE CA RESTERA ET DEVIENDRA PIRE QUE LE PIRE CAR C’est un probleme de culture ( je ne fais pas allusion au rdc ) , mais à la science et l’école ; Merci
Commentaire n°89099 :
A quelle autre baltajia sera réservé le prochain tour ? En principe, ça devrait être le tour de celle qui est à El-Mouradia et Hydra. Cette mafia politico-militaire qui a étranglé le pays et le peuple depuis l’indépendance. Mais comme on est un peuple de jouhala et une élite corrompue et khobziste, un kilo de sucre et un litre d’huile ont suffit à nous fermer nos gueules, se contentant de regarder les autres peuples peureux comme on les qualifiait se débarrasser de leurs despotes.
fakou :
Chez nous les incitateurs à la révolte ont des intentions inavouées que tout Algérien intègre connait et refuse énergiquement.Ces meneurs se foutent éperduement du bien être du citoyen et de sa condition de vie.On a créé une organisation pour le changement .Le changement d’accord mais vers quoi ?Vers une vie de chien comme esclaves de l’étrangers qui pousse ces réformateurs à la solde des puissances pour piller davantage les richesses de notre pays !Pour se donner une idée de cette formation qui se veut réprésentative il suffit de voir l’origine des signataires et leur nombre....
Aad :
Baltadjia veut dire Béni Hilal, et les Béni Hilal sont venus du Sud d’Égypte ! Vous comprenez maintenant comment le gène déstructif s’est répandu en Afrique du Nord en général et en Algérie en particlier. Ce sont les Égyptiens de souche qui appellent Baltadjia les gens du SAIID qui ont envahi les plus belles villes égyptienne pour en faire des taudis.
Puffff !i ! :
Aller, rêvons un peut. la suite : li leb3ir (chameau) ta3 l’guadafi le psychopathe (ca vous fait rire... lol, mdr, moi aussi :)))))))) le napoléon boutef le Narcissique... a les yeux bleu lollllllllllll avec de la chance momo VI, là, y a un os, les islamistes extrémistes du maroc si jamais momo saute c’est à eux que reviendra le pouvoir là ca ne vous fait pas rire... mais rigouuulons quand même d’1 coup lolon Et enfin, sarko le Balttagui démocrate merdique, pourquoi pas !!! la liste reste ouverte à vos plumes...
ZAOUALI :
kama toudinou toudane ahna assabikoun wa antoum lahikoun (MOI J4AI PAS OUBLIER NOUS AMIS TUNISIEN EN 2004 ILS NOUS TRAITES DES TERRORISTE ET AUSSI LES EGYPTIENS EN NOUS TRAITES DE LA SORTE.DONC C’EST UN VERRE D’EAU TOUT LE MONDE VA BOIRE.BONNE COURAGE LES BALTAGUIYAS JE SOUHAITE POUR NOUS AMIS LES MAROCAINS POUR SORTIR DE L’EXCLAVAGES.
PLUS JAMAIS ! :
En voici un un article surréaliste ! A prendre au sens littéraire du terme .Alors qu’au même moment des hommes se transforment en brasier,des enfants meurent sous des balles et que des mères hurlent leurs douleurs face aux treillis et aux potentats un peu partout dans ce monde arabe,et même au bled. Voila que je tombe sur cet écrit en ne peut plus incongrue .J’avoue ne pas comprendre les intentions de l ’auteur de cet article .
Commentaire n°89205 :
A Zaouali. Souhaite à toi-même et au peuple algérien avant de s’interesser aux marocains.
louza :
Après des années de baltaguiya. Tahiya à nos frères tunisiens et égyptiens et prochainement aux algériens et marocains....taraqabou leur jour viendra tôt ou tard. Pour renverser ses voyous et leurs enfants qui jouissent dans la rafahiya, il suffit de manifester en masse pour leur montrer les 99% à chaque élection. Merci les tunisiens pour cet idée et mille merci à el djazira la chaine erraiyou oi erraiyou el akhir. Un gros bisou sur le front de Faiçel el qassimi, nouhibouka fi allah
Commentaire n°89340 :
بلطجية‮‬‭ ‬مصر‭ ‬ذبحوا‭ ‬الكلاب‭ ‬والحمير‭ ‬المريضة‭ ‬وباعوها‭ ‬لحوما‭ ‬مفرومة
Ghani :
Pourquoi sortez vous cette histoire de Baltaguia, et de football, justement Maintenant ?
Commentaire n°89521 :
Pour dire certainement que les vrais Baltaguia sont ceux qui tuent leur peuple .Ils sont au sommet du haram,au sommet de la pyramide.......... de l’état Égyptien. Les évènements nous le prouvent bien. vous avez surement manqué de lire aussi que nous manifestons notre solidarité envers le peuple Égyptien victime de la barbarie A Nedjar
Ghani :
Ahhh ok...Merci..

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus