Accueil > Santé >

Les médecins résidents poursuivent leur grève illimitée

lundi 28 mars 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

La réunion des médecins résidents, tenue à Alger a abouti à la décision d’un nouveau débrayage, cette fois-ci illimité. Cette grève a démarré à partir de ce lundi à travers tous les CHU et structures médicales.

La grève illimitée a été votée à la majorité par les représentants des médecins résidents. Le préavis de grève a été déposé au niveau de tous les hôpitaux auprès des directions générales depuis hier. Ce qu’on peut retenir de cette réunion c’est que les délégués ont voté le maintien du « service minimum » qui a été défini par l’ensemble des présents par l’activité de garde de service et d’urgences, et de ne pas répondre aux activités pédagogiques et de consultations de contrôles, de fonctions de routine au sein des services d’hospitalisation.

Cette règle d’or devra être respectée et suivie par l’ensemble des grévistes afin d’aboutir au blocage du bon déroulement des activités et donner un impact certain à l’action entreprise.

A Sétif, et conformément aux orientations inscrites dans le P.-V du collectif, une centaine de médecins résidents « grévistes », issus des différents services du CHU de Sétif, se sont présentés au niveau de la DAPM pour observer un piquet de grève qui se tiendra durant toute la durée des heures de travail.

Toutefois, ce nombre de médecins résidents s’est vu diminuer par rapport aux journées précédentes. A cet effet d’ailleurs, les organisateurs de ce sit-in, ont réitéré leur appel au sens de responsabilité de tout un chacun pour se plier à ces situations afin d’éviter les absences « injustifiées » qui pourront nuire, et fortement à la cause commune.
A signaler qu’en en cas d’absence de réponse des tutelles à leurs revendications socioprofessionnelles et pédagogiques qui seront relayés dans la réunion qui est prévue pour ce mardi avec les représentants du ministère, les délégués menacent à un recours à l’arrêt de ce service minimum.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus