Accueil > Santé >

Le Pollen, un problème de santé publique ?

lundi 4 juin 2012, écrit par : Nagib Bouguessa, mis en ligne par : Boutebna N.

Nous lançons un appel à tous les concernés par ce grain allergène, une substance qui provoque une réaction allergique chez des sujets sensibles à son contact.

L’allergie aux pollens touche les personnes de tous âges atteints de pollinose.

Les pollens sont libérés par les plantes dans l’atmosphère, pour permettre la fécondation ; ainsi, pendant la saison pollinique d’arbres, de plus en plus de personnes qui n’avaient jamais présenté d’allergies se mettent à éternuer, à tousser. Atteints de rhinite pollinique, ils souffrent à l’approche de l’été de : démangeaisons du nez, d’éternuements répétitifs,...

Ces manifestations touchent les yeux, la bouche et les oreilles ; larmoiements et démangeaisons accompagnent très fréquemment la rhinite allergique.

Selon, les médecins, une rhinite allergique pollinique peut s’accompagner d’un asthme.

Les principaux pollens d’arbres sont : cyprès, platane, chêne, peuplier, saule.

Quelques conseils : Laver les cheveux tous les soirs, porter des lunettes de soleil, ne pas frotter ses yeux, aérer sa chambre, le tabac aggrave les réactions allergiques, éviter de sécher le linge à l’extérieur, fermer les vitres de la voiture, consulter un médecin pendant cette période… le bord de mer est conseillé.

Les services de l’APC, la direction de la Santé, celle de l’environnement, des Forets, la faculté de biologie (enseignants-chercheurs), les associations sont appelées pour se pencher, se concerter, éclairer, SENSIBILISER LES CITOYENS et proposer des solutions.

Ce phénomène court depuis des années, est-il possible d’y mettre un frein, l’atténuer : faut-il scier ces arbres, y a t-il un autre remède ?

Nous saluons notre ami du quotidien El Watan, le journaliste Kamel Benaiche, qui a attiré l’attention de tous en date du 17 mai.

Nous aimerions savoir les suites qui ont été données à ce problème.

PS : Il s’agit d’une contribution citoyenne ( quelques collègues m’ont demandé de le faire), je ne suis nullement un spécialiste, toutes ces données, je les ai puisées dans des sites spécialisés.

On attend justement celle des spécialistes (biologie végétale)


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus