Accueil > Economie >

ERIAD Sétif nous écrit

dimanche 1er juillet 2012, écrit par : ERIAD Sétif, mis en ligne par : Boutebna N.

C’est avec stupéfaction que nous avons pris connaissance de l’article paru sur votre site sous le titre « ERIAD accusée de vente de produits périmés », et en vertu du droit de réponse nous vous apportons les précisions suivantes :

Toutes les allégations et accusations de l’article paru sur le journal ELKHABAR ont fait l’objet d’un démenti formel à travers une mise au point parue sur le même quotidien et la même page en date du 27 Juin 2012.

Contrairement à ce qui a été rapporté dans votre article, l’opération de destruction de blés tendre, résultant de nettoyage des silos en Novembre 2009 et ce, en prévision de redémarrage du moulin à l’arrêt depuis 2005 ; n’a pas été faite discrètement mais en respect de la réglementation en vigueur, notamment en présence des représentants des autorités compétentes :

Cette opération a été sanctionnée par tous les documents nécessaires et notamment le Procès Verbale établi par un Huissier de Justice près de Tribunal de Sétif et ce, en date du 17 Mai 2010.

Nous vous affichons notre disponibilité donner toutes informations sur ERIAD SETIF, nous vous remercions, d’emblée, pour la célérité mise pour la publication de ces précisions dans votre prochaine édition, afin de participer au redressement du tort subi par notre Entreprise et ses travailleurs.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus