Accueil > Santé >

Des pharmaciens contre des .... pharmaciens

samedi 6 octobre 2012, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Les pharmaciens officines de Sétif observeront à partir de ce dimanche, 3 jours de grève pour protester contre les récentes attributions d’agréments autorisant l’installation et l’ouverture d’autres officines au profit des 120 jeunes diplômés en Pharmacie.

Ces nouveaux diplômés avaient manifesté à plusieurs reprises devant le siège de la wilaya pour exprimer leurs revendications et dénoncer leurs chômages forcés.

La wilaya compterait près de 1000 diplômés en Pharmacie sans emplois. En application du numérus clausus de la loi de 2005 qui fixe le seuil des quotas à un Pharmacien pour 5000 habitants, la direction de la santé et de la population (DSP) ne délivre en moyenne que 30 licences par an pour ces autorisations d’ouvertures pour toute la wilaya.

Les Pharmaciens d’officine installés déjà jugent que ces attributions ne sont pas réglementaires. Ce problème est lié au nombre d’inscriptions à l’université. C’est un fait que le nombre d’étudiants inscrits en cours de Pharmacie dépassent de loin celui des besoins exprimés. Le département de pharmacie de l’université de Sétif délivre en moyenne plus de 150 diplômes tous les ans.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus