Accueil > Sports >

Côte d’Ivoire-Algérie (2-2) : Les Verts sauvent l’honneur

jeudi 31 janvier 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

La sélection algérienne de football a terminé la CAN-2013, sur une note relativement satisfaisante, en décrochant le nul (2 - 2) face à la Côte d’Ivoire, favorite de la compétition, mercredi à Rustenburg, en match comptant pour la 3e journée du Groupe D.

Après deux défaites de suite concédées face à la Tunisie (1-0) et au Togo (2-0), le réveil attendu des Verts n’a pas eu lieu totalement, face à la Cote d’Ivoire qui a réussi à niveler la marque, dans le dernier quart d’heure, alors qu’elle était menée 2-0.

L’entraîneur Vahid Hallilhodzic a apporté, à l’occasion de ce dernier match des Verts, quelques changements en alignant l’attaquant sochalien Ryad Boudebouz dans le compartiment offensif.

D’ailleurs la première action à mettre au profit de la sélection algérienne (7è mn) a été l’oeuvre de Hilal Soudani, accroché à l’entrée de la surface de réparation par Ismael Traoré. Le penalty sifflé par l’arbitre, est raté par Boudebouz dont le tir a heurté le poteau.

Après un premier quart d’heure dominé par la Côte d’ivoire, les Verts ont commencé à retrouver leurs esprits, mais avec trop de pertes de balles au milieu du terrain.

Lors de cette première période, l’attaque algérienne a été très timide en manquant de réussite au niveau de la possession du ballon et en échouant à suivre le rythme des Ivoiriens qui étaient, au contraire, plus entreprenants et plus appliqués tactiquement.

Supérieure à tous les niveaux, la formation ivoirienne a imposé son rythme, multipliant les tentatives par Kalou (16’) dont le tir en profondeur échoue dans les mains de Mbolhi.

En deuxième période, le coach national a incorporé l’attaquant de FC Valence, Sofiane Feghouli, à la place de Ryad Boudebouz pour donner plus de tonus à cette attaque qui n’arrivait pas à marquer le moindre but dans cette CAN-2013.

Il a fallu attendre la 64e minute pour voir la sélection algérienne ouvrir la marque grâce à un penalty réussi par Feghouli dont le tir n’a laissé aucune chance au gardien Ivoirien Yeboah.

En face, les Eléphants restaient toujours menaçants notamment après l’entrée de Didier Ya Konan à la place de Romaric.

Mais les Algériens parviennent à aggraver la marque par Hillal Soudani (77’), profitant d’un centre de la droite, l’attaquant de Guimaraes prend le meilleur au second poteau sur le défenseur Ivoirien Lolo.

Le dernier quart d’heure de cette rencontre a été fatal pour les verts qui ont vu tous leurs espoirs de remporter les trois points de la victoire, se dissiper en encaissant deux buts en l’espace de trois minutes (Drogba 77’) et Wilfried Bony (80’).

A signaler que les supporters algériens présents en Afrique du Sud, déçus après l’élimination des Verts au premier tour, ne se sont pas déplacés en masse pour le match face à la Côte d’Ivoire au stade de Royal Bafokeng de Rustenburg.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus