Accueil > Sports >

Un grand jubilé pour Kermali en mai prochain

mardi 21 février 2006, écrit par : Nedj

Un grand jubilé sera organisé, en mai prochain à Sétif, en hommage à Abdelhamid Kermali, seul entraîneur à avoir glané un titre majeur avec l’équipe nationale, en l’occurrence la CAN de 1990 à Alger. La manifestation sera pilotée par la wilaya de Sétif et préparée par une commission que le chef de l’exécutif a installée lundi en présence des présidents de clubs et de nombreuses figures emblématiques du football sétifien. Une source de la wilaya a indiqué que « ce jubilé devrait voir la participation de clubs algériens et étrangers que Kermali a eu à driver ou dans lesquels il évolua en tant que joueur », précisant également que de « nombreuses personnalités marquantes du monde du football algérien y seront conviées ».

Rappelons que Abdelhamid Kermali, affectueusement surnommé le « Cheikh », avait débuté sa carrière au sein du doyen des clubs des Hauts-Plateaux (l’USMS) avant de rallier l’Hexagone, évoluant, tour à tour, sous les couleurs de Mulhouse, de Cannes et de l’Olympique Lyonnais. Répondant sans hésiter présent à l’appel de l’Algérie qui luttait pour son indépendance, Kermali rejoignit, en 1958, la glorieuse équipe du FLN en compagnie des Bentifour, Zitouni, Mekhloufi, Amara, Kerroum et autre Ouliken, avant de retrouver, en 1963, son club de toujours, l’USMS.

Sollicité par l’Entente (à la tête de laquelle il remporta, en 1967 face à la JSM Skikda, la 3ème coupe d’Algérie de l’ESS), puis par de nombreux clubs algériens (dont le MCA qu’il conduisit au titre), Kermali effectuera en 1979, avec l’EN juniors de Yahi, Menad, Bendjaballah, Osmani et consorts, un excellent parcours en coupe du monde avec, à la clé, une mémorable victoire face au Japon, pays organisateur.

Mais l’histoire du football algérien retiendra surtout les chaudes larmes du « Cheikh » Kermali lorsqu’il conduisit l’EN, en 1990, à son unique titre continental. Pour toutes ces raisons, le jubilé de Abdelhamid Kermali, aujourd’hui âgé de 75 ans, sera sans doute un moment fort et une juste reconnaissance pour un homme exceptionnel.

Adel Mahmane, Source : Quotidien d’Oran


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus