Accueil > Santé >

CHU de Sétif : Les médecins refusent les bornes de pointages

mercredi 25 novembre 2015, écrit par : Boutebna N.

Des bornes numériques de pointages ont été récemment mises en service au CHU de Sétif afin de lutter contre l’absentéisme pendent les heures du travail.

Ce nouveau dispositif destiné à tout le personnel a fait l’objet d’un débat lors de l’assemblée générale des enseignants hospitalo-universitaires tenue mercredi au niveau de l’auditorium de la DAMPM du CHU de Sétif.

Ces enseignants qui sont pour la plupart des médecins et pharmaciens exerçant à la fois à l’université Sétif 1 et au CHU ont exprimé leur mécontentement à la suite de la mise de ce dispositif. Selon eux, l’usage la reconnaissance des empreintes digitales peuvent faire l’objet à des activités frauduleuses.

« C’est difficile de surveiller le travail des médecins. Imaginons qu’un chirurgien est entrain d’opérer un malade à midi. Que faut-il qu’il fasse ? Doit-il abandonner son bloc opératoire pour aller marquer ses empreintes ? » nous témoigne Dr Hamadouche, président du syndicat des enseignants hospitalo-universitaires.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus