Accueil > Economie >

Le pétrole poursuit sa chute

jeudi 7 janvier 2016, écrit par : Boutebna N.

Le baril de pétrole est passé ce jeudi sous la barre des 33 dollars. Une situation du jamais vu depuis 2003 aura certainement des conséquences sur les recettes pétrolières de l’Algérie.

Cette dégringolade des cours de pétrole fait suite à la panique boursière en Chine, grand consommateur de matières premières. Ce pays fait craindre une baisse de la demande dans un contexte de surproduction.

Par ailleurs, les tensions croissantes entre l’Arabie saoudite et l’Iran mettent en péril un accord au sein de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour réduire la production du cartel et ainsi soutenir les cours à la hausse. Ainsi, l’Arabie Saoudite vient de décider de s’en prendre à l’économie iranienne en inondant le marché mondial en or noir. Les deux pays vont utiliser au maximum leurs capacités de production de pétrole pour accroître leur part de marché aux dépens de l’autre, surtout avec le retour de l’Iran sur le marché mondial suite à l’accord sur le nucléaire.

Si le pays considère les 37 dollars comme un prix de référence dans la loi de finance, d’autres imaginent une chute à 20 dollars le baril.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus