Accueil > Santé >

Elle réside à Paris et ouvre une pharmacie à... Aïn Arnat

dimanche 28 février 2016, écrit par : Le Soir d’Algérie

Une pharmacienne, née et résidant toujours à Paris (France), où elle exerce également, a bénéficié d’une décision d’installation d’officine à... Aïn Arnat (à 15 km de Sétif). Cette pharmacie est déjà opérationnelle et les confrères sur la liste d’attente ne comprennent pas la décision de la Direction de la santé et de la population de Sétif.

A titre de comparaison, mon fils, nouveau diplômé pharmacien en 2008, était classé en liste d’attente contenant déjà plus de 340 diplômés en pharmacie postulant à l’ouverture d’officine. Il a fallu qu’il se rabatte dans un petit village montagnard de la wilaya de Bejaia. Quelques centaines de diplômes en pharmacie sont obligés, pendant de longues années, de faire des petits boulots à cause de la fameuse règle du-clausus numérus" aux mains du conseil de l’ordre investi bien sûr par les plus anciens et aux mains bien entendu de l’administration de la santé qui sait faire l’exception à la règle.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus