Accueil > Sétif profond >

Accidents de la route : encore 3 décès !

mardi 12 juillet 2016, écrit par : Boutebna N.

Trois personnes ont trouvé la mort durant ces 12 derniers heures sur les routes de la wilaya de Sétif, rapporte un communiqué de la Protection Civile.

Le premier accident a été enregistré lundi aux alentours de 21h près de Amoucha au Nord de Sétif. Un conducteur de 28 ans a trouvé la mort à la suite du renversement de sa voiture.

Mardi vers 6h, un camion de gros tonnage a percuté un taxi sur le Chemin de Wilaya n°28 près de Rasfa au Sud de Sétif. Le bilan de cet accident s’élève à un mort (le chauffeur du taxi) et 3 blessés graves.

Un troisième accident a été enregistré mardi vers 9h30 sur l’autoroute Est-Ouest près de Ouled Saber. Un chauffeur âgé de 74 ans a été écrasé par son camion de type semi-remorque. La victime était entrain de vérifier l’état des pneus à l’arrêt avant que son véhicule perd ses freins.

Rappelons que 5 personnes sont décédées et 7 autres ont été blessées lors d’un tragique accident survenu vendredi dernier près de Guedjel au Sud de Sétif.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
zoubir de sétif :
Le chauffeur, allah yrahmou, mais un véhicule qui perd ses freins, c’est à la télé ou au cinéma. Et en plus qui écrase son propre chauffeur..........??????????
staifi mahboul :
de linconciance totale et dise mektoub en plus letat absente totale rhabi ostor
Djafari :
UN CHAUFFEUR DE SEMI-REMORQUE DE 74 ANS ! Je suis désolé, à 74 ans on peut à peine conduire une petite voiture ...A t il subi une visite médicale d’aptitude ? Il a oublié de tirer le frein à main, cela prouve bien qu’à cet âge on est mieux à le retraite plutôt que risquer sa vie et celle des autres usagers de la route. Que pouvons-nous dire, à part Allah Yrahmou oua yahdina ? Condoléance à sa famille. Inna Lillah Oua Inna Ilayhi Radj3oon.
slimane :
A Sétif, c’est l’anarchie totale, côté respect de la signalisation. Par exemple, c’est inscrit maintenant dans les mœurs des chauffeurs à Sétif que la voiture est prioritaire par rapport au piéton (la loi du plus fort, le fer contre la chair). Les autorités laissent faire et tout le monde y va de sa petite grande incivilité. J’ai fait une petite expérience, au niveau du STOP (qui se trouve devant la CASNOS, six cents logements) qui permet d’accéder au boulevard de l’ALN en venant du côté de la BNA. Pendant une heure d’observation, aucune voiture n’a marqué ce stop, je dis bien aucune. De même pour les feux qui se trouvent un peu plus bas, juste après la rentrée sud de la même cité (les 600). Aucune voiture, aucun bus, ne marque le feu rouge côté droit, empêchant les piétons de traverser quand bien même c’est vert pour eux. Je peux vous citer des dizaines d’exemples, mais je suis sûr que les autorités savent cela mieux que moi et elles laissent faire. Même les femmes, jadis connues pour être de prudentes (...)
kamana :
404, 504 ; 505 ; 405 roulent encore, que voulez-vous ? en plus, ce sont des véhicules taxi qui font même les grandes lignes. Ces véhicules ont aussi de beaux jours dans certaines wilayates : Sétif, BBA, M’sila, Tiaret,
gasria :
à KAMANA Un encienne voiture et un cerveau bien entretenue vaut mieux q’une voiture neuve d’importation fautes de normes en Algerie

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus