Accueil > Sétif profond >

Le niveau des barrages en baisse

lundi 16 novembre 2020, écrit par : Boutebna N.

En raison de la sécheresse, les barrages hydrauliques et autres retenues existantes dans la région de Sétif enregistrent cette année des taux de remplissage inquiétants par apport aux années précédentes, a indiqué un responsable de la direction de l’hydraulique de la wilaya.

Considérée comme une source d’approvisionnement en eau potable, la réserve d’eau du barrage d’El Maouane est évaluée à 2 millions de mètres cubes, soient 6,6% de sa capacité globale qui est de 30 millions de mètres cubes. Cette quantité permettra d’alimenter les villes de Sétif, d’El Eulma et d’Ain Arnat pendant une période de 20 jours, indique la même source.

Par ailleurs, la réserve d’eau du barrage d’Ain Zada qui alimente principalement les villes de Sétif, El Eulma, Bougaa et Ain Oulmane, est estimée actuellement à 10 millions de mètres cubes, soient 8 % de sa capacité globale (125 millions de mètres cubes).

Cette situation touche aussi d’autres barrages de la région comme ceux d’El Ouricia et d’Ain Abbessa.

Les responsables de la direction de l’hydraulique étudie actuellement le recours à l’exploitation renforcée des eaux des sources comme celles des Babors.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus