Accueil > Sétif profond >

La plaque inaugurale du jardin Bouzid SAAL détériorée

lundi 18 septembre 2017, écrit par : M.F. TOUMI

Depuis quelques temps, la plaque inaugurale en marbre du jardin Bouzid SAAL situé près du Collège d’enseignement moyen Kheira ZERROUKI, rue du FIDA et du Musée Régional du Moudjahid de Sétif a été ôtée de son socle et jetée à terre.

S’agit-il d’un acte délibéré ?...ou d’une opération de rénovation entreprise par les services concernés !... Et dire que ce jardin est censé avoir des gardiens ?


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
MEZAACHE Abdelhamid :
Profanée ou usée avec le temps ???
Commentaire n°275547 :
Oisiveté est mère de tout les vices !chabiba rahi assistés par le système s’ils ne bossent pas c’est lefssad.à entendre le mot jardin on imagine style jardin de Luxembourg où les gens se détend avec un bouquin. Cet endroit est un fief pour les délinquants. Rabi yarham echouhadda
M.F.TOUMI :
Ce n’est pas la première fois que Bouzid SAAL fait l’objet d’une ignominie de la part de ces néo-nationalistes. D’ailleurs, le mémorial de ce chahid ( malheureusementsans statut juridique souffre toujours de l’erreur de la date de naissance qui y figure depuis des années malgré les écrits adressés à toutes les parties concernées. Comme réponse certains ont essayé de donner au huit la forme d’un neuf par un coup de diable (Bouzid SAAL étant né le 09 Janvier et non le 08 Janvier).Il ne faut s’étonner de rien et continuer à l’image du P....Seule la lutte contre la culture de l’oubli finira par payer. M.F.TOUMI
un dégoûté :
Vous ne trouvez pas qu’on profané plus que ça.....On a bafoué les idéaux pour lesquels il s’est sacrifiés ,les hautes valeurs qu’il avait défendues , on a vendu la patrie pour laquelle il a donné sa vie...et j’en passe ! Alors soyez sûr que dans sa tombe il s’en fiche éperdument de ces bouts de pierrailles qui masquent plus notre lâcheté et notre trahison qu’il n’honore nos martyrs......
Algérien :
La seule façon d’interpréter ce manque de respect, aux symboles de la glorieuse révolution de l’indépendance, que cela soit de la part du peuple ou de ses responsables, est qu’ils ne se reconnaissent pas dans les idéaux, pour lesquels le martyr Saal Bouzid et un autre million et demi million de martyrs se sont sacrifiés. Pour rejoindre l’avis mon de frère le dégouté, oui non seulement c’est une trahison, mais c’est une preuve que beaucoup sont les décideurs qui n’ont rien à voir, avec les initiateurs mouvement libérateur.
nosy-bé :
Mais qu’est devenu ce jardin,de quoi se plaint-il ? Que sont devenus tous les autres jardins , ceux des villes et ceux des campagnes de notre beau pays ? Qu’est devenue notre Algérie depuis que les jardiniers de Versailles ,les fermiers d’ Alsace et du Midi ne sont plus là ? Une affaire de toponymie ,de plaque mal scellée ?
un setifaute :
C’est pour quand une station métro Seal Bouzid ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus