Accueil > Sétif profond >

La mise en service des feux tricolores retardée

mercredi 21 février 2018, écrit par : Liberté

Les feux tricolores, installés dans sept carrefours de la ville de Sétif, ne sont toujours pas opérationnels.

Hormis l’équipement du carrefour appelé “Lisbone”, inauguré en grande pompe le 1er novembre 2017, les autres ne sont pas encore mis en service. Pourtant, ils devaient servir à réguler la circulation automobile, devenue chaotique dans la wilaya.


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°278949 :
Il était prévu d’installer des feux et des caméra dans une dizaine de carrefours de la ville pour un montant de 14 milliards et ça depuis plus de 4 ou 5 ans ....On n’a eu ,comme toujours d’ailleurs,ni les caméras ni les feux ....ni les 14 milliards ....qui se sont volatilisés...
aissa :
Les feux tricolores sont très peu respectés(comme beaucoup d’autres choses malheureusement !),et même les piétons doivent faire attention en traversant sur les passages protégés. Peut-être qu’avec des caméras de surveillance (sur ?), et la peur des contraventions (qui seront vraiment appliquées et payées ??).....les feux seront un peu respectés......sinon le manque de respect des règles,et même de la Loi en général, me rende bien pessimiste.....c’est aussi un vrai problème d’éducation à la citoyenneté, et au respect des Autres, et de soi-même. J’espère me tromper en étant pessimiste.....l’avenir le dira. Salam.
Djafari :
Il nous faut attendre que ces messieurs (dames ?) réunissent tout le gotha sétifien pour procéder en grande pompe à je ne sais quelle inauguration. Les célébrations et les symboles sont ici plus importants que les actes qu’ils sous tendent. L’ utilité de ces feux n’ est pas la priorité du moment. (Toute ressemblance avec des faits ou des personnes existants ou ayant existé n’ est que fortuite).
Commentaire n°278957 :
Salam, Ces equipements sont indispensables pour setif qui s’agrandi et se développe à la fois. Une ville aéroportuaire mérite un meilleur standing .Le maire et ses adjoints doivent veiller à ériger cette ville universitaire en un grand carrefour international. Attention à l’hygiene et à la propreté pour éviter la régression.Bonne chance.
Candide :
Ils attendent le feu vert du président, puisque tout ce qui se fait en Algérie fait partie du programme du président.
NAWARA LAFAYETTE :
Quand le fils de Abbès , médecin raté mais grande gueule de la politique de la Famille des Larbins Nationaux nous promet que Boutef 1er va bientot remarcher qu’une momie en fauteuil roulant est un lion rugissant. on peut en conclure que les feux rouges de Sétif et les salafistes qui se reproduisent comme des rats 🐀,ne sont que´détails de l’Histoire - Faudra bien un jour se poser la vraie question : ET SI NOS MARTYRS ETAIENT MORTS POUR RIEN ??
youcefseif :
Les feux tricolores sont faits pour qu’ils soient respectés en plus ça donne une image d’une ville developpée.Mais quand on voit l’anarchie dans laquelle se trouvent les rues de Setif à cause des moyens de transport de tout genre(qui ne respectent rien) et le laisser aller des responsables qui sont sensés mettre un peu d’ordre là où il faut,on ne peut imaginer que le pire à venir ....Une grande ville de la taille de Setif ne se gère pas de la sorte et on ne laisse pas cette grande agglomeration redevenir un Douar avec un grand D et c’est ce que nous sommes entrain de remarquer à savoir les rues delabrées,les anciennes demeures du temps du colonialisme qui commencent à chuter les unes après les autres (quartier beni M’zab ) pour ne citer que ce quartier...C’est vraiment dommage (...)
Commentaire n°279003 :
NAWARA LAFAYETTE : BRAVO TRES BIEN
aissa :
@youcefseif : excellente analyse, merci ! Salam.
Commentaire n°279066 :
youcefseif : PA RESPECTE PAR LES SAUVAGE MAFIA
bougaa :
Sans vouloir être pessimiste, les gens se moquent du code de la route et n’ont jamais eu de respect dans leur grande majorité pour la réglementation.. L’anarchie règne dans notre pays, une fois encore nous revenons aux fondamentaux qui ne sont pas assimilés par les habitants. Civisme, politesse, etc. restent des mots dans nos esprits bien plus que des actes. Bref, encore des lendemains qui déchantent à prévoir et ce ne sont pas ces feux qui changeront quoi que ce soit aux comportements des cowboys de la route !
aissa :
@bougaa : je partage avec tristesse votre analyse, malheureusement pour notre ville, et pour notre pays ! Salam.
boubker :
l anarchie totale a setif depuis quelques annees dans tout les domaines particulierement les travaux public l etat des rues laisse a désiré du pond point de gasria j usqu a l hopital est presque inpraticable et pourtant c devenue une route a grande circulation un feu rouge au rond point el fouara obligatoire vu que les usagers attendents des fois plus de 10 minutes pour traversé vers la sntv des dizaines d anomalies sur toutes les realisations

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus