Accueil > Sétif profond >

75 milliards de dinars pour 14 communes de Sétif

dimanche 2 avril 2006, écrit par : Fawzi Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Eau, routes, logements et transport sont les quatre chantiers retenus par les autorités pour désenclaver des localités des Hauts-Plateaux.

Quatorze communes, du sud de la wilaya de Sétif, ont bénéficié de 166 opérations au titre du programme spécial développement des Hauts-Plateaux initié par le président de la République. Le budget alloué à ces communes, qui comptent plus de 320 000 habitants, est estimé à 75 milliards de dinars. Cette enveloppe financière sera consacrée au financement de plusieurs opérations de développement des communes de Aïn Oulmène, Ouled Si Ahmed, Salah Bey, Ouled T’bène, Rasfa, Hamam Aïn Azel, Aïn Lahdjar, Beïda Bordj, Hammam Sokhna, Taya, Tella et Ouldja.
Le secteur de l’hydraulique, avec ses impacts sur les activités agricoles et pastorales ainsi que sur le cadre de vie des citoyens, s’est taillé la part du lion avec 32 opérations d’un montant de plus de 52 765 000 millions de dinars.
Les travaux publics ont bénéficié de plus de 4 500 000 millions de dinars. Un effort qui vise à améliorer les conditions de circulation des populations, donc du flux de main-d’œuvre et des échanges commerciaux. Le logement, source d’espoir et de tensions, a bénéficié de
5 000 nouvelles unités inscrites, dont 2 000 rurales. Des logements adaptés aux réalités sociales seront construits dans les 14 communes précitées.
Ce programme ambitieux mettra également fin au calvaire qu’enduraient les candidats au permis de conduire, car deux circuits seront installés à Aïn Azel et Aïn Oulmène. Cette dernière aura une nouvelle gare routière appelée à jouer un rôle économique et devenir un carrefour dans la sous-région. Les communes de Rasfa, Ouled Si Ahmed, Taya, Boutaleb et Draâ El-Miad (Aïn Oulmène) verront la réalisation de 5 centres de santé, d’une annexe de l’institut Pasteur ainsi que l’acquisition de 24 ambulances, un camion et 4 véhicules utilitaires avec un montant dépassant les 728 000 000 de dinars. Un montant d’environ 3 670 000 millions de dinars a été octroyé pour le financement d’un réseau d’éclairage au profit de 3 400 foyers ainsi que le raccordement de 19 800 habitations au gaz naturel. Notons que l’enveloppe octroyée au sud de la wilaya pour 2006-2007 dépasse le montant alloué à toute la wilaya durant les cinq dernières années. Les opérations précitées permettront, si elles sont concrétisées à temps, d’améliorer les conditions de vie des populations.

Faouzi Senoussaoui


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus